adoption-homoparentale-mariage-gay-manifestation_1142731

Adoptions homosexuelles, des pédiatres s’inquiètent

Download PDF

C’est un sujet tabou chez les tenants des droits des homosexuels, du mariage pour tous, de l’utérus en location : les dommages psychiques chez les enfants élevés dans des couples de même sexe. Ces pourfendeurs de la famille traditionnelle qui veulent imposer, mus par des concepts totalement idéologiques et égoïstes, une égalité arbitraire et anti-naturelle à toute l’humanité, ferment les yeux consciemment sur les réalités naturelles.

Pourtant des données scientifiques sont là pour appuyer le bon sens : « On ne peut exclure que vivre avec deux parents de même sexe n’ait pas des retombées négatives sur les processus psychiques et relationnels dans l’âge évolutif » affirme, à propos des adoptions par des invertis, le président de la Société Italienne de Pédiatrie, Giovanni Corsello.

Le débat sur la Loi Cirinnà qui a lieu au Sénat italien actuellement « s’est maintenu dans une sphère politique et idéologique » alors que selon le médecin-pédiatre Corsello il faudrait « que la discussion comprenne aussi les aperçus cliniques et psychologiques de l’enfant et de l’adolescent. »

Ce sont là des considérations de sagesse et d’équilibre que les théoriciens du gender et de la stepchild adoption, relayés par les politiciens du système, ne veulent pas entendre tout à leur volonté de changer mondialement la société, anciennement bâtie sur des règles chrétiennes et naturelles, à partir des nouveaux critères idéologiques anti-naturels patronnés par les loges maçonniques et imposés grâce au politiquement correct.

« La maturation psychologique d’un enfant se développe le long d’un parcours lié avec la qualité des liens affectifs à l’intérieur de la famille et avec les contemporains. La qualité des relations humaines et interpersonnelles, ainsi que le niveau de stabilité émotionnelle et la sécurité sociale d’un enfant sont la conséquence d’une maturation psycho-affective harmonieuse » continue le pédiatre.

« Les études et les recherches cliniques, conclut Corello, ont mis en évidence que ces processus peuvent se révéler incertains et affaiblis dans une vie en commun à l’intérieur d’une famille conflictuelle, mais aussi dans une famille dans laquelle le noyau parental n’a pas le père et la mère comme modèle de référence. Quand on fait des choix sur des thèmes aussi importants socialement, qui ont une incidence sur les droits des enfants à grandir dans des systèmes protecteurs et sûrs, on ne peut pas considérer uniquement les droits du couple ou des partenaires, mais doit être examiné l’intérêt supérieur de l’enfant. »

Paroles claires, de bon sens, mais totalement inintelligibles aux apprentis-sorciers qui nous gouvernent.

Francesca de Villasmundo
Source Media presse info

3 comments

  1. Bjam

    Je ne suis pas d’accord avec la conclusion, somme toute bienveillante à l’égard des « apprentis sorciers », ceci est encore trop gentil car en dessous de la vérité. Intéressez-vous aux ordres qui viennent d’en haut, ONU, fondations diverses en particulier Rockefeller, tout ceci relève de la suite des opérations de destructions de l’anthropologie naturelle (subversion de la sexualité humaine par les travaux subventionnés par Rockefeller d’Alfred Kinsey). Rockefeller étant très présent par ses fondations dans l’éducation, les arts, la culture, etc., parce que c’est au berceau qu’il faut corrompre l’être humain pour l’annihiler totalement, psychologiquement, sexuellement. Les politiques européens sont à la botte de l’empire US et de ses dépendances (ONU et OMS spécialement) d’où le lancement du mariage homo, non pas seulement en France, mais à l’échelle mondiale, regardez l’Amérique Latine touchée par cette parodie de mariage au même moment que nous. Il faudrait peut-être se donner la peine de regarder les choses à l’échelle du monde pour donner du SENS à ce qui se passe, et éclairer vos lecteurs. Surtout quand on est censé « informer » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *