podvin

Affaire Lambert : réaction de Mgr Podvin

Download PDF

Le porte-parole de la Conférence des évêques de France a livré à son tour sa réaction suite à l’arrêt du Conseil d’Etat condamnant Vincent Lambert :

« Qu’est-donc cette idéologie qui cherche à amalgamer l’hydratation d’un frère souffrant à de l’acharnement? Un trait de civilisation élémentaire n’est-il pas depuis toujours de prodiguer le verre d’eau à autrui, humecter ses lèvres, serait-il notre pire ennemi? En quoi serait-il inconvenant de le faire à un proche en état « pauci-relationnel »? Ce que l’on nomme  « l’affaire Lambert » fait, hélas, dire de nombreuses aberrations. L’essentiel est d’être près de celui que l’on aime jusqu’au bout. Présence humble et aimante. Les mains vides en offrande d’une affection partagée. Le plus fragile serait-il devenu indigne d’être accompagné ? Le fait que les proches de Vincent se déchirent, le fait qu’une instance supérieure ne se suffise pas à en discerner et juger, tout cela doit rendre humble devant la complexité et la douleur. Ces limites humaines et institutionnelles attestent que la vie est toujours plus grande que ce que nous en disons. Elle est un don ! Ne vouloir ni acharnement, ni suicide assisté, consiste à choisir la voie étroite d’une fidélité palliative. Redisons-le avec la force de l’amour. »

4 comments

  1. Henri

    Un peu baratinesque là où l’on attendait un cri face à une décision qui engage notre société dans la barbarie par le mépris de la raison commune qui engendre nécessairement la violence. On assassine sous nos yeux avec des arguments mensongers, la réponse et l’indignation devraient être à la hauteur de l’horreur où le pays est engagé. Par ailleurs, la gravité de la situation est telle qu’elle appelle évidemment l’intervention solennelle de Mgr Pontier lui-même, qui se cache honteusement. De même qu’une intervention du pape, que Mgr Pontier devrait solliciter en urgence.
    Mgr Podvin et ses collègues vont dire qu’on est jamais content. Eh bien oui, on ne peut l’être devant la faiblesse des réactions des autorités de notre Eglise face à une situation extrême qui appelle de sonner le tocsin.

  2. gerard

    Cher Mr Henri .Nous ne somme plu guidé par PIE XII ,lui avait fait arrêter ses abominations ,le fameux Adolphe a du baster,aujourd’hui il fait froid .Viens Seigneur Jésus Viens réchauffer le cœur de ton Église.

  3. Françoise

    Quand ses parents sont venus lui dire « Vincent, papa et maman sont là », il a tourné la tête. Il est conscient ! Il est vivant ! Et on veut le laisser mourir comme Maximilien Kolbe parce qu’il ne peut pas s’exprimer ?
    Une amie m’a cité le cas d’une femme tenue considérée comme en état de mort cérébrale qui entendait tout ce qu’on disait autour d’elle, y compris au sujet de son inhumation prochaine. Puis elle s’est réveillée et a dit « j’entendais tout, mais je ne pouvais ni ouvrir les yeux, ni parler, ni bouger, c’était horrible ». Oui, Vincent Lambert est dans le même cas, il pourrait aussi se réveiller un jour, même si c’est très rare cela arrive. Effectivement, le nourrir et l’hydrater n’est pas de l’acharnement thérapeutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *