d

Angers : la campagne du denier et le Père Noël

Download PDF

Mgr Emmanuel Delmas, évêque d’Angers, a écrit une carte :

« Cher Père Noël, je t’écris pour te demander si tu pouvais donner aux prêtres et aux salariés de mon diocèse les moyens de vivre et d’agir… »

Puis il ajoute :

« Vous n’y croyez pas ? Moi non plus ! … Donc c’est à vous que je le demande. »

Voilà donc la dernière campagne du diocèse d’Angers pour inciter les catholiques à donner au denier du culte.

23 comments

  1. angel

    Très bien exprimée cette campagne est d’un réaliste convaincant et en même temps humoristique
    Mais les gens ont en marre d’ouvrir leur » porte monnaies »
    il faudrait que ce prélèvement soir obligatoire comme en Allemagne une taxe de plus !!pourquoi pas on donne suffisamment pour des gens qui nous le rende en négatif !

    • En Allemagne, cette taxe ne concerne que les catholiques envers l´Eglise catholique.
      De même pour les protestants, juifs, et Jehovah envers leur hiérarchie., les autres confessions, je ne sais pas.
      Si je n´ai pas envie de payer cette taxe, je ne la paie pas, je ne suis plus reconnu en tant que catholique…
      .Cette taxe est prélevée sur le salaire, et, proportionnelle à votre salaire.
      Je doute de l´efficacité de cette mesure !

  2. chouan 12

    Monseigneur si je puis me permettre, si vous voulez de l’argent, que les prêtres s’occupent vraiment des fidèles au lieu de passer leur temps en réunions et autres fadaises, que le Christ soit au centre de la vie des fidèles , faites faire l’adoration et la récitation du rosaire dans vos paroisses, que les prêtres s’occupent des enfants et des mourants et aussi des ENTERREMENTS et vous verrez Monseigneur que vos caisses vides vont se remplir et n’ayez pas peur d’accueillir chez vous des fraternités nouvelles même si elles n’ont pas le look de vos prêtres, au moins ces prêtres là sont visibles, les gens n’attendent que cela, qu’ils essayent d’imiter le curé de la cannebière: messe à l’église adoration, récitation du chapelet soutane, les églises se rempliront et par là -même vos caisses. Le jour où tous les évêques comprendront cela, ils auront des églises pleines, des séminaristes etc etc. Mais pour cela il faut jeter aux orties les horipaux de mai 68, les théologiens de la libération et autres âneries de ce style et annoncer Jésus-Christ avec une liturgie digne d’un Père qui nous aime et d’un Frère qui est notre Dieu!

    • Thècle

      Je suis tout à fait d’accord avec vous…bravo pour votre commentaire j’y adhère totalement !
      quant à l’idée de rendre le prélèvement obligatoire (angel) il est préférable de garder le choix pour diriger nos dons à l’Eglise, pas forcément aux diocèses….il y a d’autres possibilités pour faire vivre d’autres composants de l’Eglise…..

    • Jean Goyard

      Très bien exprimé. Comment la grande majorité de nos évêques pourrait-ils abandonner leur mentalité exclusive de tout combat énergique ? Quand se mettront-ils à dénoncer ce qu’il faut et encourager ceux qu’il faut ? L’ouvrage de R. de Mattei (« Vatican II : Une histoire à écrire ») auquel Riposte catholique fait écho est d’une clairvoyance historique apaisante : on comprend ! On y trouve une foule d’événements petits et grands qui expliquent comment on en est arrivé là. Pour guérir une maladie, il faut en connaître les causes ET s’y attaquer résolument. Sur ce plan, l’ouvrage que vous proposez est véritablement une synthèse éclairante et un vrai bonheur.

  3. de Provenchères Charles

    Si les diocèses veulent que le Denier de l’Eglise concerne plus de Catholiques et qu’il soit plus conséquent ! La solution existe: Il faut que nous ayons de véritables Prêtres ,pas des fonctionnaires qui ne célèbrent plus de messe en semaine, qui « bâcle » les messe du dimanche, qui ne visitent plus les malades ,qui restent enfermé dans leur presbytère et qui ne confesse plus et je pourrais continuer la liste…C’est pour les mêmes raisons que les jeunes ne s’engagent pas pour devenir des prêtres diocésains.

    Heureusement, il y a des diocèses qui ont la chance d’avoir
    un Evêque et des prêtres de grandes valeurs .

    C’est à nous qu’il appartient de prier pour avoir de nombreux prêtres et de saint prêtres.

    Charles.

  4. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Bonsoir,
    Il est dommage qu’un évêque, même en boutade, s’adresse au père noël plutôt qu’au Père céleste!
    Les temps ne sont plus à la « rigolade », mais à la Prière à Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
    Jusqu’à ce qu’Il revienne!
    Merci!
    JFL

  5. Melmiesse

    pas étonnant que l’Eglise manque d’argent, les gens mettent des petites pièces aux quêtes: 50 ou 20 centimes! le « dimanche » que l’on donne aux enfants. Un prêtre de Normandie dont j’ai oublié le nom, avait écrit un livre : »le horsain » ou il décrivait très bien les paroissiens toujours près à demander des services d’église, mais jamais prêts à les payer, livre à relire

  6. Pour donner il faut recevoir !
    On ne peut donner que ce l’on a !
    Donner de l’argent ou transmettre la Foi , n’est permis
    qu’à ceux qui le peuvent ! Or , il me semble que ceux
    dont c’est la mission de transmettre la Foi , soient
    devenus un peu « pingres » en ce domaine !
    Le père Noël des pauvres est attendu , même chez nos
    évêques ! Monseigneur,faites comme les pauvres ,
    jouer au loto !

  7. Michel Cliche

    Une foi humoristique de Mgr Emmanuel Delmas, évêque d’Angers. Devant les obstacles de la vie, le manque de prêtres et de soutien, dans ce message il ose même dénoncer la société de consommation qui a envahi notre monde ! C’est à chacun de nous d’agir et d’aider ! En tant que chrétien, il faut savoir garder notre sourire en regard des obstacles… Les premiers chrétiens ne chantaient-ils pas en se laissant dévorer par les fauves au colisée de Rome? Saint Paul disait : vivez dans la joie ! Arrêtons de se tirer dans le pied les uns et les autres… Gardons espoir !

  8. Daniel

    Mgr Delmas a qualifié le dernier miracle de Lourdes, survenu à un fidèle de son diocèses, de guérison inexpliquée. Heureusement que ne croyant pas aux miracles il ne croit pas non plus au père Noël.
    L’Eglise est confrontée à une baisse des fidèles, donc à une baisse des entrées d’argent. De plus c’est la crise depuis 2008 et les catholiques ne sont pas en majorité des riches bourgeois et enfin, la décantation entre d’une part les chrétiens consommateurs ou ceux déçus et d’autre part les clercs qui tournent en rond dans leurs réunions avec quelques paroissiens (ce que dénonce le Pape François) n’insiste pas les gens à donner à un « système » qui leur est étranger.
    La rentrée d’argent ne se fera donc pas plus en faisant une pub « décoiffante » que sans pub. Les évêques ont le même défit que leurs ancêtres d’après le concordat de 1801, après que la révolution ait dévasté l’Eglise de France et que les évêques étaient en majorité issus du système des clercs ayant fait serment de fidélité au système républicain révolutionnaire et à la sécularisation.

  9. A Mgr. Emmanuel DELMAS, évêque d’ANGERS.

    Mais, il n’y a plus rien à donner à la Tirelire du Denier du Culte. Le Culte de la Cité des hommes. Il y a outrage, tous les fonctionnaires se font payers par leur Ministère de Tutelle.

    Une fois que l’on a payé les Impôts – Plus les Impôts Locaux – Les Impôts Indirects . L’évêque d’ANGERS, s’il veut des sous pour la Tirelire du Denier du Culte des hommes.

    Les temps sont devenus difficiles, il devra humblement aller faire la manche, sur le parvis de la cathédrale d’Angers. Au moins il saura ce que cela signifie de gagner son salaire à la sueur de son front.

    D’ailleurs, il veut de l’argent, et en quel honneur ?
    Les Messes ne sont plus célébrées que dis-je plus « Présidées » en Semaine. Il n’y a plus de Messe de funérailles, si cela est remplacé par une parodie ou mascarade, tout est baclé.Les défunts sont entrrés comme des chiens. Le Glas ne sonne plus…

    Les prêtres n’ont plus le temps de Présider un office.
    A eux ,il leur faut des Réunions pour refaire le monde.
    Ces pauvres prêtres, ils devraient s’inscrirent au Club « Fidei Donum », comme cela ils pourraient allé visiter des Pays à l’étranger pour y voir les Zozos, mieux qu’au ZOO

    D’ailleurs de quel Culte s’agit-il ? Celui de l’église de la Cité des hommes ?. Oui ! l’église moderniste … Mais ce n’est plus l’église, c’est tout est n’importe quoi. Ah ! Oui il y avait une homélie très éloquente, et on a bien chanté, c’était joli … Voilà, enfin des gens heureux du dimanche.

    Donc, depuis Vatican Deux, ceux qui ont choisi le modernisme, cette église n’est plus catholique dans le fondement de l’Apôtre Saint-Pierre, et selon le Commandement de Jésus-Christ.

    L’églse des droits de l’homme, n’est pas la Cité de Dieu ?.

    Et, on a plus rien à donner, que cet évêque s’adresse ailleurs, ou aux Services Sociaux des hommes pour recevoir une piècette dans la Tirelire du denier du culte, et
    le père Noël a d’autres chiens à fouetter, que de s’occuper encore de ces gogolles…

  10. MVT

    cet évêque n’a vraisemblablement rien compris à sa mission principale:Enseigner l’Evangile à toute créature! qu’il y revienne et ses caisses,son séminaire et ses églises se rempliront!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *