60372_don-camillo-homelie-chaire

Apprenez à prêcher

Download PDF

Les cours d’homilétique ont disparu, alors que, surtout à l’époque de la communication, l’art de la prédication est nécessaire. D’où la création de SOH, Service d’optimisation des homélies, animé par 80 laïcs soucieux d’aider (gratuitement) les prêtres à améliorer leur communication orale.

Depuis sa création en France en 2007 et en Belgique en 2012, ce service a aidé 370 prêtres, 191 diacres permanents, 109 séminaristes de dernière année et 265 laïcs chargés d’accompagner des funérailles.

Deux sortes de formations sont proposées : des ateliers de quatre demi-journées pour trois prédicateurs, et des accompagnements individuels. Au menu : un peu de formation théorique et surtout des exercices vidéo à l’appui.

SOH est implanté à Albi, Beauvais, Bruxelles, Créteil, Lyon, Paris, Pontoise et Versailles.

D’autres antennes sont en cours de création. SOH est recommandé par la Conférence des évêques de France qui a nommé Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre, comme conseiller ecclésiastique.

Benoît XVI écrivait en 2010 dans Verbum Domini :

« Il est nécessaire d’améliorer la qualité de l’homélie… On doit éviter les homélies vagues et abstraites qui occultent la simplicité de la Parole de Dieu… Il doit être clair pour les fidèles que ce qui tient au cœur du prédicateur, c’est de montrer le Christ… (59).

Prêcher d’une manière juste en s’appuyant sur le lectionnaire est véritablement un art qui doit être cultivé… (60).

Tant de chrétiens ont besoin que leur soit ré-annoncée de façon persuasive la Parole de Dieu, afin qu’ils puissent expérimenter concrètement la force de l’Evangile (96). »

Source