En attendant la suppression de quelques diocèses

Download PDF

Quelques provinces ecclésiastiques, notamment celles de Poitiers et de Lyon, veulent permettre à leurs prêtres de changer de diocèse pendant quelques années, en travaillant au sein de fraternités interdiocésaines. Selon le cabinet du cardinal Barbarin, un projet de processus d’envoi de prêtres dans d’autres diocèses est élaboré au sein de la province de Lyon. Un prêtre pourrait ainsi, après avoir exercé des responsabilités dans son diocèse, travailler ailleurs quelque temps, tout en restant dans la région. La province de Lyon n’est pas la seule à proposer de tels « prêts » de prêtres. Les cinq évêques de la province ecclésiastique de Poitiers ont décidé de proposer aux prêtres qui le souhaitent de vivre une expérience de « fraternité missionnaire interdiocésaine », c’est-à-dire une organisation commune destinée à permettre plus de diversité, de mobilité et de travail transversal.

Cette idée avait été lancée en 1991 par le cardinal Jean-Marie Lustiger, afin de permettre à des prêtres de Paris de se mettre à disposition, pendant quelques années, d’une ville nouvelle ou d’un quartier populaire d’Île-de-France.

La province de Bordeaux est en train de lancer un semblable projet, pour venir en aide au diocèse d’Agen qui ne dispose plus que d’une trentaine de prêtres en activité.

Une solution palliative en attendant que la pénurie de prêtres ne le permette plus et que l’on désertifie l’Eglise qui est en France…

Source