logo_site-ec

Attentat contre Charlie-Hebdo: déclaration de la Conférence des évêques de France

Download PDF

Déclaration sortie cet après-midi:

L’Église en France condamne et rappelle l’exigence de la fraternité

La Conférence des Évêques de France tient à exprimer sa profonde émotion et l’horreur que provoque l’attentat perpétré au siège du journal Charlie Hebdo.
A l’heure actuelle, ce sont 12 personnes qui ont été assassinées lors d’une attaque organisée tandis que plusieurs autres sont encore entre la vie et la mort.
L’Église en France adresse d’abord ses pensées aux familles et aux proches des victimes qui se trouvent face à l’horreur et à l’incompréhension. Elle assure aussi la rédaction et l’équipe de Charlie Hebdo de sa grande tristesse.
Une telle terreur est évidemment inqualifiable.
Rien ne peut justifier une telle violence.
Elle touche de plus la liberté d’expression, élément fondamental de notre société.
Cette société, constituée de diversités de toutes sortes, doit travailler sans cesse à la construction de la paix et de la fraternité. La barbarie ainsi exprimée dans cet assassinat nous blesse tous.
Dans cette situation où la colère peut nous envahir, nous devons plus que jamais redoubler d’attention à la fraternité fragilisée et à la paix toujours à consolider.

Mgr Olivier Ribadeau Dumas
Secrétaire général de la Conférence des Évêques de France, Porte-parole.

 

28 comments

  1. Frankie

    Le triste résultat d’un monde qui sombre dans le chaos et la barbarie ! Un monde sans Dieu !

    Je prie pour le repos des âmes dont les vies ont été arrachées ! Je prie pour les familles ! Je n’oublie pas les bourreaux ! Qu’ils puissent prendre conscience de l’atrocité de leurs actes et demander pardon pour la cruauté de leurs actes !

    Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !

    Seigneur ayez pitié de nous !

  2. Bruno ANEL

    Même si je n’étais pas toujours d’accord avec Charlie-Hebdo, je pense qu’on ne peut qu’approuver la déclaration de la CEF et être horrifié par cet attentat.

  3. Jean-Pierre Delmau

    Rapidement interviewé, le Père Christophe Roucou s’est ému dans une vidéo, diffusée sur internet, de l’horreur inqualifiable de ce crime, en invitant à surtout ne pas faire une relation entre cet attentat (effectué de manière professionnelle et avec des armes de guerre et au cri de « Allah Akbar ! »), avec les prescriptions de l’Islam.
    Nous voilà rassurés. Il doit s’agir du geste isolé de déséquilibrés.

  4. ROMANOS

    Merci à Jean-Pierre Delumau pour son trait d’humour ravageur !
    L’honorable blogueur, aurait-il pris soin à ce point, d’écouter notre président, qui en 4 minutes et 30 secondes (cf. la moité du temps consacré au vœux à la Nation !) a réussit l’exploit de ne pas prononcer les mots : « islam » et « islamistes » ! (désormais tabous ?).

    Tout aussi sérieusement, et tout en condamnant avec la dernière énergie l’attentat terroriste de ce matin, n’y aurait-il pas matière à s’interroger sur certaines responsabilités pouvant sinon expliquer, du moins aider à comprendre la genèse de l’horreur dont la France a été la victime, à travers l’assassinat de la rédaction d’un organe de presse parisien ?

    En effet, le continuel dénigrement observé, toujours aggravé, du religieux par la « sphère médiatico-culturelle » en général d’une part et la passivité complice des « Pouvoirs publics » devant les provocations répétées, sous couvert de prétendues « créations artistiques » blessant la foi des croyants, d’autre part, serait-il anodin dans l’émergence du climat intellectuel et moral délétère et mortifère dans lequel se noie l’opinion publique?

    Soulignons que les premières victimes en sont tristement, d’abord et avant tout, les chrétiens, au demeurant, fort mal défendus en général, par leur pasteurs aux trop nombreux « silences assourdissants ».
    A force de toujours vouloir « tendre l’autre joue » et de se complaire dans l’auto-flagellation et à une sorte de soumission semblant acquise (déjà la dhimmitude !?) l’Eglise n’aurait-elle pas, consciemment ou non, encouragé ses ennemis (et ceux du fait religieux en général) à franchir une ligne jaune et à dépasser un point de non-retour que les adeptes de la « loi du talion » nous renvoient à la figure avec la brutalité que l’on sait ?

  5. LAMBERT

    Pas d’amalgame ? Ah bon. Ce n’est donc pas la charia qui prescrit de tuer ceux qui insultent le Prophète? et de manière générale les « infidèles ». C’est quoi alors la source de ce « terrorisme » ?

  6. Henri de Bronac

    Non, Bruno Anel, il est permis et même recommandé de ne pas apprécier du tout le passage relative à « la liberté d’expression, élément fondamental de notre société ».

    Le libertarisme souvent ignoble de Charlie hebdo, l’absence totale de respect pour les personnes, les insultes permanentes pour les convictions des chrétiens, tout cela ne peut être considéré comme « un élément fondamental de notre société ». Une société libre peut très bien vivre avec un contrôle du respect d’un minimum de règles de respect mutuel.

    Le communiqué du pape ne tombe pas dans ce panneau pour démocratouillards écervelés, comme la CEF en compte tant hélas.

    Il est d’ailleurs révélateur que ceux-là même qui érigent la liberté d’expression au-dessus de tous les dogmes, qu’ils refusent par ailleurs, n’ont pas manqué, il y a quelques semaines, d’exiger la rupture des contrats qui liaient divers organes de presse, radio et télévision à Eric Zeymour, l’un d’entre eux !

    Les tartuffes sont sans vergogne.

    Cela n’empêche pas de déplorer la violence d’un tel attentat, et d’imporer la miséricorde divine pour toutes les victimes, même les moins recommandables, car le jugement des personnes ne nous revient pas.

    Par ailleurs, si le caractère très organisé de cet attentat est confirmé, cela évitera peut-être au gouvernement français le ridicule de répéter sans cesse que les drames qui se suivent sont tous le fait de déséquilibrés isolés qui n’interrogent nullement sur la place de l’islam en France. Et on peut même espérer qu’un jour viendra où des intellectuels musulmans – il y en a hélas peu en France- ressentiront le besoin de faire le tri dans le Coran et d’éliminer tout ce qui devrait l’être, Cette révision déchirante sera d’autant plus difficile qu’ils seraient ipso facto considérés comme hérétiques par leurs coreligionnaires…

  7. Clofer

    L’attentat est inadmissible, mais Charlie Hebdo a passé son temps à déverser des torrents de boue, de bassesses et d’insultes sur les religions. Un jour ou l’autre, ça devait leur revenir dans la figure. La liberté d’expression est un prétexte à tous les débordements.

  8. Nicolas

    Le Père Christophe Roucou est complètement à côté de la plaque, comme d’habitude. Qui sait si la CEF ne sera pas la prochaine sur la liste…

    Voici quelques extraits du coran :

    4.76. Les croyants combattent dans le sentier d’Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est, certes, faible.

    5.33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au- delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

    8.16. Quiconque, ce jour-là, leur tourne le dos, – à moins que ce soit par tactique de combat, ou pour rallier un autre groupe, – celui-là encourt la colère d’Allah et son refuge sera l’Enfer.

    8.38. Dis à ceux qui ne croient pas que, s’ils cessent, on leur pardonnera ce qui s’est passé. Et s’ils récidivent, (ils seront châtiés); à l’exemple de (leurs) devanciers.

    8.39. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils œuvrent.

    8.45. O vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez fermes, et invoquez beaucoup Allah afin de réussir.

    8.57. Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu’ils se souviennent.

    2.187/191. Tuez-les partout où vous les atteindrez ! Expulsez-les d’où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus ! S’ils vous y combattent, tuez-les ! telle est la « récompense » des Infidèles.

    Le coran, c’est l’islam, non ?

    Je veux bien croire que tous les musulmans ne tuent pas les « infidèles », certes. Mais alors ce sont de mauvais musulmans, parce que l’islam exige le contraire, exigent qu’ils tuent.

    • ROMANOS

      Sourate VIII, verset 39 : « Combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’ASSOCIATEURS, … » c.a.d. de nazoréen (cf. chrétiens) blasphèmateurs qui associent à Dieu (cf. le Père) : un Fils (Jésus) et Maryam (sic !), selon la description, que fait Al Coran, de la Très Sainte Trinité !!!

  9. Que la conférence épiscopale condamne c’est bien mais pour l’avortement qui est un crime contre Dieu ils se taisent il y a deux poids deux mesures et ce terrorisme pour moi a été programmé pour instituer la loi martiale voyer sur le site Le Pouvoir Mondial

  10. MVT

    Si,depuis 50 ans,nos évêques avaient enseigné la Parole de Dieu et non fait la promo des droits de l’homme,on n’en serait pas là!mais pour eux,c’est toujours les autres qui ont tort,notamment ceux qui dénoncent leurs lâchetés!

  11. NOILLAR

    J.P. DELMEAU n’a pas compris que les gentils musulmans (appelés musulmans modérés) sont des musulmans qui aiment la France avec SES valeurs; nous étions dans les années 50 et 60.
    Aujourd’hui, ce sont les épigones (notamment grâce au regroupement familial) qui ont pris les choses en mains et qui sont aussi français que moi je suis archevêque.
    Ceux-là forment le terreau et le vivier des fondamentalistes salafistes, assassins en puissance mais qui ne font finalement qu’appliquer aveuglément les sourates du coran.
    C’est le même Livre que vénèrent les fondamentalistes intégristes et les pratiquants modérés. Eh! oui…
    D’où immigration musulmane massive = risque accru d’attentats terroristes au nom d’Allah.

  12. Gilberte

    on ne sent pas l’espoir de l’Eglise de voir les musulmans se convertir; non ils sont très bien du moment qu’ils rentrent les griffes, et on garde Jésus Christ pour soi tout en répétant tous les jours le Notre Père « que ton règne vienne sur la terre comme au ciel »

  13. Frankie

    Paroles prophétiques d’un grand pape…

    (…) tout récemment, j’ai lu la partie, publiée par le professeur Théodore Khoury (de Münster), du dialogue sur le christianisme et l’islam et sur leur vérité respective, que le savant empereur byzantin Manuel II Paléologue mena avec un érudit perse, sans doute en 1391 durant ses quartiers d’hiver à Ankara.
    (…)
    Le dialogue embrasse tout le domaine de la structure de la foi couvert par la Bible et le Coran ; il s’intéresse en particulier à l’image de Dieu et de l’homme, mais revient nécessairement sans cesse sur le rapport de ce qu’on appelait les « trois Lois » ou les « trois ordres de vie» : Ancien Testament – Nouveau Testament – Coran. Je ne voudrais pas en faire ici l’objet de cette conférence, mais relever seulement un point – au demeurant marginal dans l’ensemble du dialogue – qui m’a fasciné par rapport au thème ‘foi et raison’, et qui servira de point de départ de mes réflexions sur ce sujet.
    Dans le septième entretien publié par le professeur Khoury, l’empereur en vient à parler du thème du djihad, de la guerre sainte. L’empereur savait certainement que, dans la sourate 2,256, on lit : pas de contrainte en matière de foi – c’est probablement l’une des plus anciennes sourates de la période initiale qui, nous dit une partie des spécialistes, remonte au temps où Mahomet lui-même était encore privé de pouvoir et menacé. Mais, naturellement, l’empereur connaissait aussi les dispositions – d’origine plus tardive – sur la guerre sainte, retenues par le Coran. Sans entrer dans des détails comme le traitement différent des « détenteurs d’Écritures » et des « infidèles », il s’adresse à son interlocuteur d’une manière étonnamment abrupte – abrupte au point d’être pour nous inacceptable –, qui nous surprend et pose tout simplement la question centrale du rapport entre religion et violence en général. Il dit : « Montre moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que du mauvais et de l’inhumain comme ceci, qu’il a prescrit de répandre par l’épée la foi qu’il prêchait ».

  14. Marc

    ISLAMITES = COMMUNISTES; DES AMIS ET ALLIÉS!
    L’islam est un système politique déguisé d’une foi qui utilise le divin pour justifier son idéologie totalitaire, tel comme les comunistes ils sont três intolérants avec ceux que ne les acceptent pas.
    L’Islam est un ami et allié des régimes et des partis communistes!
    Ils n’ont pas des différences des communo-nazi-fascistes, des êtres humains atheïstes, parce que leurs dieu est um faux dieu, vraiement la déesse de la lune, Allah, que est rappelée le dessus des mosquées sous la forme de croissant, ainsi comme dans des drapeaux des pays islamiques.
    Ç’a été un acte de guerre qui, par son ampleur, montre que les islamistes ont décidé à passer à la vitesse supérieure, respectant par ailleurs les consignes du porte-parole de l’Etat islamique, qui appelait les musulmans de France à s’en prendre à nos compatriotes avec des fusils, des pierres et des voitures!
    Ne sont-ils pas des égorgeurs, déséquilibrés à cause de cette folle réligion que les déforme et des chauffards? ISLAMISTES, HORS DE FRANCE.

  15. léa

    « La Conférence des Évêques de France tient à exprimer sa profonde émotion et l’horreur  »

    ne vous trompez pas, c’est pour s’exprimer sur un domaine de société, qui certes est une horreur!

    mais il serait souhaitable que la conférence des évêques de France s’exprime à l’identique sur la situation de

    l’Eglise de France et tout le cortège de ses carences !

    • léa

      bien sûr, ces gens occupent un poste et font ce qu’on leur dit de faire !
      que dire de plus ! débrouillons-nous par nous-mêmes avec nos prêtres tradis et nos saints et martyrs!
      Tous les hommes d’Eglise du système auront des comptes à rendre!
      Il n’y en a pas un qui dénonce le problème de la maltraitance des enfants dans notre pays, c’est une honte, voilà de quoi s’émouvoir et de manifester son émotion et son horreur! s’ils cherchent des causes il y en a en France…

  16. steve

    Arnaud, remplir les Eglises c’est faire des croyants. C’est faire que les hommes s’ assoient à la table du Christ, se nourrissant de son corps et de son sang. Comment autrement être greffé au Christ ?

  17. BABEY

    Nous avons prié pour les personnes lâchement assassinées, nous avons prié pour leurs familles aujourd’hui dans la douleur.
    Parler de « liberté d’expression » dans un pays qui, voici quelques mois, poursuivait des familles qui défilaient calmement sous la bannière de « La Manif pour Tous », c’est manquer de retenue, me semble-t-il !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *