-

Balancer de la merde, c’est gentil

Download PDF

L’affaire Castellucci resurgit à Poitiers, où des représentations en cours se sont vues amputées, par décision préfectorale, de la scène au cours de laquelle des enfants lancent des boules de merde sur le visage du Christ. C’est « une forme de prière » selon Castellucci (et le lancer de tomates, une forme d’applaudissements…). Mais Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers et président de l’Observatoire Foi et Culture de la conférence des évêques de France, qui a assisté à la pièce mardi soir regrette cette scène :

« il n’y a aucun blasphème, aucune volonté de nuire à l’image du Christ et aux chrétiens dans cette pièce ; je n’y ai vu aucune manière de blesser. »

Si dimanche matin, au cours de la messe, Mgr Wintzer reçoit des boules de merde à la figure, qu’il se rassure : ceux qui les lui auront lancé n’ont en aucune façon l’intention de le blesser.

13 comments

  1. EDMOND

    Il est lamentable de lire la réaction de cet évêque! Si souiller le visage du Christ avec des excréments ne représente pas pour lui un blasphème, on se demande ce qui à ses yeux en constitue un. Ceci prouve, une fois de plus, le relativisme ambiant qui règne au sein de l’épiscopat français!

  2. SAURAT jean-paul

    Qui peut penser que souiller une representation de merde n’est pas insultant surtout lorsqu’il sagit de l’image de Jesus ? ? un
    eveque bien sur ,je crois qu’ilfaudra bien qu’il rende des comptes

  3. (Jean 13:16) […] Oui, vraiment, je vous le dis : Un esclave n’est pas plus grand que son maître, […]

    Quel enseignement ont-ils eu?

    L’hébreu gilloulim, rendu par “sales idoles”, était un terme de mépris qui signifiait à l’origine “boulettes d’excréments”, choses détestables pour les Juifs. — Deutéronome 23:12-14; 1 Rois 14:10; Ézéchiel 4:12-17.

    (Deutéronome 23:12-14) 12 Il faudra qu’un endroit retiré soit à ta disposition en dehors du camp, et c’est là que tu devras aller. 13 Il faudra qu’un piquet soit à ta disposition dans ton équipement, et voici ce qui devra arriver : quand tu t’accroupiras dehors, alors tu devras creuser un trou avec lui, puis te retourner et recouvrir tes excréments. 14 Car Jéhovah ton Dieu circule à l’intérieur de ton camp pour te délivrer et pour t’abandonner tes ennemis ; ton camp doit être saint, afin qu’il ne voie chez toi rien d’inconvenant ; à coup sûr, il se détournerait d’auprès de toi.

    *** it-1 p. 1167 Idole, idolâtrie ***
    Les Écritures désignent souvent les faux dieux et les idoles par des termes méprisants : ils sont sans valeur (1Ch 16:26 ; Ps 96:5 ; 97:7), horribles (1R 15:13 ; 2Ch 15:16), honteux (Jr 11:13 ; Ho 9:10), détestables (Éz 16:36, 37) et immondes (Éz 37:23). Il est fréquemment question des “ sales idoles ” ; cette expression traduit l’hébreu gilloulim, qui est de la famille d’un terme signifiant “ excréments ”. (1R 14:10 ; Tse 1:17.) Ce terme de mépris, qu’on rencontre pour la première fois en Lévitique 26:30, revient près de 40 fois dans le seul livre d’Ézékiel, à partir du chapitre 6, verset 4.

  4. c

    On n’est pas aidé dans le discernement de la Vérité avec de telles paroles aussi lénifiantes et de plus de la part d’un haut représentant de l’Église. Faute de mieux (si l’on craint de mettre de « l’huile sur le feu » et d’encourager les anti-Castellucci militants), il serait bien mieux de ne rien dire. Mais c’est sans doute trop demander à une partie de l’Église en France dont l’obsession est plus combattre la dynamique de traditionnalistes (lefebvristes ou non) que que mettre tous leurs efforts dans la nouvelle évangélisation c’est à dire la réévangélisation des ex-chrétiens. Comment peuvent ils comprendre quelques choses ces ex-chrétiens si effectivement un évêque dit que dans cette pièce il n’y a aucune volonté de nuire à l’image du Christ. Bientôt Castellucci va être proclamé comme participant justement à la nouvelle évangélisation, figure de proue du parvis des gentils, un artiste contemporain montrant le chemin.

  5. C.B.

    Monsieur Ribes, qui avait programmé en son théâtre hyper-subventionné du Rond-Point un spectacle pour le moins discourtois vis-à-vis des chrétiens, n’avait guère apprécié (« particulièrement choqué ») de recevoir une assiette de m… au visage lors d’un déplacement à Nancy, cf http://www.lepoint.fr/societe/jean-michel-ribes-agresse-a-nancy-par-des-catholiques-integristes-14-03-2012-1441235_23.php; ce serait tellement agréable (et hautement formateur) que ces sempiternels donneurs de leçons donnent aussi … l’exemple!

  6. Melmiesse

    on apprenait dans les lycées en sciences naturelles que la merde est un produit de dégradation du bol alimentaire qui doit être impérativement éliminé (une occlusion intestinale est mortelle) voilà pourquoi c’est une marque de mépris pour ne pas dire plus que d’envoyer de la merde à la figure des gens ce que le Président de foi et Culture devrait savoir

  7. Pharamond

    Mon message ne passera sans doute pas mais depuis cinquante ans les évêques modernistes insultent tellement Jesus-Christ et son Eglise qu’ils trouvent cela parfaitement normal. Ce sont les premiers d’entre tous les blasphémateurs. D’ailleurs ils ne sont plus évêques que d’eux-mêmes et d’un maigre troupeaux de parasites séniles salariés de la République, c’est la juste récompense de la trahison: vous avez trahi votre baptême et votre ordination, vous avez trahi le Christ-Roi, vous avez trahi le Pape et la sainte Eglise Catholique Apostolique et Romaine, vous avez trahi votre propre patrie et votre propre sang et maintenant vous trahissez jusqu’à la dignité de l’intelligence humaine! Qu’il va être lourd le tribut à payer et qu’elles sont innombrables les âmes réclamant vengeance au Ciel!

  8. Consensus

    Pour ne pas être assimilable aux tradis, certains prélats sont prêts à dire n’importe quoi !!! L’idéologie commence par le déni du réél…

  9. Consensus

    J’essaie de comprendre… La reproduction contemporaine de l’outrage fait au moment de la Passion serait une forme d’hommage rendu par notre temps à Notre Seigneur ??? Tout ceci est sans doute trop subtile pour être vraiment honnête…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *