france tolérante

Brève – En 2015, les Français plus tolérants que jamais

Download PDF

Les Français n’ont jamais été aussi tolérants et prêts à penser leur pays comme multiculturel. Surprenante, cette analyse est l’enseignement majeur du rapport 2015 sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, publié lundi 2  mai par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), une autorité administrative indépendante.  » Après quatre années d’affilée de baisse, suivie d’une stabilisation, l’indice longitudinal de tolérance en France marque en  2015 une nette progression vers plus de tolérance, après avoir pris ce chemin plus discrètement en  2014 déjà « , rappelle sa présidente, Christine Lazerges.

On croyait le communautarisme en train de ronger les assises de la société après une annus horribilis et un début 2016 difficile. Le score du Front national aux départementales et aux régionales, la montée des actes racistes, avec encore l’incendie d’une salle de prière musulmane, samedi 30 avril à Ajaccio, pouvaient laisser augurer une augmentation de l’intolérance. D’autant que les atermoiements du gouvernement sur la politique d’accueil des réfugiés syriens ou le débat autour de la déchéance de nationalité n’ont pas vraiment tiré la société vers plus de mansuétude. Et pourtant, l’indice fait mentir ces intuitions…

Source le Monde

Cependant, les sondages et leur manipulation, semblent tout aussi hors-sol que les idéologies politiques. Mais après tout, qui sait….

Actes antimusulmans en hausse » La page de la ligne Buisson – le conseiller de Nicolas Sarkozy qui a inspiré la campagne très à droite de 2012 – semble bel et bien tournée. D’ailleurs, notre indice n’est pas contredit par la perte de vitesse de Nicolas Sarkozy et la montée en parallèle d’un homme comme Alain Juppé « , insiste Nonna Mayer. A l’extrême droite, les lignes ne bougent guère, puisque 89  % des sympathisants et électeurs de ce parti estiment toujours les réactions racistes justifiables.

En dépit de cette marche vers l’apaisement, 2015 a aussi connu une longue liste de faits racistes. Si les actes antisémites enregistrent un recul de 5,1  %, pour un total de 808 (contre 851 en  2014), les actes antimusulmans, eux, ont triplé (+ 223  %). 429 actes ont été comptabilisés en  2015, contre 133 en  2014. Réactions immédiates aux attentats, plus de la moitié (58  %) ont eu lieu en janvier et novembre.

 

Et les actes anti-chrétiens ?