863813-islam-the-rightly-guided-caliphs-turkish-miniature-16th-c

Brève – «Le califat demeure une source de fierté pour les musulmans»

Download PDF

Horizon ultime des mouvements islamistes, le califat est aussi un élément fondamental pour les jihadistes. Comme l’écrit l’anthropologue Scott Atran, spécialiste du terrorisme, il «aimante ces jeunes gens, leur procure du sens et de la liberté, les sort de la mainmise du monde matériel dans lequel ils ne voyaient que du vice et de la mièvrerie». Officiellement, le califat a été aboli en Turquie en 1924. Il correspond à ce que l’on pourrait appeler l’«empire musulman», dans les faits, il désigne le territoire placé sous l’autorité du calife, censé être le descendant du prophète Mahomet. Depuis les origines de l’islam, le titre fut très disputé, alimentant guerres et divisions au sein de la oumma (la communauté musulmane).

L’historien et politologue Nabil Mouline, chargé de recherches au CNRS et auteur du livrele Califat : histoire politique de l’islam (Flammarion) explique la place qu’il tient encore dans l’imaginaire arabo-musulman et son instrumentalisation par l’islam politique.

 

Lire l’entretien sur Libé

 

La ligne éditoriale de Riposte catholique cherche à sortir de la « langue de buis », peu propice à la recherche de la vérité.  C’est pourquoi nous publions volontiers des tribunes libres. Nous précisons cependant que ces tribunes publiées sur Riposte Catholique n’engagent que leurs auteurs. Nous les proposons à nos lecteurs en tant que contributions au débat et à la réflexion. La Rédaction