ISLAM-2-Avril-2016-Pierre-PICCININ-da-PRATA-702x336

Brève – Paroles de salafiste… A ne pas manquer !

Download PDF

PAROLE DE SALAFISTE, A LIRE ABSOLUMENT !

 

Document exceptionnel publié par Le Courrier du Maghreb et de l’Orient : une interview franche et sans détour d’un imam salafiste prêchant en France, proche de Dalil Boubakeur (il est membre de sa « Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris »).

 

Ce partisan du « vrai islam », inattaquable par ses références constantes aux textes, explique son projet, celui de l’islam : condamnation sans équivoque des « mauvais musulmans », mensonge et dissimulation du projet guerrier, subversion, violence et guerre …

 

Il reconnait pourtant qu’à « l’époque des califes omeyades, on inventait de faux hadiths pour plaire au Calife et justifier sa politique impie !« . Comment fonder ainsi l’engagement de sa vie et la guerre menée au monde sur une telle ambiguïté en matière de vérité historique ? Qui lui fera lire Le Grand Secret de l’Islam ?

 

Quelques morceaux choisis :

 

« Le Salafisme, c’est la pratique de l’Islam à l’identique du Prophète –PBSL- et de ses compagnons »

 

« Il faut s’en tenir aux écritures qui sont sans ambiguïté »

 

« Ce qu’ils appellent « fondamentalisme », « radicalisme », « extrémisme »… c’est en réalité et tout simplement l’Islam pur, véritable, qui se conforme sans la moindre corruption, sans le moindre écart aux enseignements du Prophète »

 

« Non, l’Islam n’est pas une religion de paix au sens qu’ils croient »

 

« Le Coran ordonne aux Musulmans de combattre ceux qui refusent la parole de Dieu et qui, l’ayant entendue, ne la respectent pas »

 

« le Prophète lui-même a lancé des guerres contre les mécréants, non plus défensives, mais pour porter la parole. Il a élargit alors le devoir de djihad et a dit : « Combattez-les d’abord jusqu’à ce que les persécutions cessent et, ensuite, jusqu’à ce que la religion soit entièrement à Dieu. » [s2,193]

 

« Les imams qui prêchent la vérité de l’Islam se cachent »

 

[le journaliste] Une question qui fâche : vous êtes « proche » du Recteur de la Grande Mosquée de Paris, m’avez-vous dit. Qui promeut un Islam « de la République ». Vous jouez donc sur plusieurs tableaux ?

« Il est difficile de développer cette question et de t’en dire plus… Et, comme je te l’ai dit d’entrée, il est inutile pour nous de nous exposer à ce stade de notre cheminement. (…) le climat médiatique et policier du moment n’est pas propice à en dire davantage sur nous-mêmes »

 

Première partie :

http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-premiere-partie-la-parole-est-aux-salafistes/

 

Deuxième partie :

http://lecourrierdumaghrebetdelorient.info/islam/islam-interview-deuxieme-partie-la-parole-est-aux-salafistes/