leader-parti-vert-écossais-transgenre-e1462900243734

Brève – Vers une discrimination pour ceux qui refusent le transgenre ?

Download PDF

Décidément plus rien n’arrête l’idéologie au pouvoir !

Le leader du parti Vert écossais propose d’écarter de la politique les personnes refusant d’accepter les transgenre.

 

Patrick Harvie était interrogé sur des questions politiques, et c’est de manière totalement spontanée qu’il a soulevé la question de la « transphobie », alors qu’on l’invitait à s’exprimer librement sur ce qui lui tenait à cœur. Au micro de Pink News, il a déclaré : « La seule chose, c’est la question de l’acceptabilité des candidats qui s’opposent à l’égalité au sein de notre communauté. J’aimerais que nous en arrivions au point — et je sais que cela ne se fera pas au cours de cette élection — où tous les partis traiteraient de manière aussi sérieuse l’homophobie, la transphobie et la biphobie que le racisme ou la misogynie. »

Il en a profité pour accuser l’UKIP d’accueillir systématiquement des « racistes », ajoutant que le parti eurosceptique cumule toutes les « phobies » énumérées plus haut.

Et de suggérer qu’à l’instar de ce qui se passe pour le racisme ou la violence sexuelle, il faudrait en arriver à une situation où les personnes LGBTI bénéficient du traitement égalitaire et que l’on cesse de considérer comme une « affaire de conscience la volonté de traiter les couples de même sexe de manière différente ». « Dans ce domaine tous les partis politiques doivent accepter l’égalité », a-t-il conclu.

 

Source ReinformationTV