divorce-Suicide-jeunes-USA-e1462549755621

Brève – Y aurait-il un lien entre la hausse des suicides des jeunes et les divorces ?

Download PDF

Une étude américaine récente des Centres pour la Prévention et le contrôle des maladies fait des révélations troublantes au regard des 24 % d’augmentation du nombre de suicides aux USA entre 1999 et 2014, et particulièrement du triplement du taux de suicide chez les jeunes filles âgées de dix à quatorze ans. Les CDC ne détiennent malheureusement pas les informations sur le pourcentage d’entre elles qui étaient des enfants du divorce, étaient nées de femmes célibataires ou avaient grandi sans père : ces chiffres sont politiquement incorrects dans une culture qui considère que toutes les formes de structure familiale se valent.

Suicide et troubles psychiatriques chez les jeunes aux USA

Des recherches fiables ont pourtant fait la preuve que le divorce sans conséquences négatives pour l’enfant était un mythe. En fait, l’épidémie de divorce a beaucoup contribué à la diffusion et l’aggravation des troubles psychopathologiques chez jeunes américains. Un exemple en est la première étude psychopathologique d’envergure sur des adolescents américains publiée en 2010 (Marikangas et al.) : 49 % des 10.000 adolescents étudiés présentaient un trouble psychiatrique et 40 % en présentaient deux.

 

Lire l’article sur reinformationTV