bruno-prange-nouveau-directeur-diocesain-de-saint-etienne-en-provenance-de-toulon-photo-fabrice-roure

Bruno Prangé directeur de l’enseignement catholique du diocèse de Saint-Étienne

Download PDF

Bruno Prangé, 49 ans, père de cinq enfants, a été nommé directeur de l’enseignement catholique par Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Étienne. Il remplace François-Xavier Clément, nommé directeur de Saint-Jean-de-Passy à Paris.

Bruno Prangé était directeur de l’enseignement catholique dans le diocèse de Fréjus-Toulon depuis 2006. Il a enseigné la philosophie au lycée Jeanne-d’Arc de Brignoles, a donné des cours au séminaire de Toulon et aux novices de l’abbaye de Lérins. Il fut chef d’établissement à Brignoles à 35 ans.

Son premier contact avec l’enseignement catholique est né alors qu’il était surveillant dans un établissement salésien du Var. « Marqué par la figure de Don Bosco, ce premier poste n’est pas étranger à mon engagement dans l’enseignement. Auparavant, je n’y pensais pas trop. » « J’ai trouvé un peu fou de prendre la direction d’un établissement de plus de 1 000 élèves. Mais il est toujours un peu fou d’accepter une mission qui vous dépasse, bien qu’il y ait un véritable travail d’équipe. »

« J’ai été un prof et un directeur heureux, et n’ai jamais vécu ma vie professionnelle comme une carrière. Chaque étape est une page qui se tourne. Ne plus avoir de contact direct avec les jeunes sera sans doute une ascèse pour moi. Mais accepter d’être directeur diocésain, c’est répondre à un appel. Et une manière de faire vivre les assises auxquelles je suis très attaché. »

« Pour l’heure, je rencontre les acteurs de l’enseignement catholique dans le diocèse de Saint-Etienne. C’est un enjeu fondamental de comprendre le plus finement la réalité. Je ne connais pas la région. J’y ai été très bien accueilli. L’enjeu pour moi, c’est aussi de comprendre l’histoire du diocèse, du territoire. Il y a ici une forte présence de l’enseignement catholique. La première année, je vais aller à la rencontre des établissements »

3 comments

  1. Tony

    Le diocèse est tout jeune :26 décembre 1970 , ce qui fait dire à certains prêtres qu’ils sont plus vieux que ce diocèse amputé du roannais qui est de Lyon depuis l’antiquité. L’histoire de ce diocèse, c’est celle du diocèse de Lyon puis une toute petite période de 45 ans.

  2. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…

    A temps et à contretemps.

    « En ce temps-là, Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité. »
    Nous les chrétiens, nous sommes les successeurs des douze apôtres. Ne dites surtout pas, je ne suis ni évêque, ni pape donc je me contente de vivre ma petite vie tranquille, à l’abri des tentations et des turbulences du monde. Car un jour, que DIEU connaît, vous serez rattrapés par les vicissitudes de cette vie. L’on n’échappe pas à son destin.
    Donc, nous sommes envoyés pour une mission, celle d’annoncer La Bonne Nouvelle de la Résurrection de Notre Seigneur JESUS-CHRIST. Si nous y contrevenons nous ne sommes plus dans la main du Créateur et nous « galérerons » sans comprendre, notre vie sera de plus en plus lourde à porter.
    Mais si nous prenons en compte les recommandations du Maître de la Vie qui nous sont énumérées, elles sont pour nous, pour notre édification, les pouvoirs énumérés plus haut sont à notre disposition pour confirmer que cela vient bien de l’ESPRIT-SAINT et non de notre bon vouloir.
    Alors nous serons étonnés d’expulser les esprits impurs, de guérir toute maladie et toute infirmité. J’ai, personnellement, était le témoin de semblable faits. La première fois, nous nous demandons ce qui se passe ? Nous savons une chose, c’est que cela ne vient pas de nous. Nous ne sommes pas meilleurs que les autres, mais DIEU pour un temps à voulu, dans Sa grâce, nous rendre témoins de Son action bénéfique, pour témoigner qu’Il est bien le Maître de la Vie et qu’Il en dispose, comme Il l’entend.
    Oui DIEU donne des pouvoirs, à nous de les mettre en pratique pour que le monde sache que le Créateur de l’Univers, visible et invisible, nous aime et veut que tout homme soit sauver et parvienne à la connaissance de la Vérité.
    N’oublions pas que nous devons passer par la mort pour entrer, après notre propre Résurrection, dans la Vie Eternelle auprès du Père. Ne cherchons surtout pas à faire sur cette terre un lieu ‘paradisiaque’, en aucune façon il ne pourrait se réaliser.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *