Le cardinal Barbarin, envoyé spécial du pape au Congrès de la miséricorde de Manille

Download PDF

Le pape François a nommé lundi 2 janvier le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, son envoyé spécial au quatrième congrès apostolique mondial de la miséricorde, qui se déroulera du 16 au 20 janvier à Manille aux Philippines.  Le congrès sera ouvert le 16 janvier par le cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille. Il se déroulera à l’Université pontificale Saint-Thomas de Manille, mais aussi dans les villes voisines de Batangas, Bulacain et Bataan où se situent des sanctuaires de la Divine Miséricorde.

Le 4e WACOM, organisé sous l’égide des Conférences épiscopales des Philippines et de l’Asie, a pour thème « la communion dans la miséricorde et la mission pour la miséricorde ». Le 16 janvier, tous les évêques des Philippines participeront à l’ouverture du Congrès mondial. Le deuxième jour, à l’université Saint-Thomas, le Congrès réfléchira notamment à la mission de l’Eglise comme révélation du « visage de la miséricorde » et comme « servante » de la miséricorde. Le lendemain, à Batangas – sanctuaire national dédié à Padre Pio – les participants méditeront sur l’Eglise comme « une communauté qui pardonne et qui est pardonnée ». Après les réunions en délégations, un « envoi en mission » aura lieu au dernier jour du Congrès, le 20 janvier.

Le cardinal Barbarin avait été en juillet 2005 un des prédicateurs de la retraite internationale de prêtres et d’équipes pastorales au sanctuaire de la Divine Miséricorde de Lagiewniki, près de Cracovie, où avait été lancée l’idée d’un congrès mondial sur la miséricorde. Le premier congrès s’était déroulé en 2008 à Rome, suivi de deux autres, en 2011 à Lagiewniki et en 2014 à Bogota (Colombie).

Le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne en est l’actuel président, tandis que le père Patrice Chocholski, recteur du sanctuaire d’Ars, en est le secrétaire général.