9 comments

  1. C

    L’Europe chrétienne a existé bien avant l’UE et existera, si Dieu le veut, bien après. Cela n’a rien n’a voir avec le Brexit. D’autant que l’on peut penser que le Brexit va au contraire aider au réveil des Européens…Quel conformisme !

    Si cette demoiselle qui vient d’Alsace n’a aucune notion de langue germanique. A part le langage des signes, elle va être obligée d’utiliser la langue des Brexitmen, horreur!

  2. Jacquesjacques

    … un pas vers l’autre…
    L’autre c’est celui qui est différent, qui est éloigné de moi.
    Ces gens là laissent tomber leurs proches pour s’intéresser aux « autres ».
    C’est de l’inversion de valeur, c’est contre charitable.Une espèce d’orgueil de la fausse charité.
    En plus c’est de l’aveuglement : l’Europe n’a apporté que la misère, la guerre comme en Irak, dont on voit encore le résultat aujourd’hui : plus de 230 morts.
    Une Alsacienne qui ne parle pas un mot d’allemand, c’est rare . j’ai des doutes.

  3. Isambart Busquet

    Quand donc la CEF arrêtera-t-elle de faire de la politique et s’intéressera enfin aux âmes ?
    Faire l’Europe franc maçonne ou remplir les églises .?

  4. Jean-Pierre

    Il faut pardonner sa naïveté à cette jeune fille, évidemment et inévitablement influencée par le bla-bla de la grande presse et l’incompétence de la plupart des commentateurs, dont ceux de l’Eglise et de la CEF font malheureusement partie. D’autre part, ce réflexe compassionnel conduit tout droit à un mélange des genres et à une inversion des priorités, ainsi qu’à la reprise des lieux communs du type « l’Europe, c’est la paix », « l’Europe c’est le partage », « l’Europe, c’est l’amitié entre les peuples », qui sont tous contredits par les faits depuis 40 ans, mais qu’on continue de propager avec les larmes aux yeux.
    Que les tenants de ces positions lisent donc ce qu’ont écrit des hommes avertis et expérimentés, et néanmoins de bonne foi, l’un des ouvrages les plus clairs et accessibles aux non spécialistes est sans conteste celui de Philippe de Villiers, lequel, en plus, est un chrétien pratiquant et convaincu, ce qui ne gâte rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *