05-16-ki-moon-free-equal

Comme Ban Ki-moon, faites-vous photographier avec une pancarte anti-homophobe !

Download PDF

 

A l’Assemblée générale des Nations unies qui se tenait cette semaine à New York, les dirigeants mondiaux, les employés de l’ONU et les visiteurs ont été invités à se faire photographier avec une pancarte afficheant leur soutient à lutte contre l’« Homophobie ».

C’est au pied de l’escalier d’apparat près de l’entrée principale qu’ils ont pu faire une halte au photomaton installé à cet effet pour faire comme Ban Ki-moon : le secrétaire général de l’ONU avait donné l’exemple le 17 mai dernier à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et lk la transphobie.

Le photomaton était opérationnel de 9 h à 18 h. Chaque utilisateur était assuré de recevoir non seulement l’impression « papier » de sa photo mais aussi sa version électronique par courriel ou par les réseaux sociaux.

L’histoire ne dit pas si l’on pouvait se faire tirer ainsi le portrait gratuitement ou si – comme dans n’importe quel photomaton du monde – il fallait payer son écot. Ni si le gadget a eu du succès.

Ce qui est sûr, c’est que l’affaire a mobilisé du monde. « Cette initiative est le résultat d’une collaboration entre le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) et le Groupe inter-régional LGBT », assure le communiqué officiel.

Ce groupe comprend l’Argentine, le Brésil, la Colombie, la Croatie, El Salvador, Israël, le Japon, le Monténégro, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, l’Uruguay, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Union européenne et, bien sûr, la France.

Un mot sur le « message » : « Les droits de l’homme sont pour tous = qui que vous soyez ou qui que vous aimiez. » Bien sûr : droit de ne pas être traité injustement, droit de ne pas être torturé, persécuté, de ne pas subir de violences… Mais derrière les bons sentiments, il y a le militantisme pour des droits LGBT : droit à l’union civile, au « mariage », à la procréation, etc, toujours au nom de l’« égalité ».

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

 Réseau Riposte catholique

11 comments

  1. Dmitriévitch

    Je ne suis absolument pas volontaire pour m’afficher comme anti-homophobe ! ! !
    Certes, je ne demande pas qu’on envoie les homosexuels en camps de concentration.
    Mais je suis absolument opposé à des manifestations du plus mauvais gout comme ces couples d’hommes se tenant par la main dans la rue, comme le mariage pour tous ou la Gay Pride.
    Ne parlons même pas des déviations majeures que sont l’adoption par couples homo ou la gestation par autrui qui marchandise le corps des femmes et les enfants à naître.
    Je souhaiterais que, si les homosexuels veulent être respectés, ils se fassent un peu plus discrets.

  2. kanjo

    comme souvent, ça commence par une évidence, tout le monde est d’accord. Il y a juste la dernière ligne, écrite en plus petit, qui vient tout casser.
    ça me fait penser à un trac, lu il y a longtemps, qui commençait à peu près par :
    « quand il s’en sont pris aux juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif,
    quand il s’en sont pris aux noirs, je n’ai rien dit, je n’étais pas noir,
    quand il s’en sont pris aux nazis, je n’ai rien dit, je n’étais pas nazi,
    etc, etc
    et l’avant dernière phrase était : « quand il s’en sont pris à l’avortement, je n’ai rien dit, je n’étais pas une femme, »
    pour finir par : « quand ils sont venu me chercher, il n’y avait plus personne pour me défendre. »
    L’avant dernière phrase m’avait choquée. mais la plupart des gens l’ont laissée passer comme une lettre à la poste.

  3. toto

    le mot qui tue « homophobe » est étymologiquement inepte:
    « Homos » en grec ancien veut dire « identique » « le même » « semblable » d’où homosexuel= qui a des relations sexuelles avec quelqu’un du même sexe.
    Hétéros = autre, différent
    Homophobe = crainte (phobos) d’une personne identique.
    Le terme exact serait homosexuel-phobe.
    Mais comme le but est de forger des mots assassins qui permettent d’étiqueter l’adversaire et le faire lyncher, le sens correct importe peu aux subversifs promoteurs du mot, pourvu qu’il sonne bien.

  4. Françoise

    L’islam étant profondément homophobe, l’ONU s’expose à une diminution drastique des contributions des pays arabo-musulmans dont certains sont multimilliardaires grâce aux pétrodollars. Ces derniers s’étaient déjà opposés au projet d’allocations familiales pour les couples de même sexe, et le Secrétaire général, qui croyait bien faire, a reculé et renoncé à son projet.

  5. Emmanuel

    N’oublions pas que ceux qui ont installé Ban ki-moon sur le siège des nations soit-disant unis, sont les mêmes qui professent et rèvent de promulguer la mise à l’état « d’esclave psychique  » le restant de la planète pour y instaurer un ordre digne des SS : le royaume de satan…….
    Leur paire et père spirituels ne s’apellent ils pas ;: Prescote Bush ( membre de l’ancienne société de Tulé devenue scule

  6. Emmanuel

    Suite de mon message ( désolé pour le chmilblique…)
    …Prescote Bush grand père de Georges Bush junior,
    ( membre de l’ancienne société de Thulé société devenue Scule and Bones ( dont Raymond Barre était membre….),société dont était également membre Adholf Hitler, Henry Ford, Georges Bush, Henri Kessinger, Goldman Sach…., Morgane Stanley …etc , bref de gros intérêts financier et politiques……
    Je vous laisse tirer les conclusions et m’excuse encore pour les fautes de « frappe ».

    • toto

      @ Emmanuel
      Petite correction: société secrète « Skull and Bones » (crâne et os), connue aussi aux Etats Unis comme « fraternité de la mort ». Et ces cinglés dirigent le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *