24962

Concert électro dans la cathédrale St André à Bordeaux

Download PDF

Après la basilique Saint-Sernin à Toulouse, c’est au tour de la cathédrale St André à Bordeaux de subir un concert de musique électronique dans une ambiance techno… Raver stay with me (Plapla Pinky et Cindy Castillo) est un projet de composition et d’interprétation utilisant l’orgue d’église, l’amplification et la synthèse électronique comme matériaux principaux.

La pièce met en jeu l’église comme un ensemble acoustique contenu dans la composition. Elle met en jeux trois domaines : d’une part l’église en tant qu’espace religieux, historique, culturel et social ; mais également structure architecturale spécifique avec des propriétés acoustiques singulières ; et l’art contemporain et ses multiples formulations.

RGB  (Robin Fox) est un projet audiovisuel singulier, à la fois immersif, participatif et extatique à base de rayons laser. Par le biais du détournement de la source électrique qui alimente les faisceaux lumineux, l’artiste imagine et compose une pièce sonore et musicale. Oeuvre plurisensorielle emblématique d’un art contemporain numérique, le spectateur peut tour à tour ressentir physiquement le mouvement d’un son, se sentir poursuivi ou ébloui par une lumière puis l’apprivoiser, jouer avec ces lumières dont les mouvements semblent obéir à une intelligence inconnue… inouï et inédit !

Ce projet est présenté en co production avec le Presbytère de la Primatiale Saint-André et l’association Cathedra.

12 comments

  1. Deux observations:

    1) Le Saint-Sacrement sera-t-il enlevé du tabernacle ?

    2) Ces concerts et autres manifestations profanes dans les églises ne sont-ils pas illégaux ? Car le clergé est affectataire des lieux, mais en vue d’y célébrer le culte catholique. Les églises ne sont pas des salles polyvalentes.

    En effet la loi du 2 janvier 1907 dispose « à défaut d’associations cultuelles, les édifices affectés à l’exercice du culte, ainsi que les meubles les garnissant, continueront, sauf désaffectation dans les cas prévus par la loi du 9 décembre 1905, à être laissés à la disposition des fidèles et des ministres du culte pour la pratique de leur religion ».

    La République laïciste plus catholique que le clergé ? Ces manifestations permettent aux affectataires de se faire du fric, mais illégalement au regard de la loi de 1907.

    Ce qu’il y a de piquant, c’est que le clergé catholique interdit arbitrairement l’usage du missel de saint Pie V dans les édifices voués au culte catholique, mais qu’il laisse, moyennant finance, y faire presque n’importe quoi d’autre pourvu que ce soit lucratif.

    Viols de la loi positive en ce qu’elle a de valable et viol de la liberté religieuse, droit universel et fondamental de l’homme et droit pivot des droits de l’homme, par irrespect du Saint-Sacrement et du lieu qui Lui est dédié devraient faire honte aux évêques.

    Au nom de la liberté religieuse des catholiques, demandons le respect du Saint-Sacrement et des lieux qui Lui sont consacrés !

  2. boubert

    je ne crois pas que ce soit la destination des églises de mettre en avant ce style de musique dans notre pays qui n’a pas cette culture. Mais, aujourd’hui, ne cherche t-on pas à changer la culture de notre FRANCE, afin qu’elle devienne multiculturelle et renonce définitivement à ses origines?

  3. Prélats et « APLAVENTRISME » : Quasiment la nouvelle religion des prélats Français. Pratiquée par les larbins, les laquais, les vers de terre, les rampants, et autres politicards de tout acabit, qui sont en admiration devant les vampires de la haute finances, les journaleux, les imposteurs de la pensée unique etc…

  4. Catherine Distinguin

    Les églises étaient jusqu’à plus ample informé, ds lieux de prière et de recueillement. Des lieux respectés. Qu’on en fasse des centres « d’expérience acoustique » est un des signes supplémentaires de la déchristianisation rampante et voulue en haut lieu.
    Les musulmans et, de surcroît, le djihadisme ont ainsi un énorme boulevard pour nous conquérir …

  5. karr

    Ce que la révolution de 89 n’a pas fait les évêques le font!
    Nous ne pouvons plus douter d’une apostasie générale au sein du clergé,Bergolio parle du diable,il fait ériger une statue de St-Michel dans les jardins du Vatican mais il est le premier à faire les oeuvres de Satan tout comme les évêques et le clergé actuel dans sa grande majorité,je pensais Ricard au dessus de cela !

  6. karr

    Le cardinal Ricard est un apostat,cela est très clair,ça crève les yeux,imaginons que se sont des hommes comme lui qui élisent le successeur de St-Pierre,rien de surprenant à ce que nous ayons un Bergolio pour pape!

  7. Daniel

    Voici le lien vers la vidéo de l’évènement.

    https://www.youtube.com/watch?v=axi094FtSJA

    Outre le fait que cette « performance artistique » soit d’une nullité abyssale (dans une cathédrale, un champs ou un entrepôt, c’est toujours aussi nul), je me fais les réflexions suivantes:

    – Quel est l’intérêt d’utiliser une cathédrale et pas un simple entrepôt, à part le blasphème?
    – Est-ce que les autorités ecclésiastiques qui ont autorisé ceci ont assisté à la « performance »?
    – Verra-t-on enfin ce genre de désacralisation un jour dans une synagogue?
    – Pourquoi toujours des « performances artistiques » qui évoquent le trouble, la noirceur, la violence et la mort? Sans déconner, si ça m’évoque quelque chose, c’est un bombardement russe de la ville de Homs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *