Capture d’écran 2015-04-03 à 18.48.02

Conférence d’un imam pour une paroisse

Download PDF

La paroisse Notre-Dame de Vincennes, dans le diocèse de Créteil a la drôle d’idée d’inviter un imam, non pas pour un débat, ce qui serait plus légitime, mais pour une conférence sur « la religion et le sens de la vie ». Désormais, on invite n’importe qui pour enseigner les paroissiens catholiques. L’erreur a donc autant de droit que la vérité. Mais qu’est-ce que la vérité ? Voici un extrait de l’encadré du bulletin de cette paroisse (bulletin que vous pouvez trouver ici) :

Capture d’écran 2015-04-03 à 18.42.06

33 comments

  1. Eugene

    Ça c’est vraiment trop. Et s’informer sur ça dans un jour où à Kenia on tue nos frères en Jésus et on pardonne les musulmans! L’islam ne change pas, il n’y a pas de place pour l’islam en France et surtout pas dans nos églises.

    • Levi

      @ Eugène
      « Il n’y a pas de place pour l’islam en France, surtout dans nos églises ».
      Eugène, l’islam, il est en France, par la volonté des franc-maçons pour relativiser (et réduire) la place du catholicisme en France et en Europe chrétienne.
      Même s’il n’était pas en France, l’islam interpelle le christianisme, partout dans le monde.
      Je puis me tromper, et si c’est le cas j’aimerais vraiment être détrompé, mais la valeur et la force du christianisme est un Dieu trinitaire, qui parce qu’il est trinitaire est, de toute éternité, relation d’amour et engendrement. Et par amour, il s’est fait homme, nous permettant de redevenir des fils et des frères.
      La faiblesse de l’islam est un Dieu impersonnel et lointain, qui se contente de donner une loi au fidèle, à laquelle il faut et il suffit de se soumettre pour être musulman. L’homme n’est pas enfant de Dieu, mais sujet.
      Or qui n’a pas envie d’être libre parce que fils aimé de Dieu ? Qui n’a pas envie de considérer que son corps est le temple de l’Esprit Saint, et pour cela doit être respecté et aimé ? Qui n’a pas envie de croire que chacun de nous est unique, comme chaque enfant est unique pour ses parents, quel que soit le nombre d’enfant.

    • Levi

      « Toutes les religions se valent ».
      Toto, vous savez bien comme moi, que cela c’est le point de vue relativiste professé en loge. C’est même une condition obligatoire pour être maçon. C’est du moins ce qui est dit et mis en exergue, mais dans la réalité, il y a obligation d’adhérer à UNE religion de doute systématique, avec ses rites, ses dogmes, ses prêtres et ses œuvres.

      Ce qu’il faut vraiment voir et dire c’est que, dépendant exclusivement de valeurs humaines sans transcendance, soumise à l’homme ou à quelques hommes, cette religion du doute, affirmative a priori sans concession, est vraiment totalitaire et ne laisse place à aucune autre vision de l’homme. C’est une anthropologie anthro-centrée qui se traduit dans une sociologie matérialiste et hédoniste, par réduction de l’homme à une vie biologique sans spiritualité, par une histoire immanente sans eschatologie.
      A chacun de choisir pour quoi il vit et ce qui donne sens à sa vie.

    • BRUNIER

      Oui et j’m demande ce que ce canard a libéré !
      Le crétin de service est celui qui a permis cette pantalonnade !
      M…à la « bien-pensance » de « gôche » !

  2. EM

    Parce que le sens de la vie se trouverait dans la religion islamique ? C’est nouveau !
    Pourtant, avec l’actualité des Chrétiens d’Orient ( et même en France) chacun peut constater que cette religion est sectaire, intolérante, dictatoriale, discriminatoire, esclavagiste, envahissante… et que dieu n’a rien à voir avec le Dieu des chrétiens qui est AMOUR, charité, bonté, PERE, trinitaire, respectant la liberté de cha

  3. EM

    Parce que le sens de la vie se trouverait dans la religion islamique ? C’est nouveau !
    Pourtant, avec l’actualité des Chrétiens d’Orient ( et même en France), chacun peut constater que cette religion est sectaire, intolérante, dictatoriale, discriminatoire, esclavagiste, envahissante… et que dieu n’a rien à voir avec le Dieu des chrétiens qui LUI est AMOUR, charité, bonté, PERE, trinitaire, miséricordieux, respectant la liberté de chacun et qui veut le Bien de Toute l’humanité, y compris des femmes.

  4. Paul

    Quelle honteuse la situation!
    Appeler un païen pour nous parler de la vérité d’un faux dieu – c’est vraiment de la déesse de la lune Allah – un culte satanique que n’a rien à voir avec nous!
    L’islam avec son Coran est rien, mais une usine de grand production de fous avec leurs idéologies oppressives et totalitaires, aux apparences d’une religion!
    Au lieu de cela, ils n’invitent jamais les prêtres chrétiens pour parler à leurs « fidèles »!

  5. jj

    Et oui, « l’Eglise Conciliante » ne fait pas marche arrière dans l’impasse dans laquelle elle se trouve !
    Elle nous envoie dans le mur!
    Ayant refusé d’obeir à Dieu, rejettant la demande de Notre Dame de Fatima qui est de Consacrer la Russie au Coeur Immaculé de Marie par le Pape et Tous les Évêques, elle doit se repentir sinon beaucoup seront entrainé vers l’islam qui ne reconnait rien d’autre qu’un faux prophète ! Venu en son propre nom….

  6. Pierre Cochereau, franc-maçon, donc relativiste… Les diocèses violent la liberté religieuse des croyants catholiques en utilisant l’argent des catholiques pour répandre des théories acatholiques. Il n’y a pas de religion unique, il y a plusieurs religions.

    C’est une injustice, un vol dont l’évêque aura à répondre au tribunal de Dieu. Rendez l’argent !

    • jj

      Le Cardinal Gagnon avait donné un sens spirituel au quête dominicale que reçoivent les pretres, évêques. Nous pouvons et nous devons leur demander de nous donner ce que Dieu leur a donner de nous transmettre, c’est à dire la Vérité sur les dogmes et tous les sacrements, mais aussi de quelles manieres ils interpretes les textes et la liturgie, si ils ne se reprennent pas et si il ne le font pas, vous avez le devoir de ne pas donner votre argent car ils sont trop dans l’abondance de bien et ils ne vivent plus dans la Vérité a cause de l’aveuglement de satan !

  7. Levi

    Ce n’est pas par les armes ni par des lois ou des contraintes de toute nature que l’on permettra aux musulmans égarés par un pseudo-prophète de découvrir la beauté et la force du christianisme.
    C’est d’abord en approfondissant les fondements de notre foi, c’est ensuite en les écoutant et en posant les questions leur permettant d’accéder spontanément, par un chemin personnel que Dieu seul connaît, à la Vérité du Christ.

  8. BRUNIER

    Le jocrisse socialo-bobo-compatible qui a eu l’heureuse idée d’inviter l’imam est un collabo à la solde de l’implantation de l’islam en France. Ce crétin devrait suivre des cours pour devenir, à son tour, imam …il parâît que la France en manque cruellement et que l’armée, aussi, recrute…
    L’évêque du coin devrait célébrer dans l’église Notre-Dame de Vincennes une messe de réparation !

  9. rocheteau

    Quand donc aurons nous de nouveaux saint Hilaire ou Saint Irenee pour combattre les erreurs modernes et faire redécouvrir la Vérité qui seule nous rendra libres.
    les pièges de Satan et de ses cohortes sont nombreux et efficaces à défaut d’être originaux pour imposer les mensonges et les menteurs
    Plus que jamais nous avons besoin d un clergé formé, sûr et courageux, indépendant des idées à la mode qui comportent tant de contre vérités…

  10. Haumesser

    Symptomatique !!! L’Eglise de France montre ainsi son incapacité à transmettre le vrai message du Christ !
    Elle devient transparente et inodore et ne sait plus se faire entendre!
    Quelle tristesse! Jésus n’est pas allé au supplice suprême pour rien et IL doit le renouveler par notre lâcheté.
    Alors si nous savons encore prier, prions!

  11. Sami

    La conférence avait un titre hypocrite faisant le jeu de la taqqya.
    Car prononcée par un musulman dans un hôpital portant le nom d’Avicenne, elle devait s’intituler  » L’Islam et le sens de la vie. » On aurait tout de suite compris!

  12. Sami

    Je vois que la conférence Cordoba de l’imam Said Ali Koussay est programmée pour le 14 avril à Saint Mandé. Il est encore temps de lui donner son vrai titre parlant, je dirais même hurlant :  » L’Islam et le sens de la vie. »

    • Salomon

      Certainement car les imams eux, sont mariés et ont des enfants. Cela doit bien chatouiller certains prêtres à la foi un peu molle, ou dont l’amour du Christ est quelque peu chancelant.

  13. michel

    Honte à ces hommes d’église qui pactisent avec les représentants de cette croyance(et non religion)qu’est l’islam. Leur dieu n’est pas Dieu.Suite à des fouilles archéologiques et à l’étude de cette fausse religion;il est prouvé que le coran a été écrit par pas moins de 20 scribes diffèrents et cela sur plusieurs diza

  14. michel

    Le coran a été écrit sur plusieures dizaines d’années et est par de nombreux extraits un copié-collé de la Bible et de la Torah.Cette croyance cruelle et meurtrière fait plus penser à un dessein de satan !!

    • Salomon

      Le coran est une réécriture du monothéisme chrétien pour éliminer la trinité qui est amour de toute éternité.
      Il doit donc faire du croyant un sujet soumis à Dieu plus qu’un enfant de Dieu toujours libre et responsable.
      Pour cela il faut et il suffit de nier que Christ soit ressuscité. Alors il n’est pas Dieu; alors pas de trinité; alors pas d’amour.

  15. joëlle

    on ne doit pas , inviter des musulmans dans nos églises il sont moins tolèrent avec nous les français qu’ils ne veulent le faire croire et nous les chrétiens !!!
    il aurais été très préférable de parler de ça sans qu’ils si insiste .

    • Maurice

      Peut-être était-il en reconnaissance pour faire de cette église une mosquée ?
      Beaucoup d’ecclésiastiques creusent la tombent dans laquelle ils seront jetés ! Comment peuvent-ils ne pas s’en rendre-compte ?

      L’œuvre sournoise du malin se cache partout ou il peut.

  16. Gilberte

    le sens de la vie? ils ont plutôt le sens de la mort , le sens des tueries, dans tous les pays à majorité musulmane les non-musulmans sont opprimés ou tués, alors la vie pour qui? Jésus Christ a dit: « je suis le chemin et la vie, nul ne va au Père que par moi » Le diocèse de Créteil tourne le dos au Christ

    • Salomon

      Pâques nous montre de manière éclatante que seul l’amour est plus fort que la mort; et que le « sens de la vie » c’est la relation d’amour avec Dieu, donc avec nos frères.

  17. Merci Salomon, enfin une phrase réconfortante en ce temps pascal !

    Pour la simple annonce d’une conférence organisée par une association culturelle indépendante (ne représentant donc pas l’Église catholique) et dans une salle du centre culturel Pierre Cochereau de la mairie de St Mandé), je reste quelque peu abasourdi par tant de commentaires inappropriés, quand ils ne poussent pas à la haine sociale. Et croyant me trouver sur un site qui veut apporter une vrai riposte catholique aux maux de notre société, cela m’interpelle sur l’église à laquelle nous croyons ?

    Heureusement le commentaire de « EM » nous rappelle que notre religion est fondée que sur un « Dieu d’AMOUR, la charité, la bonté, un PERE trinitaire et miséricordieux », etc. C’est d’ailleurs ce que le père de Foucauld a voulu pratiqué en terre d’Islam !

    Ces réactions m’ont permis de rechercher comment avait réagi St François de Sales, l’évêque de l’amour sans mesure (1567-1622), vis-à-vis des protestants de son temps. Il les aimait, ce qui était rare à son époque (Cf. [PDF] SAINT FRANÇOIS DE SALES – Dieu parmi nous ).

    Il pourrait en effet nous inspirer ces temps-ci, car nous sommes de plus en plus terrifiés, à juste titre et ce depuis environ vingt ans, par les graves conflits qui vont sans cesse en augmentant entre l’Islam et l’Occident.

    Évêque de Genève au temps de la Réforme protestante, St François de Sales a su participer à des débats publics avec les protestants, tout en évitant de susciter la colère ou même une certaine impatience. Pourtant à Genève régnait l’illustre et rigoriste Jean Calvin. Le catholicisme y avait été balayé par la Réforme.

    Ce grand saint croyait fermement qu’il fallait surtout proposer la sainteté aux laïcs, car tout le monde, y compris les laïcs, sont appelés à devenir des saints. Or les saints savent pardonner et aimer chrétiennement.

    • toto

      @Benoit V
      A ma connaissance St Fr de Sales n’a eu qu’un bref entretien avec le successeur de Calvin, Théodore de Bèze à Génève sur la foi et les oeuvres. Il n’a pas pu sièger dans son évêché (Genève), sous menace de mort des calvinistes. En Chablais, St Fr de Sales échappa à plusieurs tentatives d’assassinat par les « tolérants » protestants, car il ramènait au catholicisme des foules entières.
      Oui, il aimait les protestants et la preuve est sa  » lettre ouverte aux protestants », mais où il n’y avait aucune concession aux erreurs de Luther et Calvin. Lettre que beaucoup feraient bien de lire ou relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *