c

Consécration du diocèse de Lyon au cœur de Jésus

Download PDF

Voici la prière de consécration du diocèse de Lyon au cœur de Jésus, qui sera prononcée ce soir, vendredi 3 juin 2016, dans le cadre de l’année jubilaire de la miséricorde, à l’issue de la Messe de 19h à la primatiale Saint-Jean, par le cardinal Philippe Barbarin.

Au cœur du Grand Jubilé de la Miséricorde, nous voici parvenus à la fête du Sacré-Cœur. Avec joie, nous réentendons la parole du Père, venue sur Jésus au bord du Jourdain et sur la montagne de la Transfiguration : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. En lui j’ai tout mon amour » (cf. Mt 3, 17 et 17, 5).

Seigneur Jésus, toi dont le cœur brûle de l’Amour qui sauve tous les hommes, nous venons te confier humblement le peuple de tes disciples que nous formons dans le diocèse de Lyon. Evêques, prêtres, diacres, consacrés, familles et fidèles laïcs, nous sommes une famille toute baignée de la Miséricorde du Père depuis le jour de notre baptême, une fraternité dont tu es le Premier-Né.

Aujourd’hui, nos regards se tournent vers ton cœur, « ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour [1]. » Nous te demandons pardon pour tout ce qui te déçoit dans nos vies, nos familles et nos communautés. Nous avons besoin de la douce lumière de ton Amour, de la clarté de ta Parole et de la force de l’Esprit-Saint pour corriger tout ce qui doit l’être en nous et sortir de la tiédeur. Nous confessons notre manque d’ouverture et de sollicitude pour tous ceux qui se tiennent aux périphéries de notre Eglise, à commencer par les plus éloignés, les plus petits, les plus fragiles.

Permet-nous d’entendre le vigoureux appel au réveil et à la ferveur que tu as lancé à une Eglise sœur : « Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui… » (Ap 3, 20). C’est dans ta manière de vivre et d’aimer, dans l’élan de ton Cœur que nous percevons à quel point Dieu est « tendre, miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour » (Ex 34, 6).

Nous contemplons au sein de l’Eglise de nombreux signes d’espérance : esprit de prière et de sacrifice, don de soi dans le service des pauvres, l’accueil des réfugiés et le soutien des chrétiens d’Orient, engagement généreux dans nos communautés et dans la cité, pastorale des jeunes et des recommençants, offrande des consacrés et des malades. Nous voulons donc en ce jour de fête renouveler la grâce de notre baptême et nous consacrer solennellement à Toi, nous mettre à ton école comme tu nous l’as demandé : « Devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 29).

Toute l’assemblée :
Seigneur Jésus, nous nous engageons tous à te répondre amour pour amour, en disant : Moi… (chacun dit son prénom), je donne et consacre à ton Sacré-Cœur ma personne, ma vie, mon intelligence, ma mémoire et ma volonté, mes joies et mes peines, mon passé, mon présent et mon avenir, afin que tout ce que je ferai et vivrai, les joies come les souffrances, soit pour l’amour et la gloire de Dieu, pour l’avènement de son Règne de vérité, d’amour, de justice et de paix dans notre monde.

Ministres ordonnés et séminaristes :
Nous, évêques, prêtres, diacres et séminaristes, nous te consacrons notre formation et notre ministère. Nous ne demandons qu’à rester entre tes mains, à être les messagers de ta Parole, les coopérateurs de ton œuvre de salut et de ta charité de Bon Pasteur au service de tous : « Nous voici, Seigneur, sans retard, sans réserve, sans retour, par amour pour accomplir avec toi la volonté du Père ! »

Consacrés :
Nous, religieuses et religieux de vie contemplative ou active, laïcs consacrés, nous confions à ton Cœur Sacré et au Cœur Immaculé de Marie, nos vœux et nos promesses de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. Donne-nous de déployer généreusement nos charismes, pour encourager tous les baptisés à vivre leur vocation commune à la sainteté et pour être aux yeux du monde signe de la primauté absolue de Dieu et prophétie du monde à venir.

Familles :
Nous, familles chrétiennes, nous te consacrons la vie de notre famille, nos joies et nos épreuves, et nous te demandons la grâce d’être d’authentiques « sanctuaires d’amour et de vie ». Garde-nous, Seigneur Jésus, dans l’esprit des Béatitudes qui commencent et résument tout ton enseignement : la pauvreté du cœur, l’esprit de service, l’affection mutuelle, et surtout ta joie. Aide-nous à rester toujours fidèles à la prière personnelle et familiale, contact vivifiant avec toi et ta Parole. Sûrs que la prière maternelle de Marie, la Toute-Sainte, nous accompagne, nous nous consacrons à ton Sacré-Cœur, décidés à mettre en œuvre chaque jour la dernière consigne que tu nous as laissée : « Vous serez mes témoins » (Ac 1, 8).

Jeunes :
Jésus, moi, … [chaque jeune dit son prénom], dans une ardente prière, je me consacre à ton Sacré-Cœur. Greffé sur toi depuis le jour de mon baptême, comme un rameau sur la vigne, fais que je sois toujours à toi. Que jamais je ne m’éloigne de toi ! Que la source éternelle de ta Miséricorde qui coule de ton Cœur ouvert sur la Croix vienne toujours irriguer ma vie et lui donne de porter beaucoup de fruits. Rends mon cœur semblable au tien, doux et humble, comme ton disciple bien-aimé. Que je sache faire silence pour écouter ta Parole, chaque jour, « dans le secret ». Mon grand désir est d’accomplir la volonté de Dieu pour que ma vie soit, au milieu du monde, une louange à ta gloire.

Toute l’assemblée :
Nous tous, fidèles du Christ, dans le souffle de l’Esprit de Pentecôte, nous offrons toutes nos forces pour la mission. Fais de nous des semeurs d’espérance, des messagers de la Joie de l’Evangile. Avec le pape François, nous sommes « inquiets de voir tant de nos frères vivre sans la lumière, la force et la consolation de ton amitié, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie ».

En signe durable de notre consécration, nous nous engageons à lire et à méditer la Parole de Dieu, à recevoir souvent, avec amour, « le Pain de la Vie », et à demander le sacrement du pardon pour nos péchés… et pour ceux de tous nos frères ! Fais-nous, Seigneur Jésus, la grâce de grandir dans ton amitié et montre-nous comment offrir à tous ceux que tu mettras sur notre route les trésors de miséricorde que tu es venu nous offrir de la part du Père.

Le cardinal :
Seigneur Jésus, moi, Philippe Barbarin, je veux en toute soumission et amour, consacrer aujourd’hui une nouvelle fois au Sacré-Cœur, notre Eglise de Lyon, afin qu’elle soit un signe de ton amour rédempteur pour les hommes et les femmes qui peuplent notre beau diocèse, te laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient, sans exception, selon ton bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen

Toute l’assemblée :
Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi !
Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous !

[1] Sainte Marguerite Marie Alacoque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *