Capture d’écran 2016-06-29 à 19.23.03

Qui consulte les sites internet des diocèses ?

Download PDF

Voici un billet du diocèse d’Annecy :

Depuis près de vingt années, Internet s’est immiscé dans les pratiques quotidiennes de l’Église catholique. Avec la Toile, une nouvelle page s’écrit de l’histoire du rapport des médias à l’Église. Cette présence pose diverses questions : quelle information diffusent nos sites paroissiaux et diocésains ? Qu’annoncent-ils ? À qui entendent-ils s’adresser : aux catholiques pratiquants, à un public plus éloigné de l’Église, aux non-croyants ? Qui sont effectivement les internautes qui les consultent ? À travers les statistiques de consultation, grâce à l’outil Google analytic, nous avons quelques éléments de réponses,

Nous savons par exemple que cette dernière année, depuis la mise en place de la nouvelle plateforme technologique (lancée le 16 juin 2015), le site diocésain et ses 70 sites associés ont été consultés 319 387 fois, soit une moyenne de plus de 26600 connexions mois. Nous savons aussi que les recherches les plus constantes portent sur les mots : messe, mariage, baptême, homélie, pèlerinage, halte spirituelle… Au delà de la technique de mieux en mieux maitrisée par les webmasters, nous sommes conscients de la nécessité de davantage réfléchir, avec les curés et les équipes pastorales, au contenu rédactionnel pour mieux répondre aux attentes des visiteurs du web… C’est dans ce sens que s’oriente l’accompagnement apporté par le service diocésain de communication auprès des équipes du web, de toutes ces personnes qui ont à coeur de faire vivre et d’animer nos sites, un travail quelque fois un peu ingrat… heureusement que les statistiques de consultation des sites encouragent et remotivent ! Qu’ils soient tous remerciés pour leur travail et leur ténacité !

1 comment

  1. Pauvre pécheur que je suis

    Texte : Nous savons aussi que les recherches les plus constantes portent sur les mots : messe, mariage, baptême, homélie, pèlerinage, halte spirituelle…

    Malheureusement, plusieurs sites internet sont difficiles d’accès à la demande du public comme pour l’adresse du site du lieu de notre recherche entre autre. Il y a souvent une trop grande variation de l’horaire des messes en semaine. Par le manque d’ouvriers, parfois, c’est difficile de reconnaître une messe avec un prêtre, et une cérémonie sans prêtre avec communion car on élimine le mot messe par eucharistie ! La variation des termes portent à confusion !

    Il faut créer une uniformisation de l’ensemble des sites des églises catholiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *