2137835095

Conversions à l’islam dans le diocèse de Mgr Nourrichard

Download PDF

Aujourd’hui mardi 19 mai, un colloque organisé par l’Institut catholique de Paris pour le 50e anniversaire de la déclaration Nostra aetate du concile Vatican II sur les relations de l’Église avec les religions non chrétiennes, aborde le cas des chrétiens convertis à l’islam. Un jour peut-être un colloque officiel se penchera sur le cas de ces nombreux musulmans qui veulent entrer dans l’Eglise…

Les mosquées fleurissent un peu partout en France, comme dans le diocèse d’Evreux, à Évreux déjà, mais aussi à Vernon ou Val-de-Reuil. Et ces mosquées ne sont pas fréquentées seulement par des immigrés musulmans. Il y a aussi de Français de souche, comme on ne doit pas dire. Des jeunes qui ont été baptisés, catéchisés, voire confirmés – comme Maxime Hauchard, ce jeune homme qui a rejoint les rangs de Daech en Syrie. Voilà des fats qui devraient interroger le vécu des agents de la pastorale…

Le père Jean-François Berjonneau, délégué aux relations avec l’islam et co-animateur du service Carrefour des cités dans le diocèse d’Évreux, reconnaît le problème :

« Comme pasteur, ces conversions me posent question. »

Mais ce sujet reste pourtant encore difficile à aborder dans l’Église catholique. Josette constate que le nombre de couples mixtes augmente et que, « le plus souvent, la femme, qui était chrétienne, se convertit ». Membre de l’équipe d’animation paroissiale et d’origine sénégalaise, Irène, ajoute :

« Cela fait plusieurs années que je demande une formation pour nous apprendre à nous défendre ».

Se défendre ? Mais quelle horreur… Le curé, l’abbé Jean-Marc Le Cam, la corrige, mais elle poursuit :

« Tous les jours, j’entends des remarques de mes voisines sur ma religion, par exemple si je me mets un foulard sur la tête un matin, parce que je n’ai pas eu le temps de me coiffer ».

Un dimanche elle a repris son fils qui « n’osait pas dire à ses copains qu’il allait à la messe »« Eux, les musulmans sont fiers d’aller à la mosquée ».

Une initiative interreligieuse dans le quartier de La Madeleine à Évreux a tourné court : Bissenty, jeune chrétien d’origine sénégalaise, et Grégory, musulman, converti, avaient eu l’idée d’une célébration commune de la fête des mères. Refus des mères chrétiennes d’origine sénégalaise, critiquant avec véhémence « ces musulmans qui nous piquent nos enfants ». Le père Berjonneau avoue :

« Certains jeunes d’origine africaine m’ont rapporté que des musulmans les invitaient explicitement à la mosquée en leur affirmant que “l’islam est la religion des Noirs” ».

Bissenty raconte :

« J’ai quelques amis et cousins qui se sont convertis. À mes yeux, il ne s’agit pas d’un vrai rejet de la religion catholique. C’est plutôt qu’ils n’y avaient pas trouvé leur place et restaient dans une quête de sens, de discipline et de partage ». « Peut-être les choses auraient-elles été différentes si un ami les avait amenés vers le Christ, mais il s’en est trouvé un qui leur a fait découvrir le Prophète. »

Faudrait-il revoir la pastorale du diocèse ? Sortir de l’enfouissement ? Revenir au catéchisme, aux processions populaires, aux belles liturgies qui attirent, à l’encens, la soutane et toutes ces choses poussiéreuses ?… On ne peut pas d’un côté réduire un bon prêtre au silence et de l’autre, se lamenter que les chrétiens aillent voir ailleurs.

Source : La Croix

 

22 comments

  1. paul

    Réponse de quelques cendres à vos trois questions, dont la dernière se termine par l’expression péjorative « … toutes ces choses poussiéreuses » :
    OUI, BIEN ENTENDU, CERTAINEMENT, EVIDEMMENT, TOUT À FAIT, ABSOLUMENT, AINSI SOIT-IL!

  2. Alix

    Un forum consacré à la bonne nouvelle apportée aux musulmans s’est déroulé les 9 et 10 mai en l’église Notre-Dame de Grâce de Passy (Paris XVI), en présence et avec la participation de nombreux ex-musulmans devenus chrétiens. Le prochain aura lieu à Toulon le 14 novembre. (Voir le site Jésus le Messie).

  3. angel

    Bjr à vous
    Faut être Maso ,macho ou bête à l’extrême pour embrasser une secte pareille ou tout est ténébreux ! Passer de la lumière dans les ténèbres sans lampe de poche équivaut à être dans une grotte fermée sans jamais pouvoir en sortir !

  4. Gauvain

    « – Quelle Église êtes-vous ? À quelle Église avons-nous affaire — moi je voudrai savoir —, si j’ai affaire à l’Église catholique, ou si j’ai affaire à une autre Église, à une Contre-Église, à une contrefaçon de l’Église ?… Or je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Pourquoi ? Parce-ce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Non seulement ils n’enseignent plus la foi catholique et ne défendent plus la foi catholique, mais ils enseignent autre chose, ils entraînent l’Église dans autre chose que l’Église catholique. »

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2015/05/16/mgr-lefebvre-leglise-est-occupee-par-la-contre-eglise/

  5. yr

    Quelle apostasie ont-ils fait pour que les brebis ne reconnaissent plus le vrai berger ?

    Belle conclusion de la Croix :
    « Faudrait-il revoir la pastorale du diocèse ? Sortir de l’enfouissement ? Revenir au catéchisme, aux processions populaires, aux belles liturgies qui attirent, à l’encens, la soutane et toutes ces choses poussiéreuses ?…

    Il faut croire que  » toutes ces choses poussiéreuses » étaient la manifestation chrétienne pour honorer le Seigneur publiquement et c’est ce que « l’esprit du concile » (ou le diable) à détruit. Les églises se sont vidées parce que Dieu n’y était plus ADORE, le Troupeau du Christ est dispersé et certains évêques n’en continuent pas moins de s’occuper de regrouper les fausses religions avec la VRAIE.
    Voilà le résultat de toute cette pastorale oeucuménique, mortifère mais peuvent-ils encore le comprendre ???

  6. Bayard

    On voit bien là les effets du relativisme prêché par nos pasteurs mêmes, du genre « je me fais bénir par l’imam du coin », « je récite la profession de foi musulmane avec les musulmans » ou encore « je prie avec eux dans mon église ou dans sa mosquée ».
    Après une catéchèse nulle qui n’a plus aucun rapport avec le catéchisme, et où il ne faut surtout rien apprendre, il est clair que nos jeunes sont déboussolés et vaquent à tous vents de doctrine.

  7. BALTUS

    Faudrait-il revoir la pastorale du diocèse ? Sortir de l’enfouissement ? Revenir au catéchisme, aux processions populaires, aux belles liturgies qui attirent, à l’encens, la soutane et toutes ces choses poussiéreuses ?… On ne peut pas d’un côté réduire un bon prêtre au silence et de l’autre, se lamenter que les chrétiens aillent voir ailleurs.

  8. BALTUS

    Josette constate que le nombre de couples mixtes augmente et que, « le plus souvent, la femme, qui était chrétienne, se convertit ». Membre de l’équipe d’animation paroissiale et d’origine sénégalaise, Irène, ajoute :

    « Cela fait plusieurs années que je demande une formation pour nous apprendre à nous défendre ».

    Se défendre ? Mais quelle horreur… Le curé, l’abbé Jean-Marc Le Cam, la corrige, mais elle poursuit :

    « Tous les jours, j’entends des remarques de mes voisines sur ma religion, par exemple si je me mets un foulard sur la tête un matin, parce que je n’ai pas eu le temps de me coiffer ».

    Un dimanche elle a repris son fils qui « n’osait pas dire à ses copains qu’il allait à la messe ». « Eux, les musulmans sont fiers d’aller à la mosquée ».

  9. Sami

    Le combat est perdu d’avance. En bons chrétiens politiquement corrects nous ne disons pas ce qu’est vraiment l’Islam, nous jetons un voile charitable sur son squelette . En bons musulmans, comme ils ne peuvent comprendre le christianisme, ils le cuisinent à leur sauce.
    Ajoutez que l’Islam est devenu ouvertement terroriste et donc apparemment fort. Il n’en faut pas plus pour capter les jeunes esprits mal informés et non prévenus.

  10. Chacun de nous est responsable. Moi, le 1er !
    L’Eglise est par nature missionnaire. Qui d’entre nous a converti un musulman ou un athée ?
    Savez-vous ce qu’un musulman m’a répondu suite à la question s’il avait lu l’Evangile ?
    « Comment voudriez-vous que je le fasse alors que 90% de mes personnes avec qui je suis en contact sont des athées. J’étais en Angleterre. Les églises deviennent des mosquées ».
    Je n’ai pas pu m’empêcher de l’embrasser pour cette vérité, alors que je venais de le sermonner publiquement pour être tombé dans le piège que je lui avais tendu, à savoir  » accepter de me marier sa fille de 3 ans, alors que j’en ai 70″.
    Et pourtant, ces gens ne se gênent pas de prêcher leur islam et convertir ceux qui ont un vide spirituel, parce que nous les avions d’une certaine manière abandonnés.
    Ayons le courage des 1ers apôtres et annonçons la Bonne Parole aussi bien aux musulmans qu’aux athées, et ceci avec courage, enthousiasme, fierté et amour !
    Si chacun se donnait la mission de montrer le chemin de Jésus à un musulman et à 2 athées, le problème sera résolu.
    Qu’en pensez-vous ?

  11. Hervé Soulié

    Ah… Sortir de l’enfouissement….
    Beau et salutaire programme.
    Mais ce ne seront pas ceux qui ont promu, favorisé, forcé l’enfouissement qui pourront nous en faire sortir.
    À vin nouveau, outre neuve, cher évêque Nourrichard !

  12. Eugene

    Je suis né et je vis dans un pays où il y a 500 ans il n’y avait pas de musulmans et avec l’occupation turque il y a maintenant plus de 60 pour cent. L’Albanie était une fois chrétienne divisée entre catholiques et orthodoxes (ce qui nous a coûté cher aussi). C’est pas votre cas chers frères en Jésus de France, mais attention car l’islam reste le même et on doit ll’accepter une religion missionnaire: ils font usage jusque de l’amour pour convertir (le jihad de l’amour). Attention à vos enfants, ils seront l’objet de la mission des camarades musulmans à l’école et partout. Mais il n’y a pas besoin de prophète après la venue en terre de Fils du Dieu et puis la civilisation totalement inférieure de l’islam partout sont à tenir en compte. On ait vraiment à dix pour cent en Albanie, mais la nation, la langue écrite, la musique, le cinéma, l’architecture, le sport etc sont nés et développés au début par les catholiques. Le Christianisme est une prophétie continuelle disait Blaise Pascal. Et puis un français de pure souche converti à l’islam cesse d’être un français aussi.

  13. Gilberte

    Pour être chrétien, il faut connaître Jésus Christ et les évangiles. Naguère, Jésus Christ était le Roi(parle commande règne chantait-on), maintenant il est notre ami. Entre quelqu’un qui aime et un prophète qui commande(Mahomet), les jeunes trouvent plutôt un appui dans un chef musulman pour se lancer dans la vie. Ce ne sont pas des rites brillants qui retiendront les jeunes dans l’Eglise c’est d’abord en enseignant à quel chef ils vont vouer leur vie, mais cela l’Eglise ne le veut pas ce serait le risque de critiquer l’islam :pas d’amalgame

    • yr

      Il faut revenir à la Tradition…
      Là les jeunes se sentent bien et ont envie d’imiter les adultes.
      Là, il ne manque pas de vocations, de jeunes prêtres enthousiastes qui n’attendent plus qu’on leur confie une paroisse (mais nos évêques s’y opposent toujours puisqu’ils ne veulent plus du rit extraordinaire, c’est tout de même curieux cet acharnement alors que les âmes ont soif du Seigneur plus que jamais !).
      Là les familles sont de vraies familles : père présent, mère souvent au foyer, école vraiment chrétiennes etc… sans compter que les prêtres proposent des retraites et que les pèlerinages sont en grande partie composés de jeunes.
      C’est la Tradition qui nous fera revenir à la vraie FOI. A Loublande (Claire Ferchaud) annonce que la France devra revenir à la Vraie Messe, pourquoi pas commencer dès maintenant.
      Il y a quelques années que de nombreux fidèles retournent (sans scrupule et sans peur de désobéir) dans les fraternités traditionnelles pour sauver leur foi car ils y trouvent pour eux et leurs enfants toute la richesse des pratiques religieuses nécessaire à une vie chrétienne digne de ce nom. C’est d’ailleurs très reposant d’entendre des homélies qui nous perlent du Bon Dieu. De solenniser les des fêtes ou de reprendre des pratiques délaissées (Fête Dieu, Rogations, Assomption etc…) Je ne dis pas que c’est parfait… mais comme les évêques se soucient plus du social que de la théologie, là on y retrouve ce qui peut combler une vie militante et une recherche de la connaissance de Dieu.

  14. Paul

    « L’islam est un mensonge, Mahomet un criminel, il est un faux prophète d’un dieu qu’il n’a pas connu, le Coran est du poison et il a « été écrit » par un dieu qui n’existe pas.
    Les textes de l’islam incitent à la haine et à la violence à l’égard des non-musulmans. Une telle incitation disqualifie l’islam en tant que religion et doit faire lever l’immunité constitutionnelle dont bénéficient ses activités.
    Celui qui maintient de la vraimente haine à ceux que ne l’acceptent pas c’est le diable!
    Experimentez de construire une égilise dans les pays islamites et vous verrez le résultat!
    Le vrai dieu de l’Islam est la déesse de la lune, c’est Al lah ou Allah, souvenue sur le dessus des mosquées en forme de croissant!

    !

    • yr

      C’est vrai que peu font le rapprochement avec le diable, à bien étudier les évènements c’est pourtant curieux.
      C’est pendant la période qui se rapproche de l’an 666 (chiffre du diable), que Mahomet a reçu ces soi- disant messages que l’Archange Gabriel.
      Déjà à cette époque un grand essor du christianisme avait de quoi inquiéter satan (le singe de Dieu et prince du mensonge) pour qu’il invente, lui aussi, sa religion.
      L’archange Gabriel (ou satan déguisé en ange de lumière) ne pouvait venir, de la part de Dieu (qui ne peut se tromper) contredire ce qui avait été annoncé et déjà réalisé (Jésus a déjà sauvé le monde depuis plus de 600 ans) ?
      N’est ce pas l’ivraie annoncé dans l’Evangile ? St Paul ne nous avait il pas mis en garde sur un ange qui pourrait venir annoncer un autre évangile que celui qui nous avait été donné ?

      Les pauvres musulmans sont pris dans un système politico-religieux dictatorial dont ils n’ont pas la liberté de sortir et les évêques devraient se soucier de cela en prêchant la Bonne Nouvelle de l’Evangile plutôt que de prôner le « vivre ensemble » qui les enferme dans ce carcan.

  15. JFB

    Lord du voyage du Pape Benoit XVI en Angleterre, Mgr Nourrichard avait été avec sa mitre assisté a  » l ordination d une femme de  » l église Anglicane »…eglise fondée par un Meurtrier Henry VIII…qui fit tuer deux de ses femmes, Thomas More, John Fisher…et de Nombreux Moines…
    Tout sauf l’ enseignement et la tradition de L Église Catholique…voilà Mgr Nourrichard…
    Prions pour son âme…

  16. Mario

    En Espagne au Moyen-Âge, en partie sous domination islamique, on pendait ces parjures a leur baptême qui s`offraient toujours au plus offrant – collaborant avec l`ennemi afin de pouvoir piller leur frère chrétiens. Ils devenaient musulmans afin de pouvoir avoir plusieurs femmes, de trafiquer des esclaves chrétiens, de pouvoir s`enrichir par des razzias sur les terres chrétiennes. On se demande si on ne va pas voir revenir ce phénomène. Il y a toujours eu ces faux- chrétiens et encore plus grâce a la déchristianisation générale de nos pays. Si on revenait 60 ans en arrière, ces gens seraient communistes car ce sont simplement des opportunistes a l`affut de tout qui est a la mode du temps.

  17. professeur Tournesol

    Pour un jeune, la perspective de se retrouver dans un paroisse avec une majorité de mamies bigoudis qui se croient modernes, ce n’est guère attirant.

  18. chui Zemmour

    mais ce Mgr n’est-il pas celui qui avait persécuté un prêtre parce qu’il disait une messe en latin et l’autre en français et qu’il avait l’église pleine tous les dimanches au lieu de le persécuter il aurait mieux fait de lui demander comment il faisait ,oui mais quand on est le chef, on est plus fort que tout le monde , d’ailleurs le résultat est éloquent et avec une telle pastorale, il finira peut-être lui-même musulman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *