De la bouillerie

Download PDF

Jeudi 7 janvier, l’archevêque de Besançon, Mgr Jean-Luc Bouilleret a adressé ses vœux à ses diocésains :

« Ils auront une teneur particulière en raison de l’actualité chargée de ce début d’année tant sur le plan religieux que politique et social. En ce jour anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, au moment où débute l’année de la Miséricorde voulue par le Pape François, au moment où l’afflux des migrants nous bouscule et si peu de temps après la clôture de la COP 21, la parole de notre évêque résonnera autrement ».

Dans ce contexte, il a associé ses vœux

« à la vision approfondie qu’offre l’Eglise sur chacun de ces points importants ».

Chacun est invité à venir

« entendre des paroles qui nous aideront sans doute à enrichir notre point de vue et à aller de l’avant en 2016, année prometteuse ».

9 comments

  1. « En ce jour anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, au moment où débute l’année de la Miséricorde voulue par le Pape François, au moment où l’afflux des migrants nous bouscule et si peu de temps après la clôture de la COP 21 »

    C’est toujours pareil, l’évêque se fait le porte-voix des journalistes, eux-mêmes aux ordres du pouvoir.

    Silence sur les avortements, silence sur les divorces, silence sur le mariage réalité sacrée, silence sur les assassinats des « Tueurs de la République », silence sur la corruption de la magistrature et des hommes politqiues, silence sur la tromperie du scrution… silence, silence, silence.

    L’aggiornamento consiste à se plier en quatre devant les puissants tout en se présentant comme au service des plus pauvres blabla…

  2. Le titre donné à ces voeux est criant de vérité quant à l’insignifiance « politiquement correcte » de la parole de Mgr. qui prolonge l’anesthésie de l’église de Besançon qui fut la dominante de son prédécesseur Mgr Lacrampe. Aucun débat n’est possible,, la moindre « critique » vous classe définitivement comme réacs, tradis, intégristes etc… et donc exclus par ceux qui par ailleurs se veulent au service exclusif des exclus, réfugiés, étrangers, immigrés etc….C’est une forme de « totalitarisme » soft, transféré des méthodes du champ politique et syndical à la française, de la pensée unique et dominante. Et cette église qui devrait être parole de vérité en ce monde, lumière du monde, gère son déclin…..
    Prions !

  3. Le Guen

    Ben encore un qui parle pour ne rien dire. Nos évêques auraient-ils mis de côté la vocation qui est d’enseigner la vérité sacrée, les dogmes, les commandements de Dieu et faire en sorte de remplir leurs séminaires. Si c’est pour dire des banalités, je n’y vois aucun intérêt. Et bien sûr des choses qui ne doivent surtout heurter personne. Le problème est que proclamer l’Evangile heurte, c’est une pierre d’achoppement. Donc des voeux dans le genre « surtout pas de vague » et on met un mouchoir sur tout ce qui heurte et révolte les vrais cathos en recherche de vérité, de prêtres et d’évêques solides et non des poltrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *