f

Décès de Mgr Frikart, évêque auxiliaire émérite de Paris

Download PDF

Mgr Claude Frikart, évêque auxiliaire émérite de Paris, est décédé hier, jeudi 18 décembre 2014 dans sa 93ème année à Paris.

Né le 5 mars 1922 à Ermont (Val d’Oise), Mgr Claude Frikart a été ordonné prêtre le 2 juillet 1948 dans la collégiale Saint-Sauveur de Redon. Il entre chez les Eudistes le 22 septembre 1942, au séminaire de la Roche-du-Theil (35) où il y fait ses études ecclésiastiques puis de théologie de 1945 à 1948.

Après avoir été surveillant à Saint-Sauveur de Redon (1949-1950), il est nommé préfet à Sainte-Marie de Caen (1950-1958). Puis il fera partie des premiers Eudistes en Missions envoyés en Afrique de l’Ouest. Il vécut en Côte-d’Ivoire entre 1958 et 1959 où il s’occupa de l’aumônerie des lycées de la ville de Bouaké. En 1959 le premier grand séminaire du pays ouvre ses portes dans une ville proche d’Abidjan où Mgr Claude FRIKART sera professeur et économe de 1959 à 1965. En 1965, il devient supérieur du séminaire et de la communauté eudiste jusqu’en 1971.

Rappelé en France, il est curé de la paroisse du Saint-Esprit à Paris entre 1971 et 1983 et supérieur de la communauté eudiste. De 1975 à 1983 il devient doyen des paroisses du 12ème arrondissement de Paris. En 1983, le Cardinal Jean-Marie LUSTIGER le nomme vicaire épiscopal pour les migrants. Il devient en 1984 vicaire général de l’archidiocèse de Paris.

Mgr Claude FRIKART fut nommé le 21 juin 1986 par le Pape Jean-Paul II, évêque titulaire de Summula et auxiliaire de l’archevêque de Paris. Il fut ordonné évêque le 2 septembre 1986.

Très impliqué dans les questions touchant à l’immigration dans le diocèse de Paris, il renonce à sa charge le 2 septembre 1997. Il s’installa alors à la maison Saint-Augustin à Paris où il fut directeur spirituel des jeunes en année propédeutique, tout en étant rattaché à la communauté eudiste du Bienheureux-Hébert (14ème).

Même retraité, Mgr Claude FRIKART était resté très actif puisqu’il continua de prêcher des retraites, d’ordonner des prêtres et de confirmer des jeunes. Il fut pendant un an (de 1999 à 2000), administrateur apostolique du diocèse de Pontoise avant la nomination de Mgr Hervé RENAUDIN. Après être resté quelques temps à la maison Saint-Augustin à s’occuper notamment de l’aumônerie des sœurs augustines, il déménagea à l’été 2011 avenue de Breteuil à la maison des Petites Sœurs des Pauvres.

Mgr Claude FRIKART était l’auteur de 15 questions à l’Eglise sur son histoire.

Les obsèques de Mgr Claude FRIKART seront présidées par le cardinal André VINGT-TROIS en la cathédrale Notre-Dame de Paris, suivi de l’inhumation le mardi 23 décembre à 10h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *