Capture d’écran 2016-06-24 à 08.02.34

Déménagement de l’évêché de Rodez

Download PDF

Le palais épiscopal ferme ses portes le 4 juillet tandis que l’évêché ouvrira les siennes le 11 juillet. Le projet de rénovation de l’ancien carmel pour en faire un évêché a été estimé à 2,5 M€. 50% du budget total est issu d’un emprunt auprès des banques, 30% proviennent des réserves du diocèse (produit de la vente de terrains et de biens appartenant au diocèse) et les 20% restant viennent de la générosité de personnes qui ont donné 330 000€.

La croix, qui faisait polémique, a finalement été restaurée et déménagée de l’avenue Victor-Hugo. Elle trouvera sa place au sein du patio. Le socle est d’ores et déjà prêt. Une réinstallation solennelle aura lieu entre septembre et octobre avec une messe.

Capture d’écran 2016-06-24 à 08.02.52

Source

4 comments

  1. Monsieur Pascal Fournier, le chargé de communication du diocèse, fait son travail dans les règles de l’art..
    Il communique même sur ce site pour nous abonder du discours officiel de notre frère trois points…
    On parle de ce calvaire mais on omet de communiquer sur le triangle qui éclaire les pauvres brebis égarées de ce diocèse…

  2. babacool

    On se la joue église des pauvres à Rodez, mais on dépense selon les estimations 2,5M d’€ dans un carmel pour en faire un évêché, parce que selon la communication officielle, on n’était pas chez nous, maintenant on sera chez nous!!!!!! Pourtant on était bien chez nous, l’évêché a été volé à la révolution , donc s’il a été volé il n’appartient qu’à ceux qui l’ont construit, c-a-d l’église. Mais Mgr en bon ripoublicain honore ce que les voyous de la révolution ont fait comme exactions. Quant au carmel il aurait pu servir à d’autres religieuses cloîtrées et lentille de Rodez aurait eu un « paratonnerre » , mais encore faut-il y croire!!! Oui car des religieuses cloîtrées, il en existe, malheureusement pour les ruthénois, elle font partie de l’Eglise catholique! Ca ferait tâche au milieu du relativisme ambiant !

  3. vendome

    RODEZ en qq chiffres:
    250 séminaristes en 1900
    Prêtres diocésains ::
    1200 en 1960
    308 ( dont 94 octogénaires,108 septuagénaires, 74 sexagénaires et 12 quinquagénaires ) soit 6% de moins de 50 ans
    En 2013 : 20 prêtres de moins de 65 ans
    Séminaristes : 6
    Ordinations sacerdotales entre 1997 et 2002 :4
    Paroisses dites « nouvelles paroisses » : 36 ( 475 auparavant )
    .Baptêmes d’enfants : 2046 en 2002 ( 2161 en 1997 )
    Baptêmes d’adultes : 16 en 2002 (12 en 1997 )
    Premières communions : 901 en 2002 ( 950 en 1997 )
    Confirmations :378 en 2002 (577 en 1997 )
    Mariages religieux : 699 en 2002 (852 en 1997 )

  4. Ricas

    A VENDOME

    Il faut revoir votre copie quand vous indiquez qu’il y’a 6 séminaristes !!!! d’où sortent-ils ?

    Vraiment c’est un diocèse en perdition. Fonlupt recherchant l’élégance d’un nouvel et luxueux évêché !!!! Pitoyable ! Pauvres aveyronnais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *