2101848949_B976702060Z.1_20151004100808_000_G1T5A96AP.1-0

Désacralisation d’églises dans le diocèse de Lille ?

Download PDF

Le 23 septembre, Martine Aubry, maire de Lille, tenait sa conférence de presse de rentrée devant les médias, régionaux et nationaux, à la gare Saint-Sauveur. Et elle a annoncé :

« La plupart de nos églises ont été construites au XIXe siècle, avec des matériaux qui sont ceux d’avant et des techniques moins résistantes que celles d’aujourd’hui. Les unes après les autres ont des difficultés, et les travaux sont extrêmement coûteux. D’ailleurs, nous prendrons la décision, avec l’archevêque, de désacraliser certaines églises qui ont peu de fidèles, pour pouvoir faire des travaux rapidement sur celles qui, au contraire, resteraient sacralisées. »

Lille compte quelque églises déjà désacralisées : Sainte-Marie-Madeleine, dans le Vieux-Lille, depuis le milieu des années 2000. L’édifice est devenu lieu d’exposition en 2006 :

2101848949_B976702060Z.1_20151004100808_000_G1T5A96AP.1-0

Au Faubourg-de-Béthune, l’église Saint-Germaine accueille un centre de soins.

Monseigneur Ulrich, évêque de Lille, est intervenu ensuite sur RCF :

« Je ne vais pas priver des communautés de leurs églises pour le plaisir simplement de m’en débarrasser. (…) La désacralisation des églises pour lesquelles je ne fais aucun choix actuellement ne résoudra pas le problème de la propriété et donc de l’investissement nécessaire pour l’entretien du gros œuvre ». « Je ne le ferai que là où l’on verra qu’il y a un projet possible, intéressant et conforme au bâtiment lui-même. »

Thierry Vandemoortele, vicaire épiscopal, ajoute : « Rien n’est décidé ».

Néanmoins, une commission constituée de membres de l’Église et de la ville a été créée il y a plus d’un an.

Source

4 comments

  1. Noillar

    La République a voulu la loi de la séparation de l’Église et de l’État qui fait qu’elle a sa charge ces lieux de culte, sortis du patrimoine ecclésial pour entrer dans le patrimoine national. Eh bien qu’elle les assume. C’est notre histoire, notre patrimoine religieux et culturel, point barre.
    Les lieux de culte des autres religions doivent être à la charge desdites religions. Re-point barre.

  2. chui Zemmour

    C’est curieux quand les églises sont soit disant en mauvais état, on ne veut plus financer pour les améliorer, mais dès qu’on las a désacralisées, on les restaure pour en faire une décharge par ex sur la photo jointe. D’autre part, il faudrait rappeler à la fois à ces politiques de m…. et à nos évêques aussi que personne n’a demandé à l’état de voler oui je dis bien VOLER, à la révolution puis en 1905 les biens de l’Eglise et que par conséquent ils restituent intégralement ce qui a été volé et je suis sur que nous arriverons à entretenir nos églises mais tout le monde ne s’appelle pas Poutine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *