Capture d’écran 2016-04-21 à 15.23.53

Le diocèse de Lyon répond à Mediapart

Download PDF

La communication du diocèse tourne à plein régime :

À la suite de la parution sur le site de Mediapart d’un article portant sur la situation du père D., le diocèse de Lyon tient à manifester une nouvelle fois son plus profond soutien, son entière disponibilité et sa compassion à l’égard de toute victime. Il souhaite apporter des éléments factuels clairs pour que la vérité se fasse dans la sérénité.

Cela fait plus de 20 ans que le père D. a quitté le diocèse de Lyon pour celui de Montauban où le cardinal Decourtray avait, à sa demande, accepté de l’envoyer en 1994. Depuis plus de 10 ans, il a été interdit de tout ministère par le cardinal Philippe Barbarin, en raison de fragilités psychologiques qui l’empêchent d’assumer sa mission de prêtre.

À ce jour, le diocèse de Lyon n’a connaissance d’aucune plainte déposée contre le père D. et n’a de contact avec aucune des victimes présumées.

Averti en 2004 par Mgr Housset, alors évêque de Montauban, que le père D. ne recevrait plus de ministère dans son diocèse, Mgr Barbarin a rencontré ce dernier en novembre 2005 et il lui a aussitôt confirmé qu’il était interdit de tout ministère (décembre 2005). À la suite de cette rencontre, le cardinal Barbarin a proposé au père D. un suivi psychologique et psychiatrique, ainsi qu’une aide pour lui trouver un emploi salarié, pistes qu’il a refusées. Aujourd’hui, en 2016, cet homme a renoncé au statut canonique de l’état clérical.

Le diocèse de Lyon prend acte de l’information de Mediapart selon laquelle une enquête préliminaire serait ouverte à Toulouse contre ce prêtre et en appelle une nouvelle fois à laisser agir la justice dans la sérénité afin que la vérité puisse se faire.

3 comments

  1. JEAN-VINCENT

    Que Media(pas à)part arrête de remuer la merde,  » cet homme a renoncé au statut canonique de l’état clérical « , donc ce triste sir, n’est plus.

    Par contre je reste et nous sommes très très étonnés (sourires !!!), que Media(pas à)part ne se penche pas plus sérieusement sur les cas VALLS (le vrai « barbarin » de matignon) et la belle ki sème !!!!!!!
    Mais là il est certain que les risques encourus ne sont plus du tout les mêmes * * * !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *