Paris-Sainte-Rita

Le diocèse de Paris ignore l’église Sainte Rita

Download PDF

Depuis longtemps, la situation de Sainte-Rita du XVème arrondissement parisien, église néo-gothique en plein Paris, est de plus en plus précaire et le risque de destruction se précise. Le promoteur breton, qui a donné 10 % d’arrhes au propriétaire pour détruire l’église et construire des logements sociaux, a refusé d’examiner toute solution alternative, pour conserver à l’église sa destination cultuelle. Il y a un projet architectural alternatif, respectant l’église telle qu’elle est ; il y a aussi des propositions de rachat venant de groupes catholiques ou orthodoxes. Les chrétiens qui veulent que cette église demeure ont l’impression de se heurter à un mur. Le promoteur vient de gagner une action en référé qu’il avait engagé contre l’Etat. Il se voit ainsi reconnaître en principe le droit de faire agir la force publique pour expulser de ce bâtiment « tout occupant ». On traite ainsi une église comme un bien privé ordinaire et des gens qui prient en ces lieux comme des occupants sans titre, au mépris de la destination cultuelle de cet espace sacré, dont il n’est même pas question dans le rendu du jugement.

Cette église, construite pour l’Exposition universelle de 1900 et qui est l’une des premières églises à concilier le béton avec le style gothique, offre aux regards une magnifique rosace et aux oreilles une acoustique cristalline. Sa valeur dépasse largement un projet immobilier pour des logements sociaux. Sa survie aujourd’hui est compatible avec un grand projet immobilier qui respecterait ce pour quoi elle a été construite.

Cette église était auparavant desservie par une communauté gallicane. Depuis quelques temps, grâce à la mobilisation de fidèles catholiques, elle est desservie par un prêtre de l’Institut du Bon Pasteur. La messe catholique y est donc célébrée. Mgr de Moulins-Beaufort a été approché pour connaître la volonté de l’archidiocèse de Paris concernant la sauvegarde de cette église. Mais aucune réaction n’a eu lieu, à croire que c’est la dernière préoccupation de l’évêché.

Pourtant, avec sa triple tradition spirituelle, pour les gens du quartier, riches ou pauvres, fidèles de première ligne ou chrétiens du dernier rang, cette église représente aujourd’hui trois choses :

  • D’abord, c’est la seule église, à Paris, où l’on bénit solennellement les animaux. La dernière bénédiction a eu lieu pour la Sainte-Rita le dimanche 22 mai devant une église débordante de monde, dans une atmosphère de piété populaire.
  • Ensuite, beaucoup de gens s’arrêtent en semaine pour prier Sainte-Rita, la patronne des causes désespérées et la sainte qui met la paix dans les familles et entre les familles.
  • Enfin, on y a toujours célébré un rite latin traditionnel, sans chercher noise à quiconque. Après le départ des catholiques gallicans, ce sont des catholiques romains qui ont repris cette tradition.

La messe y est célébrée chaque dimanche à 16h. Mais pour combien de temps encore ?

Addendum : on me signale que le diocèse de Paris ne voit aucun inconvénient à ce que l’abbé de Tanouärn célèbre la messe régulièrement dans cette église revenue au culte catholique. Dont acte !

9 comments

  1. Virginie

    Il ne manquerai plus que Sainte Rita disparaisse, ce n’est pas possible , elle qui est la patronne des cas dédespérés.
    Les conciliaires avec leurs amis francs macons vont ils laisser faire le promoteur, c’est bien triste, … peut être que çà les arrangeraient de faire disparaitre en même temps ce Prêtre Catholique de l’institut du Bon Pasteur qui célèbre le Saint Sacrifice de la Messe. Prions pour que cette Eglise soit sauvée.

  2. Jacquesjacques

    On laissait se délabrer des églises pour justifier leur destruction. On détruisais des églises non utilisées,maintenant on détruit les églises en service.
    Normal , avec un « pape » qui veut plus de laïcité en France.Veut-il encore des églises en France ? On peut en douter.

    Pourquoi ne pas nommer ce Promoteur ?
    Aurait-il honte ?

    « Le promoteur vient de gagner une action en référé qu’il avait engagé contre l’Etat ». engagée SVP

  3. toto

    « D’abord, c’est la seule église, à Paris, où l’on bénit solennellement les animaux » A-t-on pensé à bénir le promoteur? Ou au moins, à l’exorciser?

  4. Théofrède

    tout le monde semble oublier que Sainte Rita fut d’abord une église schismatique
    elle est actuellement desservie, par miracle, par un prêtre catholique, mais à quel titre le fait-il, et quelle est la situation de cette église vis à vis du diocèse de Paris ?
    si cette église ne dépend pas de lui, il n’a pas à se mêler de son sort, et le fait qu’on y bénisse des animaux n’a rien à voir avec le sujet

    • Jerôme

      Ce qui compte, c’est que Sainte Rita est desservie maintenant par un Prêtre Catholique. Si c’est un miracle comme vous dites, espérons qu’il y aura un autre miracle pour que cela continue et que Sainte Rita soit sauvée et ses prédateurs neutralisés.

    • Tina

      « Les animaux n’ont rien avoir avec le sujet » … ce n’est pas sûr … on a remarqué que souvent, bien qu’ils n’aient pas d’âme comme on dit, ils sont plus … fidèles … et meilleurs que les humains, la preuve avec ce promoteur et ceux qui le laisse faire.

    • Félix

      @Théofrède. « Si cette église ne dépend pas de lui, il n’a pas a se mêler de son sort » C’est incroyable d’écrire çà !!! Au lieu d’encourager et de soutenir ce Prêtre !
      Ce Prêtre Catholique qui vient régulièrement dire la Sainte Messe pour les fidèles à Sainte Rita, si ce n’est pas un ramoli, un indifférent ou un fonctionnaire, doit avoir à coeur de continuer à y dire la Messe et rencontrer les gens qui sans lui et l’Eglise fermée se sentiraient abandonnés, et puis çà suffit de détruire nos Eglises ou de les vendre ! Ne doit il pas être lui aussi aux affaires de son Père du ciel ? Il en est sûrement conscient et il fait son devoir de tout faire pour sauver cette Eglise Sainte Rita. S’il a la foi rien ne l’en empêchera, vous n’allez quand même pas le lui reprocher !

  5. Struyven Marie-Thérèse

    Je prie sainte Rita, pour les causes désespérées. Je la prie pour que son église ne disparaisse pas et reste cet espace religieux où beaucoup se rendent pour prier en plus de la sainte Messe. Merci chère sainte Rita <3

  6. Philippe

    N’y a t’il aucune action que nous puissions engager pour contrer ce projet et sauver l’Eglise Sainte Rita de la démolition, en plus de prier bien sûr..?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *