e

Le diocèse de Saint-Denis contre… l’extrême-droite

Download PDF

Il y en a qui poursuivent les moulins à vent, d’autre cherchent à lutter contre l’extrême-droite, dont on sait bien, au moins depuis le Bataclan, que c’est la principale menace en France…

Le Ceras est un organisme crypto-chrétien des années 60, installé notamment en Seine-Saint-Denis, où la foi chrétienne tend à disparaître par les coups de boutoir successifs du progressisme et de l’immigration musulmane. L’équipe du Ceras est composée de Jésuites et de laïcs. Son activité se répartit autour de trois missions :

  • accompagner les associations engagées dans le champ social,
  • mettre en débat les questions qu’elles portent notamment à travers la revue Projet,
  • les former dans ses champs de compétences.

La revue Projet s’attache à mieux faire dialoguer les questions sociales de notre temps et une certaine vision la doctrine sociale de l’Eglise, plus proche de Karl Marx que de Léon XIII. La revue prépare pour le mois d’octobre 2016 un numéro consacré à la progression des idées d’extrême-droite dans le champ social et politique français, avec un double accent : le souci de prendre au sérieux les préoccupations exprimées par les citoyens, et le choix de mettre en avant d’autres horizons, des propositions alternatives qui s’esquissent pour revitaliser le lien social et la démocratie.

Ce numéro sera publié en partenariat avec le journal collabo du régime gauchiste, La Croix.

Cette opération va coûter la bagatelle de près de 100 000 euros.

Et le diocèse de Saint-Denis relaie en toute impunité cette propagande politique destinée à influencer le débat électoral de 2017.

2 comments

  1. Hervé Soulié

    Ahurissant !
    N’y aurait-il pas lieu de désigner un évêque à Saint-Denis pour y faire vivre le christianisme ?
    Ou bien va-t-on se contenter du militant socialiste laïc qui occupe le siège aujourd’hui ?

  2. philippe 01

    Tous ces braves gens du Ceras, qui se focalisent sur l’extrême-droite feraient de s’inquiéter du recul de la foi chrétienne depuis plus de cent ans, sous les coups de boutoir des laïques sectaires, francs-maçons et autres déconstructeurs d’une éducation qui n’a plus rien de nationale et des progrès de l’islamo-gauchisme qui a pris le relai d’une idéologie marxiste en perte de vitesse (cf. l’article du projet de loi travail sur les prétendus droits des salariés à exprimer leur appartenance religieuse au sein des entreprises, un véritable scandale et déni de laïcité)…Quant à la Croix, il ne faut pas s’étonner qu’elle saute sur toutes les occasions pour tenter d’enrayer la désaffection de tous ceux nombreux qui sont allés du coté de la manif pour tous, de sens commun et des autres mouvements de riposte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *