p03-5_576500_large

Diplomatie : le cardinal Mamberti reprend du service

Download PDF

Nommé il y a peu préfet du tribunal suprême de la signature apostolique, l’ancien responsable des relations extérieures du Vatican, le cardinal Dominique Mamberti, s’est rendu à Beyrouth pour une visite d’une semaine, à l’invitation du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï. Il discutera avec les responsables civils et religieux au Liban de la présidentielle et de la situation des chrétiens en général.

Le cardinal Mamberti s’entretiendra aussi avec le président de la Chambre, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. Discrètement, il aura également des entretiens avec d’autres responsables et hommes politiques.

Mercredi, il assistera, à Bkerké, à une assemblée générale des patriarches et évêques catholiques et orthodoxes orientaux. Il évaluera, par ailleurs, avec les ecclésiastiques concernés, la situation des tribunaux religieux.

Depuis Bkerké, il s’est dit heureux de se retrouver dans un pays où il a été conseiller à la nonciature, entre les années 1996 et 1999, et qu’il a visité comme secrétaire général des Relations extérieures du Vatican.

« Au cours des quelques courtes journées que je passerai au Liban, j’aurai plusieurs rencontres fraternelles avec un certain nombre de personnalités. Il faut y voir l’expression de l’intérêt et de l’inquiétude du Saint-Père, qui suit de près le cours des événements au Liban et au Moyen-Orient. Nous espérons, par l’intercession de la Sainte Vierge et des saints du Liban, que ce pays se maintiendra dans la stabilité et qu’il retrouvera, ainsi que sa société, son véritable visage, celui où tous vivent ensemble et s’entraident pour le bien général. Je dédie les quelques jours que je passerai ici à Notre-Dame du Liban et remercie de nouveau le patriarche Raï pour cette grâce, sans oublier de dire ma joie de retrouver le patriarche Sfeir, que j’ai bien connu lors de la visite au Liban du pape Jean-Paul II. Je vous transmets enfin la bénédiction apostolique du pape pour le Liban qui occupe une place spéciale dans son cœur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *