g

Dispensé d’études théologiques

Download PDF

Le Parisien dresse le portrait de Daniel Duigou, le fameux curé de Saint-Merri. Avant d’entrer en religion, ce dernier a été journaliste de télévision à TF 1 puis Antenne 2 dans les années 1980, psychologue clinicien auprès de malades du sida, psychanalyste, puis ermite de 2008 à 2014 dans le sud marocain. Titulaire d’une maîtrise de droit et d’économie de l’université de Nanterre et d’un DESS de psychologie obtenu à Jussieu (Ve), Daniel Duigou a été ordonné prêtre en 1999 à la cathédrale d’Amiens par Mgr Jacques Noyer qui l’avait dispensé d’études théologiques au motif que sa « vie vaut séminaire » ! On croit rêver.

Agé de 68 ans, ce prêtre qui ne porte ni soutane ni col romain, proche de Mgr Jacques Gaillot, n’avait jamais exercé son ministère avant d’arriver à Saint-Merri. Et donc c’est le grand n’importe quoi, habituel dans cette paroisse, avec la mission assignée il y a quarante ans à Saint-Merri par le cardinal François Marty : « Inventer une nouvelle manière de faire Eglise dans la ville ». Paroisse de l’association LGBT David et Jonathan, et des gauchistes en tout genre…

6 comments

  1. étant originaire du diocèse d’Amiens je croyais savoir que le fameux D D avait renoncé au sacerdoce très peu de temps après son ordination par Mgr Noyer ???serait il revenu sur le tard?

  2. C’est du n’importe quoi dans l’Eglise de France: devenir prêtre sans avoir fait la théologie! Quel mépris de la science sacrée chez les occidentaux? Martin Luther avait été ordonné prêtre chez les augustiniens sans avoir fait la théologie, tout simplement parce qu’il était déjà docteur en philosophie perçue autrefois comme la servante de la théologie, mais on en connaît les conséquences: en 1507, à sa première messe, il refusa de finir la messe sous-prétexte que le mystère qu’il célébrait lui semblait très grand…mais comme personne ne pouvait l’aider, il finit sa messe mais pour finalement se détourner de la foi catholique plus tard avec raison, car il n’avait jamais étudié la théologie catholique…L’Eglise meurt du dedans! Notre souhait est que les évêques soient élus comme on le faisait au début du christianisme (cf. Saint Ambroise, évêque de Milan; saint Augustin, évêque d’Hippone…): comment un évêque peut-il autoriser une ordination d’un candidat prêtre sans connaissance théologique?: c’est une hérésie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *