Capture d’écran 2016-03-10 à 18.37.01

Enquête canonique concernant le Groupe Notre-Dame, Mère de la Lumière

Download PDF

L’évêque de Bayeux-Lisieux, Mgr Jean-Claude Boulanger, a ouvert une enquête. Il explique :

Aux prêtres, aux diacres, aux communautés religieuses, aux responsables des Services, aux responsables de l’Enseignement Catholique

Objet : Communiqué officiel de l’évêque concernant le Groupe Notre-Dame, Mère de la Lumière

Chers Amis,

Vous trouverez, ci-joint, le décret d’ouverture de l’enquête canonique concernant les membres de l’Association loi 1901 : Notre-Dame, Mère de la Lumière.

Un dossier d’une vingtaine de pages m’a été envoyé par la C.E.F. (Conférence des Évêques de France) en date du 17 février 2016. Ce dossier concerne les activités au sein de l’Église catholique des membres de l’association NDML.

Après avoir pris conseil auprès de mes frères évêques et afin de vérifier le plus objectivement possible les faits qui sont rapportés ou le contenu des enseignements des responsables du groupe, j’ai décidé, comme le Droit de l’Église m’y invite, d’ouvrir une enquête canonique.

Tout témoignage doit être écrit et signé, en y ajoutant une adresse afin que les témoins puissent être entendus le cas échéant.

Bien sûr, les membres du groupe NDML. pourront témoigner eux aussi dans les mêmes conditions que quiconque.

Soyez assurés, chers Amis, de ma prière et de mon soutien.

+ Jean-Claude Boulanger Évêque de Bayeux et Lisieux

Le P. Laurent Berthout, délégué à la communication du diocèse, précise :

« Il ne s’agit en aucun cas d’une affaire de mœurs, mais plus de comportements ou de prises de parole ». « Mais tout cela doit être vérifié dans le cadre de l’enquête d’une commission qui sera présidée par Mgr Michel Guyard ».

L’association de Notre-Dame Mère de la Lumière, proche de Medjugorje, œuvre depuis 2010 dans la paroisse catholique Sainte Trinité de Caen. L’évêque a demandé aux membres de l’association de suspendre toute activité, en attendant que l’affaire soit tirée au clair. L’association a été créée par un groupe d’étudiants qui se sont rencontrés à l’aumônerie de Caen en 2008. À partir d’une expérience de prière, ces jeunes ont mis en place des maraudes pour aller au-devant des personnes de la rue et leur venir en aide. L’association anime régulièrement des messes paroissiales le dimanche et organise une fois par mois dans une église du centre-ville une « veillée de louange, adoration, témoignage, enseignement, prière pour les malades ». Elle organise également deux fois par mois des maraudes en direction des personnes à la rue. Elle rassemble aujourd’hui environ 200 personnes. L’un des fondateurs, Alberto Maalouf, aujourd’hui médecin, donne dans des rassemblements catholiques un témoignage de guérison après un pèlerinage à Medjugorje. Le conseil d’administration de NDML  a déclaré :

« Ayant appris officiellement il y a quelques jours, qu’une enquête canonique était ouverte et n’en connaissant toujours pas les raisons, nous nous soumettons avec confiance au discernement de l’Église. »

8 comments

  1. Y.Castel

    … ou comment attaquer Medjugorje par la bande, depuis que le pape François a inconsidérément rejeté les apparitions en même temps que les voyants, jetant le bébé avec l’eau du bain !

  2. Hilda

    Quand on n’est pas du diocèse concerné il est malheureusement très difficile de bien comprendre cette affaire. On peut seulement conjecturer. Dommage que tout cela ne soit pas plus clair.
    Une association privée de fidèles est soumise à la vigilance de l’évêque en ce qui concerne la foi et les mœurs. Il nous est dit qu’il ne s’agit pas d’affaire de mœurs. Le problème potentiel est donc un problème de foi. Mais de quoi s’agit-il donc ?
    Si on va lire le décret sur le site du diocèse on peut comprendre que cette association civile loi de 1901 avait reçu des lettres de mission de l’évêque en date du 8 décembre 2012 et du 15 septembre 2015, mais je n’ai pas réussi à retrouver ces lettres de mission sur le site du diocèse ou sur le site de l’association. Tout cela ne favorise pas la compréhension.

  3. Simon Marie

    C’est du blablabla episcopal…inutile!
    Il ferait bien de s’occuper des vrais problemes de son diocese en ruine.
    Pauvre Eglise de France avec de tels superieurs.

  4. Joel

    Etant trés réservé sur les apparitions de Medjugorje, un ami s’y étant rendus à deux reprises m’a confimé ses doutes, je comprends l’attitude de Mgr Boulanger de vouloir surveiller cette association qui n’a aucune reconnaissance canonique!
    Mgr Boulanger est un évèque sage et prudent, « un homme de paix » comme l’a si bien qualifié Riposte Catholique
    Une amie se rendant tout les ans en bénévolat à Lisieux m’infirme ce qui est dit plus haut: contrairement à d’autres diocèses ( Rodez, Angouléme, Mende, Tulle et j’en passe) Bayeux-Lisieux n’est pas encore en ruine totale

  5. karr

    Medjugorje n’est pas une apparition reconnue par l’Eglise,le sera-t-elle un jour?
    Quoi qu’il en soit si ces jeunes font du bien autant les accompagner dans leur cheminement mais en leur faisant comprendre le risque que Medjugorje ne soit pas réellement un lieu ou la Vierge Marie se manifeste ,peut-être y a t-il eu quelque chose au départ mais les « messages » semblent stéréotypés.
    L’Eglise est prudente en n’interdisant pas les pèlerinages privés,l’essentiel n’est pas Medjugorje mais la véritable foi catholique vécue dans la vérité,ils se feront une opinion plus tard.
    Foi,Espérance et Charité,voilà l’essentiel pour un catholique.

  6. Hercule

    Bonjour,

    J’aurais préféré que Mgr Boulanger poursuive ses deux enquêtes sur les apparitions du Jésus à Madeleine Aumont, sur la Haute-Butte de Dozulé ; et sur les apparitions de Notre Dame du Saint Rosaire à Marie Martel, à Tilly-sur-Seules…
    Car, du fait de la conjoncture, cela me parait beaucoup plus urgent que cette nouvelle affaire…

    Les 70 Evêques de la Conférence des Evêques de France, farouchement opposés à Dozulé, n’avaient aucun pouvoir légitime pour freiner cette enquête conduite par Mgr Boulanger juste après sa nomination, et peut-être réclamée à l’époque par le Pape Benoit XVI, pour depuis bloquer son envoi à Rome…
    C’est tout simplement un péché contre l’Esprit-Saint et il leur en sera demandé des comptes, le jour où ils auront à se présenter devant Dieu… Et peut-être même avant ce jour de leur mort !…
    Je suis assez inquiet pour le devenir de ces 70% des Evêques de France qui s’opposent à Dozulé…
    Ils risquent de finir tristement comme tous ces Evêques qui s’étaient opposés au message de La Salette…

    Père Eternel et Tout-Puissant, par le Saint Nom de Votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ,
    Faites descendre sur tous nos Evêques Votre Esprit d’Amour, de Force et de Bénédiction, Votre Esprit de conseil et de discernement, Votre Esprit-Saint de conversion et de sanctification…
    Et recouvrez-les tous par le Précieux Sang de Jésus… Amen

  7. Aude

    NDML est un acteur de la nouvelle evangelisation et cela peut faire peur : sortir l’arsenal juridique de l’Église est une option qui marque la politique de son auteur
    Aujourd’hui, dans le monde est utilisé les services des coachs : n’y a-t’il donc aucun prêtre compétent et disponible pour travailler avec ce groupe, le suivre et le conseiller et l’aider a grandir

  8. Zaragoza Antonio

    Nous avons assisté à plusieurs soirées de louange organisées par NDLM.
    Ces soirées étaient très animées, par des jeunes ayant une foi profonde.
    Chants, louanges, musique pour remercier Dieu.
    Au cours de ces soirées, le public était nombreux ; familles avec enfants, grands-parents, jeunes.. tous animés par une même foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *