c

Et l’islam ?

Download PDF

Pour ceux qui n’avaient pas lu le communiqué de la Conférence épiscopale sur le massacre à Nice, le voici :

Nice a été touché hier par un odieux attentat.
Aveuglement, des hommes, des femmes, des enfants ont été tués alors qu’ils venaient de célébrer le 14 juillet 2016 avec l’ensemble du pays.

La Conférence des évêques de France (CEF) s’associe pleinement à la douleur des proches et des familles des victimes. Elle les assure de ses pensées et de ses prières. Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, Président de la CEF, invite tous les catholiques de France à prier spécialement pour les victimes et leurs proches lors des messes de ce dimanche 17 juillet.

Cette tragédie vient s’ajouter à la triste liste d’actes terroristes qui endeuillent notre pays et d’autres pays dans le monde depuis de nombreux mois. Quel qu’en soit le motif, cette barbarie est inacceptable, intolérable.

Notre pays a été meurtri alors qu’il vivait un moment d’union nationale. Plus que jamais, la solidarité nationale doit être plus forte que le terrorisme.

Dans la douleur du jour, il nous faut garder la certitude que l’unité est supérieure à la division.

8 comments

  1. Jacques

    « Quel qu’en soit le motif, cette barbarie est inacceptable ». Ce n’est peut-être pas le rôle de Mgr Pontier de rechercher ce motif qui est pourtant connu de tous : l’islamisme ! Mais ce serait son rôle de lutter contre ce fléau avec les « armes » pacifiques de la religion catholique en proposant aux musulmans la conversion et l’accueil dans la communauté chrétienne. Ce serait la meilleure façon de faire l’unité nationale.

  2. Celine

    Ils me designent pas le coupable (l’Islam ou l’islamisme – qui fait partie integrante de l’islam) mais ils ne parlent meme pas de Dieu… »prier » ok mais qui et pourquoi ? On ne dirait vraiment pas un communiqué de representants religieux…

  3. PAUTRAT

    Toujours semblable à lui même, ce qui lui a valu une Légion d’Honneur … « politique »! Ce pharisianisme aux commandes de l’Eglise, m’est totalement insupportable: aussi que ce monsieur ne se plaigne pas de la diminution des fonds recueillis par le denier du culte! Je me suis exprimé sur ces points (et d’autres le concernant) à mon interlocutrice de l’Evêché (Marseille) lors de sa campagne de « relance ». Une grave scission s’opère au sein du clergé catholique, particulièrement en France, mais aussi dans le monde (ex. Fraternité Saint Pie X). J’ai choisi mon camp (Père Guy Pages, Père Michel Viot, frère Rachid, et quelques peu nombreux évêques comme l’admirable Mgr D. Rey), celui du courage dans la Foi, sans tenir compte de la hiérarchie en place et de cette CEF: le troupeau sait reconnaitre le « bon berger ».

  4. Ce communiqué se fait le propagandiste du gouvernement par l’unité nationale autour du 14 juillet. Si c’est le 14 juillet 1789, je rappelle que cette journée maçonnique fut une horreur indicible où des têtes de cadavres, de personnes dont on avait trahi la foi, furent portées au bout de pique par une méprisable populace de proxénètes et de truands manipulée par des grands nobles richissimes. Que des évêques encouragent l’unité nationale autour d’une horreur indicible en dit long sur la décadence dans la dictature et l’arbitraire du catholicisme contemporain.

    D’ailleurs, ce communiqué ne pêche pas par la non-stigmatisation d’une croyance (d’ailleurs indéfinissable) mais par l’exclusion de nos prières des auteurs de l’attentat, quels qu’ils soient (comment êtes vous sir sûrs que les auteurs soient « musulmans » ?)

    L’humanité est un bloc. C’est là où il est le plus contestable ce communiqué: en ce qu’il fragmente l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *