cremisan-c84c9

Et pendant ce temps, Israël chasse les chrétiens

Download PDF

Communiqué de Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry, président du Conseil pour les relations interreligieuses, membre de la Coordination pour la Terre Sainte qui regroupe 13 évêques de divers pays :

Après le revirement de la Cour suprême israélienne en juillet dernier, les travaux de construction du mur de séparation ont repris dans la vallée agricole de Crémisan, au sud de Jérusalem. Cette portion du mur de « sécurité » (commencé en 2002) devrait, à nouveau, rendre très compliquée la vie de nombreuses familles palestiniennes qui verront leurs terres passer côté israélien, rendant ainsi leur accès et leur culture très difficile.

Nous sommes de ceux qui se réjouissent que le peuple Juif retrouve la Terre de la Promesse !

Nous sommes de ceux qui exigent que, sur cette terre, il puisse bénéficier de la paix et la sécurité!

C’est précisément pour cela qu’aujourd’hui nous entendons nous joindre aux conférences épiscopales de nombreux pays et en appeler aux gouvernements comme aux communautés juives pour qu’ils agissent à leur niveau.

Les chrétiens de Bethleem (et de son faubourg, Beit Jala) se voient petit à petit chassés de leurs terres ancestrales. Depuis de longues années déjà, une « colonie », Gilo a confisqué une partie de leur terrain. Plus récemment une autre colonie, Har Gilo, en a confisqué une autre partie.

Aujourd’hui, l’armée a entrepris de construire un mur pour, en fait, relier les deux colonies. En aucun cas il ne s’agit de sécurité, il existe déjà un mur entre Bethleem et Jérusalem. Cette construction amènera à l’annexion par Israël de cinq cents hectares de terres palestiniennes environ !

Rappelons que la Cour internationale de Justice a demandé à Israël de stopper la construction d’un mur qui enfreint la 4ème convention de Genève. Et rappelons encore que la Cour suprême d’Israël avait demandé à l’armée de stopper la construction de ce mur avant de revenir sur cet avis.

Modifier de quelques mètres son tracé ne justifie pas la reprise de cette construction.

Nous ne pouvons pas nous résigner à voir les chrétiens poussés hors de la Palestine.

Il est temps que les consciences se réveillent ! Il est temps, pour les deux peuples, Palestinien et Israélien, de retrouver l’espérance.

Cela exige des uns et des autres justice et équité.

10 comments

  1. Daniel

    Retrouver « la terre de la Promesse » n’est pas dans le dessein de Dieu tant que le Christ sera nié par eux, c’est un dessein purement humain qui comme tout péché répand ses flots de souffrances sur 4 générations. Quand on pense être (encore) le peuple élu on s’assoie sur toutes les résolutions de l’ONU qui vont contre vos projets et quand on est « un peuple fier et dominateur » on fait un pied de nez à l’ONU …
    A quand la reconstruction du Temple et le recommencement des sacrifices prescrits par le Lévitique ? Eux qui ont disparu après la mort du Christ. Sans eux, la Torah est toujours au placard et le Christ est Roi de l’Univers !

  2. Féru

    L’inénarrable Msgr Dubost prompt à monter au créneau contre Israël comme ses copains du secours catholique, et moins disert sur le martyr des chrétiens en pays musulman.

  3. paul

    Par votre bonne volonté diplomatique, votre texte brille de contradiction et trahit votre incompréhension des Saintes Ecritures, qu’on ne lit pas commes des abaques de géographie. Kyrie eleison!

  4. Cassianus

    Il serait en effet cohérent, d’après la tradition hébraïque, de reconstruire le temple et d’y restaurer les sacrifices prescrits par la Torah, qui est, rappelons-le, une partie des écrits que nous, les Chrétiens, considérons comme des paroles de Dieu. Pour ce qui est de la purification religieuse de la nation, autrement dit, le fait d’en exclure les autres cultes que celui du Dieu d’Israël, il n’y a rien à redire non plus contre cela d’un point de vue strictement juif.

    Ce que nous qualifions aujourd’hui d’intolérance ou de xénophobie se trouve amplement justifié par l’enseignement de l’Ancien Testament. Pour nous, accepter que les Juifs soient Juifs, c’est accepter, entre autres choses, que la nation israélienne soit théocratique, mono-culturaliste et… raciste ! L’élection d’Israël, d’après le sens littéral de l’Ancien Testament, est, en effet, celle d’une race, et le devoir de cette race, à cause de cette même préférence de Dieu, est d’être fière et dominatrice.

    Si l’on veut jouer le jeu du respect des autres religions, il faut le jouer complètement ; et cela veut dire accepter que ces autres religions aient des valeurs qui exigent la disparition de la nôtre. Je ne pense pas exagérer en disant cela. Je crois même que ces remarques sont exactement celles dont nous avons besoin pour comprendre non seulement le problème du sionisme, mais également celui de l’islamisme.

  5. Saint-Plaix

    Féru…
    Vous n’avez décidément rien compris…
    Dieu peut m’être témoin que je n’ai pas une « passion profonde » pour Mgr Dubost…
    Mais là, on ne peut, objectivement, qu’approuver les propos de cet article…
    Pour mémoire je rappelle que la population chrétienne de Palestine était de l’ordre de 40% à 45 % après la guerre…
    Il en reste moins de 5% aujourd’hui…
    Or rien n’a changé localement dans les rapports entre les communautés sauf…l’arrivée de la colonisation israélienne…
    Le jour où l’on voudra bien comprendre la haine du christianisme qui anime de nombreux décideurs politiques en Israël, on aura fait un grand pas dans la lucidité, quoi que soient les « déclarations » de tous ceux qui là utilisent les chrétiens et plus particulièrement d’ailleurs les orthodoxes, premières cibles chrétiennes des sionistes, comme idiots utiles dans leur lutte pour l’éradication des « arabes »
    Un symbole (parmi d’autres…) le lieu hautement symbolique où a été construit Yad Vashem: sur l’une des collines qui domine Eïn Karem, l’un des plus anciens villages chrétiens de Palestine…
    C’est selon l’évangile le lieu de naissance de Saint Jean Baptiste et celui de la Visitation
    Je ne crois pas au hasard…
    Ceci n’enlevant rien au martyr des chrétiens dans CERTAINS pays musulmans…Ceux d’ailleurs ou la politique internationale de fait pas mystère d’une « certaine collusion d’intérêts » avec Israël…

  6. Hervé Soulié

    Les Israéliens ont le droit de vivre en paix chez eux.
    Avant la construction du mur, il y avait en moyenne un attentat meurtrier tous les deux jours en Israël.
    Depuis, et ce dernier n’est pas encore achevé, les attentats ont diminué, comme par hasard, de 90 %.
    Que propose-t-il, Mgr Dubost ?
    S’il a un peu (un tout petit peu) de culture historique, il doit savoir qu’il n’y aura aucune paix avec les Arabes tant qu’il subsistera une Etat juif en Palestine.
    Sans protection, les attentats reprendront et se poursuivront.
    Les Israéliens peuvent-ils vivre ainsi ? Non, ils ont le droit et le devoir de se mettre à l’abri, autant qu’ils peuvent.
    Cet abri, c’est ce mur.
    Mgr Dubost, bien à l’abri des attentats, peut bien se draper dans les grands principes, ça ne lui coûte rien.
    Il expose tout simplement le peuple d’Israël à la mort.

  7. Mario

    Féru

    Pourquoi?

    C`est pas Israël et son plan Oded Yinon qui déstabilise la Syrie, l`Irak, la Libye pour fragmenter les pays arabes en petits royaumes islamistes qui seront dominés par Israël?

    C`est pas Israël qui soutien militairement les mouvement islamistes comme l`État Islamique avec les sionistes occidentaux et leurs laquais mondialistes – Français, américain. anglais, et avec la complicité des islamistes turcs et de l`Arabie saoudite?

    C`est grâce a ce désastre que des centaines de milliers de musulmans incluant de nombreux islamistes arrivent en Europe tandis que Israël ferme ses frontières. C`est grâce a ce désastre que l`islamisation de l`Europe va s`accélérer, que ces immigrés vont demander des mosquées et que le bon peuple se fera encore plus voler en impôts pour établir cette fausse religion en nos pays et leur bâtir des mosquées. C`est grâce a ce désastre que il y aura plus d`attentats islamistes en Europe dans les années a venir.

    Les sionistes, les talmudistes, les kabbalistes juifs sont anti-chrétiens autant qu`ils sont antimusulmans. Avec leur argent ils achètent les politiciens occidentaux et avec leur influence dans les médias ils trompent nos populations..

    Ainsi nos ancêtres avaient raison de ne pas faire confiance a ce peuple…

  8. berna

    D’accord avec Daniel !
    Peuple « élu » ? pour donner le Messie, qu’ils rejettent maintenant et veulent remplacer en se disant eux-mêmes le « peuple élu-Messie », c à dire, il n’y a de Messie qu’eux-mêmes…. et toutes ses dérives…

    Qu’on exige d’eux, des Israëliens, ce qu’on exige des Français…
    Ils sont « intouchables », au-dessus des lois et du bétail humain (traduisez goyim) tel que dit par le Talmud.
    les non-juifs sont des sous-hommes, comme les non-musulmans sont des chiens…
    triste réalité tant qu’ils ne se convertiront pas au Vrai DIeu, à Jésus-Christ.

    N’est pas Jézabel qui conseilla à David de faire tuer Urie pour récupérer la vigne des ancêtres de celui-ci ?
    Ca ne change pas beaucoup hélas….

    Sagesse 2, 24 :  » C’est par la jalousie du diable que le mal est entré dans le monde ».. lire avant et après.

    Les prélats oublient une chose « rendez à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu », et la « défense des brebis contre les loups, fussent-ils……. »

  9. charles Lemagne

    Pour celui qui connait le Talmud, cela est inévitable … tout juif doit haïr les disciples du Christ … point à la ligne.. voila la réalité! conclusion : nous devons nous battre contre les adorateurs du Veau d’Or ! ne pas oublier que ce sont eux qui manipulent les terroristes musulmans Daesh …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *