arton14038-8160b

Fête de l’Annonciation islamo-chrétienne

Download PDF

A l’occasion de la fête de l’Annonciation, décalée au lundi 4 avril cette année en raison de sa concomitance avec le Vendredi Saint, des catholiques et des musulmans se retrouveront pour une rencontre de prière :

Ils veulent ensemble remercier Dieu et rendre hommage à la Vierge Marie, dans le respect de la tradition de chacun, lundi 4 avril, à 18h30, à l’église Notre-Dame du Liban (Lyon 8ème).

Cette première édition lyonnaise trouve son origine dans une initiative au Liban où, depuis 10 ans, chrétiens et musulmans se rencontrent chaque année autour de la figure de Marie, qui tient une grande place dans le christianisme et l’islam. Le gouvernement libanais a même proclamé cette journée en 2010 : « Fête nationale islamo-chrétienne chômée ».

Le cardinal Philippe Barbarin était l’invité d’honneur de l’édition 2015 où il s’était rendu avec Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon.

Les invitations ont été adressées particulièrement aux groupes de dialogue islamo-chrétiens ainsi qu’à des fidèles des deux religions.

16 comments

  1. C.B.

    Si c’est une occasion d’évangéliser les musulmans, c’est à poursuivre, dans le cas contraire, c’est à infléchir vers une évangélisation.

  2. oscar1948

    C’est la preuve de la confirmation de l’indigence spirituelle dans laquelle baignent les dirigeants actuels de l’Eglise catholique. Les enfants de la promesse n’ont rien à avoir avec ceux d’Agar, l’égyptienne.
    Alors que tout ce que fait Dieu, c’est pour notre sanctification, cette initiative est la preuve que nous nous confinons dans des doctrines d’aveuglement.
    Pitié pour ces âmes perdues, Dieu, le tout-puissant qui tient à notre salut, nous fera avancer sans eux.

  3. Biba-Marie

    L’Annonciation est une magnifique Fête Chrétienne. La Saint Vierge Marie Mêre de Dieu.

    Ce qui n’est pas le cas pour les Musulmans, « Myriam » est mentionnée 600 ans après dans le Coran.

  4. michadri

    En tant de guerre on les appelle des collabos !! Le dieu allah n’a rien à voir avec Dieu car allah était une idole de temps des sumériens et cette « religion » est une construction humaine qui s’est construite en piquant des élements dans le judaisme,le christianisme et autres croyances.

  5. Monique Cartron-Bouchoukisd

    Tant qu’ils proclameront , de sourate en sourate , que Jésus Christ n’est pas le Fils de Dieu , nous nous en tiendrons à l’injonction de Saint Jean dans sa première lettre : »tenez vous loin de ceux qui ne reconnaissent pas  » la vérité fondamentale du Christianisme .

    • Anne-Marie

      Tant mieux s’ils se font baptiser dans la lumière du Christ, que toutes les grâces du Bon Dieu soient sur eux.

      N’oublions pas cependant que les Musulmans continuent le massacre des Chrétiens par centaines de milliers et que la Turquie musulmane avec Erdogan, sert de toboggan à tous ces monstres pour l’Europe.

  6. Je suis certaine que Notre-Dame, notre Mère, accueille avec indulgence les prières que lui adressent les Mahométans, bien qu’ils les adressent en fait à une autre qu’Elle-même.

    En effet, la Myriam qu’ils vénèrent n’est PAS la Mère de Dieu. Elle n’est d’ailleurs pas une jeune fille vierge de Nazareth, fiancée à Joseph, descendant de David, mais la sœur, vierge, de Moïse et d’Aaron, celle que l’Ancien Testament appelle Marie et considère comme prophétesse.

    Celle-ci, affirme le Coran, met au monde sans perdre sa virginité (avec son nom, c’est sa seule ressemblance avec la Très Sainte Vierge Marie) un prophète nommé Issa (nom qui n’a, en aucune langue, de parenté avec le nom de Jésus, qui signifie « Dieu sauve »), très grand prophète dont la crucifixion est simulée, qui ne meurt pas et ne ressuscite pas. Toujours vivant, il attend la fin des temps, moment où il accomplira la véritable mission que lui a assignée Allah : détruire définitivement le Christianisme afin qu’Allah et son prophète Mahomet soient seuls reconnus sur toute la terre et envoyer les derniers Chrétiens (jusque-là tolérés comme dhimmis), s’ils refusent de se convertir à l’islam, aux feux de l’enfer.

    Difficile, quand on sait qui est Issa dans l’islam, d’y voir simplement un autre nom de Jésus-Christ, mort et ressuscité, qui a envoyé ses apôtres et leurs successeurs baptiser toutes les nations au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Et donc difficile de voir en sa mère la même personne que Notre-Dame, mère de Dieu.

    Mais les Musulmans qui la vénèrent ne connaissent pas beaucoup mieux leur religion [*] que les Catholiques d’aujourd’hui. C’est donc en toute bonne foi qu’ils vénèrent « Myriam » en la personne de la Très Sainte Vierge et je ne doute pas que cette bonne foi touche le cœur de notre Mère.

    En revanche, il me semble que nos évêques et nos prêtres devraient être un peu instruits de la religion dont ils sont les ministres et, tout en tolérant et même en approuvant cette dévotion de nombreux Musulmans à la Sainte Vierge, ils devraient faire connaître aux fidèles chrétiens que ceux-ci doivent réserver leurs prières et leurs hommages à la Sainte Mère de Dieu et non les adresser à la « Myriam » mahométane.

    [*] Preuve de leur ignorance généralisée : en raison, pensent-ils, des exigences de l’islam et usant pour cela des armes de la « laïcité républicaine », les Musulmans exigent des Municipalités le retrait des crèches visibles par le public, de la formule « Joyeux Noël » remplacé par « Joyeuses fêtes », des sapins de Noël et des distributions de cadeaux faites aux enfants à cette occasion. Certains ont agressé des voisins musulmans comme eux parce que ceux-ci avaient osé souhaiter « un joyeux Noël » à leurs voisins catholiques. Or, la fête de Noël fait partie des fêtes de l’islam qui célèbre ce jour-là non pas, évidemment, la naissance de Jésus, mais celle d’Issa. Je possède d’ailleurs un « panier à pain » offert pour Noël par le feu recteur de la mosquée de Paris Boubakeur, père de l’actuel recteur.

  7. Sylvie VL

    « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. ( Luc 9:26). Extrait du texte : »Quatre cents chrétiens et musulmans ont prié avec Marie, lundi 4 avrilPrier ensemble Marie,… « voilà du concret », salue Annick, elle aussi lasse « des discours ». « Avec Jésus, c’est plus délicat », »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *