violence-chrétiens-homosexuels-femmes-centres-asile-migrants-Allemagne-e1455295121479

Hausse des violences contre les chrétiens, les homosexuels et les femmes dans les centres d’asile pour migrants en Allemagne

Download PDF

Selon le journal Die Welt, la violence à l’égard des minorités ethniques et religieuses, mais aussi des femmes continue d’exploser dans les centres d’hébergement pour migrants en Allemagne. Les hommes musulmans déchirent les Bibles, agressent les chrétiens, harcèlent sexuellement les femmes et les enfants et rouent de coups les homosexuels. Les militants des droits de l’homme appellent les autorités à faire cesser cette situation, bien obligés de constater la multiplication des méfaits.

Les chrétiens en proie à la violence des musulmans dans les centres d’asile pour migrants en Allemagne

Une association de chrétiens orientaux a lancé une pétition qui a recueilli quelques 17.000 signataires à la suite de l’agression d’un chrétien assyrien par un musulman dans un centre d’accueil de Stuttgart. Adressée à la mairie, elle demandait le déplacement des chrétiens vers Stuggart-Neugereut de manière à les protéger d’une persécution dont rien ne permet de penser qu’elle cessera. Le conseil municipal a approuvé l’ouverture d’un centre d’accueil séparé qui pourra accueillir 30 chrétiens dès la fin du mois d’avril. Pour Martin Lessenthin, président de la Société internationale des Droits de l’homme, la persécution systématique des chrétiens et des Yézidis dans tous les centres d’accueil aboutit inévitablement à la séparation des migrants par communautés.

Multiplication de l’hébergement séparé pour les femmes, les homosexuels et les chrétiens

C’est même déjà obligatoire dans le cas de minorités très vulnérables, telles les femmes Yézidis, utilisées comme esclaves sexuelles par l’Etat islamique. Au nombre d’environ 1.100, elles sont secrètement hébergées un peu partout en Allemagne afin d’échapper à la prédation de « réfugiés » musulmans sympathisants de l’Etat islamique. Deux cents d’entre elles vivent cachées à Fribourg. Mais elles ne sont pas encore totalement à l’abri de représailles de la part de militants de l’Etat islamique, ainsi que le fait remarquer Klaus Peter Murawski, secrétaire d’Etat et chef de la chancellerie de Bade-Wurtemberg. Ainsi en début de semaine, un chef de l’Etat islamique a été repéré dans une maison d’accueil pour immigrants.

Pour l’éditorialiste anglais Owen Jones du Guardian, l’« extrême droite » est responsable de l’instabilité en Europe : elle serait coupables d’assimiler les migrants islamiques d’aujourd’hui aux Juifs décriés au temps du nazisme. Elle en profite en même temps, se nourrissant déjà du désespoir engendré par la crise économique et de la réaction négative à l’égard des réfugiés fuyant la violence du Moyen-Orient.

Serait-ce donc cette « extrême droite » qui fomenterait les persécutions dans les centres d’accueil ? Pour une fois, même la presse aura du mal à le faire croire.

Nicklas Pélès de Saint Phalle

 

Source RéinformationTV

1 comment

  1. Philippe Lemaire

    Dire que ce sont des chrétiens qui sont indirectement responsables de cette situation par leur mobilisation irréfléchie pour ‘ l’accueil des migrants ‘ (à commencer par l’évêque de Rome) ! Angélisme ou influence diabolique ? Accueillir des chrétiens et des yézidis persécutés oui, accueillir leurs persécuteurs les mahométans, folie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *