imgres-3

Hollande a appelé Zapatero au secours du “mariage” gay

Download PDF

Un quotidien espagnol signale que le dernier important engagement de l’ex-Premier ministre espagnol José-Luis Zapatero a consisté à aider François Hollande à mettre en place la légalisation du « mariage » et de l’adoption pour les couples de même sexe, rapporte InfoCatolica. C’est le président français qui a sollicité l’ancien chef du gouvernement espagnol, au brillant palmarès que l’on sait, pour lui demander comment faire avaler la « réforme ».

José-Luis Zapatero, grand idéologue et égalitariste devant l’Eternel, lui a recommandé de rechercher la complicité de personnes ayant une assise sociale et culturelle importante pour gagner la bataille de l’opinion, assure Eldiaro.es cité par InfoCatolica. Tout commence avec un coup de fil l’été dernier où Hollande prit l’initiative, selon des « sources concordantes », d’obtenir des renseignements de première main sur la manière dont le processus de légalisation du « mariage » des homosexuels avait pu se développer en France. Par la même occasion, il invita Zapatero à venir à Paris pour en parler.

Le même article assure que c’est Christiane Taubira qui a téléphoné à l’ex-Premier ministre

pour fixer la date du voyage ; peu de jours plus tard, le garde des Sceaux déjeunait avec José-Luis Zapatero. Comme l’a confirmé une information d’e-illico rapportée ici.

L’article poursuit :

« Le principal apport de l’ex-président espagnol à la loi française a été sa proposition de simplifier la mesure. Zapatero a recommandé à la ministre de la Justice de ne pas ouvrir de débats concrets sur les conséquences de l’union entre deux personnes du même sexe. Pour le dire autrement : la partie espagnole a proposé que le gouvernement français joue seulement la carte de l’égalité sans entrer dans le débat sur les conséquences juridiques à propos de questions comme l’adoption ou la fertilité. Pendant la rencontre, Zapatero a expliqué à Taubira que les gens ne remettent pas en cause l’adoption reconnue pour les mères ou les pères célibataires, alors qu’ils le font dès lors qu’il s’agit de paires homosexuelles. »

Le fait qu’en France le gouvernement se soit focalisé sur l’égalité de droits et sur le fait qu’indépendamment de leur sexe, les époux doivent avoir les mêmes droits par rapport au mariage, et non sur les conséquences du mariage. Raison pour laquelle, assure le quotidien, le titre de la loi a été changé en cours de route, la référence à l’adoption ayant été éliminée.

Zapatero a également recommandé que Hollande se fasse entourer de personnalités culturelles reconnues par la société civile favorables au « mariage » gay, tandis que le gouvernement de François Hollande lui demandait de participer à un entretien télévisé pour obtenir un meilleur climat de l’opinion en vue de l’adoption du texte. Trop, rétorqua Zapatero, qui ne voulait pas voir son intervention dénigrée comme une ingérence. C’est pourquoi il s’est contenté d’une tribune dans Le Monde, le 3 décembre, pour écrire que « Grâce au mariage pour tous la république française sera plus républicaine ».

Zapatero, pourtant invité, a décliné l’invitation de participer à la manifestation de soutien au gouvernement le 27 janvier, conclut l’article.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 © leblogdejeannesmits

 Réseau Riposte catholique

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *