b

Homélie pour le 3ème évêque de Belfort-Montbéliard

Download PDF

Homélie de Mgr Bouilleret lors de l’ordination de Mgr Dominique Blanchet à Belfort, le 12 juillet :

« Frères et sœurs, chers amis, en ce jour de joie pour le diocèse de Belfort-Montbéliard, nous faisons nôtre l’adresse de Paul aux chrétiens d’Ephèse : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. » Nous bénissons le Seigneur d’avoir choisi notre frère Dominique pour qu’il soit le pasteur de l’Eglise locale qui nous rassemble aujourd’hui. Merci à l’Eglise d’Angers de partager le souci de toutes les Eglises en le remettant entre les mains des diocésains de  Belfort-Montbéliard.

Nous le remercions d’avoir dit oui à l’appel du Saint Père à devenir le 3ème évêque de Belfort-Montbéliard. C’est dans la confiance que nous acceptons ce que l’Eglise nous demande. Nous essayons de mettre en notre vie la parole de Saint François de Sales : « C’est le meilleur de ne rien désirer et ne rien refuser ». Pour notre frère Dominique,  sa vie de baptisé et de confirmé, enracinée dans l’eucharistie, sa formation humaine et son expérience professionnelle, ses responsabilités diocésaines l’ont bien préparé à ce nouveau ministère à la suite des apôtres. Je n’oublie pas son engagement dans le Prado. « Faire en sorte que les pauvres aient leur place privilégiée à l’intérieur de l’Eglise et qu’ils puissent y exprimer leur foi. »

En recevant la charge épiscopale, il devient membre du collège apostolique. Comme il l’a expérimenté en son diocèse d’Angers et dans la Province ecclésiastique de Rennes, il saura s’appuyer sur l’expérience et la collaboration avec ses frères évêques de Franche-Comté et de la Province de Besançon sans oublier les diocèses de Strasbourg et de Metz qui sont associés à notre travail provincial.

La nomination d’un évêque est un événement majeur de la vie d’un diocèse et d’un territoire. Il arrive dans une région qu’il aura à découvrir, à connaître et à aimer. C’est vers un peuple qu’il est envoyé pour annoncer l’Evangile et  vivre de la Bonne Nouvelle. Depuis plusieurs semaines, notre frère Dominique a pris soin d’entrer dans l’histoire de son nouveau diocèse. Même si ce diocèse est récent, il est marqué par une forte identité. La tradition industrielle forte de milliers de salariés façonne profondément ce pays. Au cœur des mutations profondes de notre société, l’Eglise se rend présente aux  joies et aux peines de tous ceux qui habitent un diocèse.

Au nom de mes frères évêques, je souhaite remercier Mgr Claude SCHOCKERT de l’immense travail qu’il a accompli durant 15 ans. Il n’a pas ménagé ses forces pour être présent partout où la mission l’appelait. Ses responsabilités au sein du Secours Catholique et l’héritage de DIACONIA  l’ont rendu  attentif à toutes les pauvretés qui existent au sein de ce diocèse. Notre reconnaissance est à la mesure de son dévouement. Nous savons qu’il poursuivra à Nancy et au niveau national son souci des plus fragiles dans notre société.

Lors des « aux revoirs », il s’exprimait ainsi en souhaitant la bienvenue à son successeur : « Sous sa conduite, que l’Église de Belfort-Montbéliard soit une Église humble et fidèle, fraternelle et joyeuse, fervente et audacieuse pour donner aujourd’hui par sa vie des signes de l’espérance que Dieu met dans son cœur. »

« En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. »

L’Evangile que nous avons entendu nous trace l’esprit dans lequel l’Apôtre est envoyé au monde. Jésus est celui qui appelle. Un apôtre s’appuie sur l’appel que le Seigneur lui a adressé. C’est bien par Jésus lui-même que l’évêque est appelé par la médiation de l’évêque de Rome, successeur de Pierre. L’appel nous enracine dans une grande proximité avec Jésus.

Si Jésus appelle sans cesse des ouvriers pour sa moisson, c’est pour les envoyer « deux par deux » nous dit le texte de l’Evangile de Marc. La mission n’est jamais individuelle. Elle est faite de collaborations et s’enracine dans une communauté, ici la communauté des Douze.  Etre envoyé, c’est quitter. L’évêque quitte le diocèse qui l’a vu grandir, qui l’a formé et où sa mission s’est développée. C’est pour lui à la fois une joie de servir l’Eglise et un détachement vis à vis de tous ceux avec qui il a collaboré comme prêtre. La joie de porter l’Evangile « sur l’autre rive » comme l’exprime l’Evangile l’emporte sur le regret de partir.

« Il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route… »

L’invitation de Jésus à partir sans rien prendre peut nous surprendre. Le bâton à la main et les sandales au pied renvoient peut-être à la symbolique de la Pâque juive « la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main » (Exode 12,11). C’est la hâte qui est signifiée dans cette évocation. L’envoi en mission ne peut attendre… Il faut partir.

Frères et sœurs, prions pour notre frère Dominique qui va recevoir l’ordination épiscopale. Il entre ainsi dans une plus grande proximité avec le Christ dans le collège épiscopal.

Souhaitons-lui de répondre pleinement à l’invitation du Seigneur que nous avons entendue dans la première lecture : « Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël. » »

7 comments

  1. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    Alors ils lui disent : « Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
    Jésus dit : « Apportez-les moi. »
    Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule.
    Encore les cinq pains et les deux poissons ! 5+2 = 7, le compte est bon.
    C’est ici une préfigure de la Sainte Eucharistie.
    Il aurait pu les rassasier avec une sorte de ‘Manne’, comme DIEU a nourri le peuple hébreu, pendant 40 ans, dans le désert du Sinaï ! Non, ici, Notre Seigneur JESUS-CHRIST, veut y associer la main de l’homme.
    Il veut avoir besoin des hommes, pour les faire participant à Son œuvre. Comme maintenant, le Sauveur n’a pas besoin de moi pour annoncer Sa Bonne Nouvelle de Sa Résurrection, mais par Amour pour moi et pour l’humanité, Il veut me faire participant de la mission.
    Samedi, j’assistais à un mariage, après le mariage, un homme que je ne connaissais pas, vint vers moi et me dit : – Qu’est ce que la croix que vous portez autour du cou ?
    Je lui répliquais : – C’est la croix de Jérusalem que les missionnaires porte en terre sainte, en particulier les Franciscains.
    – Vous êtes donc missionnaire ? Me dit-il.
    – Oui, comme vous !
    Il resta interloqué.
    Je lui dis :
    – Vous avez était baptisé ?
    – Oui, me répondit-Il.
    – Vous êtes donc chrétien, et à ce titre vous êtes, vous aussi, missionnaire !
    Oui, l’ESPRIT-SAINT reçu à notre baptême fait de nous tous, des missionnaires. Combien parmi les ‘chrétiens’ l’oublient ?
    Combien de nos concitoyens l’oublient ? Ou veulent l’oublier, volontairement ou involontairement ! C’est du même ordre.
    Prions mes amis, pour que chacun de nous prenne conscience de la gravité du sacrement qu’il a reçu des mains du prêtre, enfant ou adulte : Notre baptême !
    Que la Sainte Trinité vous bénisse, Le Père de la création, le Fils de la rédemption et l’ESPRIT-SAINT le pourvoyeur de la force et de la joie de DIEU.
    Merci !
    JFL
    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, Notre Seigneur JESUS-CHRIST, enfanté dans le sein de la Vierge Marie ; pour nous relater les merveilles que l’ESPRIT-SAINT a fait dans votre vie personnelle. Il vous suffit de cliquer sur le lien :
    http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com

  2. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Prière pour Vincent

    O Vierge Marie,
    Soyez présente à Vincent LAMBERT qui voudrait tant marcher et qui ne peut que rester immobile dans un lit.
    Nous vous prions de porter cette prière à votre Fils, Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
    Que l’ESPRIT-SAINT vienne toucher Vincent et le guérisse de sa maladie.

    NOTRE PERE
    Qui est aux cieux,
    Que Ton Nom soit sanctifié,
    Que Ton règne vienne,
    Que Ta volonté soit faite
    Sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui
    Notre pain de ce jour.
    Pardonne-nous nos offenses,
    Comme nous pardonnons aussi
    A ceux qui nous ont offensés,
    Et ne nous soumets pas à la tentation,
    Mais délivre-nous du mal.
    Car c’est à Toi qu’appartiennent
    Le règne, la puissance
    Et la gloire,
    Pour les siècles des siècles.
    Amen.

    L’on veut nous faire croire que Vincent LAMBERT est mourant! Ce qui est manifestement FAUX.
    Le 7° Commandement de DIEU dit: « Tu ne mentiras pas. »
    La vidéo montrant le patient, Vincent LAMBERT est claire. Cet homme n’est pas en fin de vie et n’est pas mourant. Il demande simplement à être soigné.
    Il serait criminel de laisser Vincent mourir de faim et de soif. Sommes-nous retournés au temps des barbares?
    Nous chrétiens, nous invoquons l’ESPRIT-SAINT pour que la décision de le faire mourir SOIT annulée. Nous avons un devoir de solidarité avec les plus faibles d’entre nous. Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit: « Ce que vous aurez fait au plus petit d’entre vous, c’est à Moi que vous l’aurez fait. »
    Ce ne peut être une Parole en l’air.
    Il est urgent de nous mobiliser pour venir en aide à Vincent LAMBERT. Si la société refuse de le sauver de la mort assurée, nous chrétiens, avons le devoir de prendre le relai en montant un dispositif pour le prendre en charge.
    C’est pourquoi, nous nous associons volontiers à l’initiative de ceux qui ont décidés de faire une neuvaine, du jour la transfiguration de Notre Seigneur JESUS-CHRIST(le jeudi 06 Août 2015) au (vendredi 14 Août 2015) Fête de Saint Maximilien-Marie Kolbe.
    Pour prier avec nous vous pouvez vous rendre sur les sites dont les liens sont ci-dessous.
    http://i.hozana.org/1MDvxyg prière pour Vincent LAMBERT
    http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com
    Neuvaine pour Vincent LAMBERT

    Que DIEU bénisse tous les bénévoles qui voudrons bien assurer ce service de prière pour que Vincent retrouve la santé.

    Merci!
    JFL

    • « Et ne nous soumets pas à la tentation, » l==> Ici, je voudrais rectifier, ce n’est pas DIEU qui nous soumet à la tentation, mais le diable, satan, lucifer. Alors disons plutôt ne nous laisse pas succomber à la tentation. Il me semble que ce soit plus proche de l’enseignement de Jésus. Il me semble d’ailleurs que depuis plus d’un demi-siècle on chamboule tout dans la vraie église de Jésus. Il serait temps de revenir aux vraies valeurs sacrées.

  3. vendome

    BELFORT-MONTBELIARD
    Prêtres diocèsains : 104 en 1998
    Séminariste : 1
    Baptèmes d’enfants : 1579 en 2002 (1955 en 1998)
    Baptèmes d’adultes : 17 en 2002 (20 en 1998)
    Premières communions : 735 en 2002 (1164 en 1998)
    Confirmations :70 en 2002 (91 en 1998)
    Participation à la messe dominicale : de 2 à 5%.

    En 2015 La crise fait rage dans le diocèse de Belfort-Montbéliard où seulement 2 prêtres ont été ordonnés en 20 ans. Africains, Indiens ou Coréens, les prêtres étrangers sont 12 sur les 34 actifs du diocèse, soit le tiers. Le diocèse de Mgr Dominique Blanchet, qui sera ordonné dimanche prochain 12 juillet, compte 3 séminaristes, dont 2 Indiens… formés dans leur pays d’origine : ils seront missionnaires en France.
    Le prieuré bénédictin Saint-Benoît-de-Chauveroche, fondé en 1990 par l’abbaye de la Pierre-qui-Vire, n’est pas en reste. Les 5 moines sont âgés de 77 à 93 ans.

  4. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    Il (Pierre) cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
    Aussitôt, Notre Seigneur JESUS-CHRIST étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »

    Sauve-moi !
    Rien quand disant ces deux mots, Pierre reconnaît la puissance et l’autorité de Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
    Sommes-nous de la même veine ? Ou sommes-nous de ceux qui doute et qui cherche ‘ailleurs’ un maître improbable !
    Ne cherchez plus mes amis, il n’y en a pas d’autre. Personne sur terre n’est capable d’égaler le Créateur de l’Univers. Il est le Maître des temps et de l’histoire. Rien ne Lui résiste. Ce que nous appelons ‘miracles’ ne sont que des choses qui existent et que nous ne comprenons pas, mais qui sont le quotidien de DIEU.
    La Vie elle-même n’est-elle pas le PLUS GRAND MIRACLE que nous soyons capable de goûter chaque jour! Et pourtant nous sommes blasés et trouvons ça ‘normal’. Nous mes amis ce n’est pas normal !
    Ce n’est pas normal de respirer l’air que DIEU nous donne à profusion.
    Ce n’est pas normal que notre cœur batte au rythme d’un métronome, sans que nous ayons quoique ce soit à faire.
    Ce n’est pas normal que le Créateur nous donne à voir, avec nos propres yeux, la merveille de Sa création.
    Mais DIEU dans Sa bienveillance et dans Son Amour pour l’homme a voulu nous combler de bénédiction. Pourquoi tant d’ingratitude de notre part ? En retour de ses bienfaits, le Seigneur ne reçoit que quolibets et autre injures. L’on va même jusqu’à maudire le jour de notre naissance !
    Si nous revenions à Lui de tout notre cœur, nous ferions les mêmes œuvres que Notre Seigneur JESUS-CHRIST, et même, le Maître nous dit : « Que nous en ferions de plus grandes ! »
    Pourquoi ? Tout simplement parce que nous aurions laissé le Consolateur, l’ESPRIT-SAINT nous habiter. De nous-mêmes, nous ne pouvons rien faire. Sans le Maître de la Vie nous ne pouvons que crier, avec Pierre : « Sauve-moi ! »
    Oui, nous sommes bien des hommes de peu de Foi !
    Je prie Notre Seigneur JESUS-CHRIST et Lui dit: – Dans Ta bonté et Ta générosité, augmente en nous la Foi. La Foi en Ta Sainte Résurrection, la Foi en Ton Amour pour Ta créature bien-aimée : L’HOMME !
    Que DIEU, Notre Père de toute éternité vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Maranatha !
    Merci !
    JFL

    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, JESUS-CHRIST, Notre Seigneur et Maître, Celui-là même qui fût enfanté dans le sein de la Vierge Marie. Vous pouvez, ici, nous relater les merveilles, que l’ESPRIT-SAINT a faites, dans votre vie personnelle. Vous serez ainsi des missionnaires. Il vous suffit de cliquer sur le lien :
    http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *