le-message-de-paques-de-mgr-scherrer-eveque-de-laval

Il en va des valeurs chrétiennes et républicaines…

Download PDF

Communiqué de Mgr Scherrer, évêque de Laval :

Le Pape François vient d’adresser un appel courageux pour que nous nous mobilisions en faveur des migrants. Comme évêque, je reçois cet appel avec gravité et enthousiasme à la fois.

Gravité, parce que la situation est tragique. Nous faisons face à un afflux de réfugiés d’une ampleur jamais égalée depuis 60 ans. Des familles entières quittent leur maison, leur pays pour échapper à la mort. Nous nous devons de les accompagner dans ce douloureux parcours.

Enthousiasme, parce que le Pape François nous provoque à l’impératif de la fraternité et de l’amour. Il nous convainc que si nous fédérons nos énergies, des solutions pourront être trouvées ; car notre Europe, quoiqu’en disent certains, est en capacité d’accueillir ces migrants.

Notre Église, de son côté, n’a pas attendu l’appel du Pape François pour agir. Depuis plusieurs années déjà, des initiatives ont été prises en de nombreux diocèses, y compris en Mayenne où un partenariat avec des associations caritatives nous a permis d’offrir un accueil à plusieurs familles à la rue.

Mais le Pape nous appelle à nous mobiliser davantage encore. Aussi, j’encourage les chrétiens :

  • à venir grossir les rangs d’associations d’aide et d’accueil de réfugiés,
  • à ouvrir, pourquoi pas, les portes de leur maison, mais avec la conviction que l’accueil ne suffit pas : il faut se donner les moyens d’accompagner ces familles en vue d’une intégration véritable et durable. J’insiste aussi sur la nécessité de toujours agir en concertation avec les pouvoirs publics et de s’entourer d’une équipe. L’accueil de réfugiés ne s’improvise pas.
  • à apporter dans la durée un soutien financier pour donner à ces familles des moyens de vivre. L’émotion nous fait réagir dans l’instant, notre amour du frère nous invite à l’accompagner tant qu’il ne se tient pas debout seul.

Comme l’a rappelé le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, « le seul appel à l’initiative privée ne saurait suffire à résoudre la question des migrants » : État, collectivités locales, associations doivent faire converger leurs plans d’actions en reposant de façon courageuse la question des moyens (accès au logement, accès au travail…).

Face aux drames que vivent des milliers de migrants, nous ne pouvons pas rester impassibles et, encore moins, inactifs. Osons vaincre nos peurs ! Sortons de nos égoïsmes ! Il en va de l’honneur de notre pays et des valeurs chrétiennes et républicaines qui sont les siennes.

22 comments

  1. En appeler aux valeurs chrétiennes et républicaines relève de la schizophrénie, chez l’évêque d’un diocèse qui a été traversé par la « virée de galerne » -les valeureux vendéens rejoignant Granville durant la terrible persécution antichrétienne de la République-, chez l’évêque d’un diocèse qui a vévu la bataille d’Entrammes en 1793 entre vendéens et républicains. (…)

    Les « bons sentiments » ne suffisent pas, Il faut d’abord être cohérent pour être crédible. Il aurait justifié son propos sur l’accueil des immigrés à cause des valeurs chrétiennes soit.
    En se référant aux contre-valeurs républicaines, ce évêque se disqualifie dans la fonction.

    Nos martyrs vendéens, persécutés à cause de leur foi catholique et du Roi très chrétien, ne méritaient pas cette trahison mémorielle.

    allegro

  2. Le premier devoir d’un chrétien est de les aider à rester dans leurs pays et non de les déplacer. Leur mode de vie et de religion ne permet pas de vivre ensemble. N’oublions pas que Dieu a voulu des continents appropriés à chaque race pour la paix dans le Monde. Les guerres se forment à cause des différences entre les êtres humains. C’est une évidence ! Nous allons assurément vers une guerre ethnique et religieuse et le sang va couler. Aujourd’hui Satan est le maître du Monde et il nous montre le mauvais choix et le mauvais chemin, pour son bien à Lui ! . . . Bien sûr, il faut aider son prochain, mais pas n’importe comment car, pour sauver une vie, nous allons tous tomber et ce sera terrible.

  3. toto

    Que c’est beau!
    Mais comme j’écrivais il y a quelques années à quelques épiscopes français:
    « Comme voulez-vous qu’un pays incapable d’accueillir le plus faible, l’enfant à naître, soit capable d’accueillir qui que ce soit d’autre ». Nous tuons nos enfants dans le ventre de leur mère et nous voulons être généreux avec une armée d’invasion? Eh bien, le vide créé par ces innocentes victimes attire une foule moins innocente. C’est le châtiment du génocide que nous avons laissé se poursuivre et s’aggraver. Le crime abominable est devenu un « droit ».
    Le Diable sait compter: 220 000 victimes innocentes de l’avortement par an, cela fait 220 000 immigrés-envahisseurs, cela fait 220 000 démons sortant de l’enfer lâchés sur la France.
    Nous sommes en train de perdre la guerre que les mondialistes font à la chrétienté, parce que nous (les épiscopes en premier) gobons tous les bobards de l’entreprise d’intox planétaire. Mais Dieu aura le dernier mot…

  4. Delmau

    Il faut bien sûr admirer la générosité et la Charité qui se révèlent dans ces appels et leur mise en pratique, mais cela ne doit pas empêcher d’en voir les limites, et même les impasses. Dans ce grave problème, et quoi qu’on en dise, les efforts d’accueil de l’Etat et des Associations s’est continuellement développé, malheureusement sans autre résultat que d’augmenter, apparemment sans limite, l’afflux d’immigrés. Car il faut toujours traiter les causes et non les conséquences. Les causes sont multiples (déstabilisation des pays d’origine, souvent décisions politiques de nos pays, détournement sur place des aides occidentales par des potentats véreux, désintérêt des gouvernants pour le développement agricole, etc.). Quant aux conséquences, on oublie que nos actions d’accueil encouragent l’émigration, et en particulier des éléments les plus dynamiques, ce qui appauvrit les pays d’origine, et on néglige l’organisation efficace des maffias locales qui s’enrichissent de ce trafic humain, à nos frais. Enfin il ne faut pas oublier une des conclusions des spécialistes de l’Afrique, notamment Bernard Lugan : dans tous les pays du Monde les populations ont toujours régulé inconsciemment leur croissance en fonction de leur capacité à se nourrir, à survivre. Pour ce faire, le nombre d’enfants par femme est de l’ordre de 2,1. En Afrique, il est de l’ordre de 7, comme à l’époque où la mortalité infantile était très élevée. Même les pays du monde les plus riches sont incapables de faire croître leur production agricole à ce rythme, qui représente un doublement de la population tous les 30 ans environ. Imaginons que la France soit passée de 45 millions après guerre, à 90 en 1975, 180 en 2005, et ait aujourd’hui 235 millions d’habitants ! C’est ce qui arrive à ces pays-là, et il est difficile d’en faire porter la responsabilité aux pays occidentaux…

  5. Pingback: En la fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie, face au chaos qui vient sur nous « cril17.info

  6. hermeneias

    Tout est dit ! No comment !

    Tout est dit de l’idéologie désincarnée , utopiste et new age et donc non -chrétienne , d’une bonne partie de notre épiscopat « républicain »

  7. Hugo

    « Ce ne sont pas des réfugiés. C’est une invasion. Ils viennent ici en criant ‘Allah Akbar’. Ils veulent nous envahir. La plupart d’entre eux se comportent de manière très arrogante et cynique. Ils représentent en réalité une grave menace pour les valeurs chrétiennes et universelles du continent. Je suis totalement d’accord avec le Premier ministre (…) Le pape, en revanche ne connaît pas la situation. »

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/09/ce-ne-sont-pas-des-r%C3%A9fugi%C3%A9s-cest-une-invasion.html

  8. DenisL

    « On ne peut pas arrêter la marée avec ses doigts » … S’il n’y avait plus de marée, on ne chercherais pas à l’arrêter.

    (Isaïe 57:20, 21) 20 “ Mais les méchants sont comme la mer agitée, lorsqu’elle ne peut se calmer, dont les eaux rejettent sans cesse algues et boue. 21 Il n’y a pas de paix, a dit mon Dieu, pour les méchants. ”

    Nous vivons dans le monde de Satan, sous sa royauté. De cette domination en surgit des fruits conforme à sa volonté… (Galates 5:19-21) 19 Or les œuvres de la chair sont manifestes ; ce sont fornication, impureté, dérèglement, 20 idolâtrie, pratique du spiritisme, inimitiés, querelle, jalousie, accès de colère, disputes, divisions, sectes, 21 envies, soûleries, orgies et choses semblables. […]

    Question: est cela que vous constater dans l’Histoire ancienne et moderne ? Les bizounours (ou calinours), eux, ne voient pas ces fruits-ci…

    🙂

    A+

  9. Théofrède

    si nous sortions de la langue de buis ?
    le dernier afflux de réfugiés, très brutal, a eu lieu au début de l’été 1962; ces réfugiés étaient essentiellement chrétiens et juifs; il y aurait pu également y avoir beaucoup de réfugiés musulmans, mais le gouvernement français a fait le nécessaire pour qu’ils soient refoulés dans la mesure du possible et massacrés dans leur pays d’origine
    cette fois-ci, il n’y a pas de juifs, et ce sont surtout des chrétiens qui risquent d’être massacrés
    le gouvernement actuel va-t-il suivre l’exemple de son prédécesseur ?

    • toto

      @ Théofrède excellent rappel
      Non seulement refoulés, mais désarmés. Les Harkis qui ont pu venir en France le doivent à des officiers qui ont désobéi aux ordres et qui ont été sanctionnés. Mais les Harkis en France ont été traités comme des chiens par le gouvernement gaulliste et par toute la gauche malfaisante, complices des tueurs du FLN. On parle de certains génocides, mais pas des génocides « propres » (Vendéens, Harkis, Tutsis, avortement, etc…). Tuer un opposant dans la morale gaucho-socialiste est très méritoire. Ils ne valent pas mieux que les terroristes.

  10. Daniel

    Notre ministre des affaires étrangères et du tourisme a dit que les terroristes « faisaient du bon boulot en Syrie », pays qui doit être démantelé selon le plan établi de fractionnement en régions autour d’Israël qui a la chance d’être entouré de pays arabes ou simplement musulmans qui s’entretuent : Turques contre Kurdes, Iranien contre saoudiens (des querelles vieilles de 3500 ans) etc. et de façon général sunnites contre chiites (une querelle vielle de plus de 1200 ans). Tant qu’il s’agissait de massacrer simplement des chrétiens ou des musulmans pas « orthodoxes » sur place ça allait bien, seulement les guerres qui ont été fomentées là bas par les USA et la Grande Bretagne sont en train de déborder chez nous et c’est le « grand remplacement » qui commence car nous sommes comme les indiens : relativement peu nombreux et pas en accord entre les nations d’Europe. C’est comme César qui a mis la main sur la Gaule, ou les grandes invasions de la fin de l’Empire gallo-romain ou les immigrés de l’Est avant la seconde guerre mondiale, ou les peuples africains sans cesse jetés sur les routes par la terreur médiatisée, afin de libérer des régions entières. C’est beaucoup plus subtile que les invasions des « Maures » qui les ont amenés en quelques siècles aux portes de Poitiers et de Vienne et en Inde. Ceux qui sont aux commandes sont bien plus affutés. Rappelez-vous le jeu de GO des années 70 : la technique de l’encerclement. Malheur aux encerclés qui ont ouvert la boite de Pandore.
    Que des vielles querelles et des techniques de subversion parfaitement au point.
    Faut-il au nom de la charité chrétienne laisser cette subversion continuer et donner la victoire à ceux qui poussent leurs pions sur l’échiquier de l’histoire ?
    Les valeurs républicaines ne sont pour l’instant que leur nom car personne n’a jamais osé en donner une définition, un contenu réaliste.

  11. Stofflet

    « le Pape François nous provoque à l’impératif de la fraternité  » …. quel charabia ! que de cucuteries !
    La cerise sur le gâteau, c’est clamer ses / ces valeurs républicaines qui n’ont eu de cesse d’être mises en avant pour lutter contre la sainte Eglise catholique depuis la révolution !
    « On » n’est pas sorti du tunnel avec des « monseigneurs » de cet acabit ! pauvre France !!!

  12. p.r.

    Il faudrait faire de la publicité aux évêques et aux prêtres lucides qui dénoncent l’invasion islamiste (ce ne sont pas des réfugiés chrétiens qui viennent et que de toute façon il faudrait aider à rester chez eux pour ne pas faciliter le génocide de la Chrétienté d’Orient mais des musulmans qui profitent du chaos et de manipulations médiatiques pour satisfaire leur matérialisme et envie de conquête).

    Par exemple, Mgr Lazlo Kiss-Rigo, évêque de Szeged en Hongrie, qui rappellent que ce ne sont pas de « pauvres réfugiés » mais des gens ayant de l’argent, arrogants et criant Allah Akbar ! http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/09/08/un-eveque-qui-sait-de-quoi-il-parle-5681717.html

    Ou le Père Guy Pagès dont tout catholique devrait lire le livre pour comprendre l’islam sa nature antichristique et qui prône l’arrêt de l’immigration invasion islamiste : https://www.youtube.com/watch?v=HncRJpDDAog

    Prions tous tous les jours pour l’arrêt de l’invasion islamiste et la conversion des musulmans, c’est prier pour notre survie et que nos enfants ne soient pas obligés de subir la loi de Daech ou la pression dure de l’islam devenu majoritaire. Il faut lancer une grande chaîne de prières contre cette conquête (qu’on se souvienne du Rosaire de Lépante).

  13. Féru

    Je ne peut plus supporter ces évêques donneurs de leçons. Avec leur chef du Vatican, ils nous précipitent dans le néant. Satan est effectivement déchainé, seule la prière sans relâche peut le vaincre. Tant pis si nos prélats n’y participent pas. Incluons les dans nos suppliques pour qu’ils ouvrent enfin les yeux.

  14. Joseph2

    Le 7 septembre a eu lieu la rentrée académique de la première promotion du diplôme universitaire « Valeurs de la République et Islam « à Mayotte (95% de musulmans) La mise en place ayant été demandé par le président Hollande. Rappelons que les valeurs de la République sont liberté (dont celle d’apostasier), égalité (dont celle homme-femmes), fraternité (dont celle entre musulmans, chrétiens, athées et juifs); Voila une bonne initiative qui devrait faire réfléchir les musulmans….. et les partisans du dialogue interreligieux. dans lequel ne sont jamais comparées les religions.

  15. Gilberte

    ouvrir les portes de nos maisons; mais dans nos maisons, il y a un crucifix, des images pieuses, faut-il les enlever si les réfugiés sont musulmans au nom de la laïcité? faut-il leur acheter un tapis de prière utilisé 5 fois par jour? ou acheter halal s’il n’y a pas de boucherie halal près de chez soi, voilà bien du plaisir à venir

  16. E. Verdenne

    Si nos grands-parents avaient émigré pendant les 2 dernières guerres, il n’y aurait plus de France. Arrêtons d’accueillir à bras ouverts des déserteurs qui refusent de prendre les armes pour combattre le mal qui est chez eux. Le prochain, c’est celui qui est proche de nous : pourquoi viennent-ils en Europe Chrétienne ? et non pas dans les pays musulmans dont ils sont le plus proches ? Posons-nous les bonnes questions, et les réponses seront sans aucun doute différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *