daech-kaaida-syrie-irak

« Il faut neutraliser les combattants de Daech »

Download PDF

Le cardinal Barbarin déclare dans La Croix :

« […]  Lorsque j’échange avec des responsables militaires français, ils m’assurent que l’engagement de la France sera tenu. Ce que j’attends de tous les diplomates présents, c’est une parole extrêmement claire sur Daech en Irak, mais aussi en Syrie, et qu’ils prennent l’engagement de l’empêcher de nuire. […] Lors de mon dernier voyage au Kurdistan irakien fin juin, j’ai senti que les déplacés n’avaient plus le moral : depuis un an, la situation a empiré, Daech a frappé avec une terrible violence et n’a été chassé ni de Mossoul, ni de Qaraqosh. Beaucoup me disent qu’ils ne veulent plus rentrer dans leurs villes. Notre rôle, pour ceux qui souhaitent émigrer, est de bien les accueillir et je crois que nous le faisons. Mais nous devons d’abord permettre à ceux qui veulent rester de le faire dans des conditions décentes. L’Irak est un pays qui a des ressources : si un jour il retrouve un peu de stabilité politique, il peut se reconstruire et les déplacés pourront retrouver leur vie d’avant. C’est cela que nous devons préparer. […]

Ce qui est premier, c’est évidemment la vie humaine. Toutefois, dans son encyclique Laudato si’, le pape François évoque ce qu’il appelle « l’écologie culturelle » (143-146). Il estime que la disparition d’une culture peut être aussi grave ou plus grave que la disparition d’une espèce animale ou végétale. Les destructions de Palmyre nous montrent un autre aspect de la violence de Daech qu’il faut juguler : il ne suffit pas de se désoler des conséquences, il faut résolument s’attaquer aux causes.

5 comments

  1. C.B.

    1) Neutraliser DAECH
    2) reconstruire là-bas et accompagner financièrement leur réinstallation
    3) stopper tout financement pour ceux qui restent ici: si c’est leur choix (éminemment respectable par définition), ils assument.

  2. Françoise

    Les interventions contre Daech sont trop « molles », les barbares progressent, les chrétiens sont éradiqués, on nous cache quelque chose, ce n’est pas normal !!! La gangrène s’étend au Moyen-Orient, et après ???

  3. Denis F

    Apparemment beaucoup de prélats n’ont pas lu « Laudato si », puisque la disparition d’une culture, d’une civilisation, ne les préoccupe pas le moins du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *