moutel

Initiation aux fêtes juives dans le diocèse de Saint-Brieuc

Download PDF

C’est ce que l’on peut lire sur le site du diocèse de Mgr Moutel avec l’annonce des prochaines fêtes juives :

« À proximité des fêtes juives du Nouvel An et du Grand Pardon, les 5-6 et 14 septembre 2013, le dimanche 8 a été retenu en France pour éveiller les chrétiens aux relations avec leurs frères aînés dans la foi (précisions sur le site diocésain). »

Avec encore cette expression de « frères aînés dans la foi ». Si saint Jean-Baptiste est notre frère aîné; si Abraham est notre père dans la foi, peut-on dire pour autant que l’actuel grand rabbin de Rome ou de Jérusalem soit notre père dans la foi ou notre frère aîné dans la foi? Certainement pas sans ambiguïté. Car, alors, de quelle foi parlons-nous? De la foi au Dieu Un et Trine ? Les juifs contemporains refusent la Trinité. Il y a ici une confusion grave qui repose sur l’idée erronée selon laquelle le judaïsme post-christique est la suite naturelle du judaïsme pré-christique. Mais, si nous l’admettons, nous devons admettre que Jésus était un imposteur et un blasphémateur (méritant la mort selon la loi juive). Il n’est pas possible d’accepter Jésus comme notre Seigneur, comme le Messie annoncé par les prophètes, si nous n’acceptons pas que le christianisme est (au moins) autant que l’actuel judaïsme talmudique héritier du judaïsme, d’Abraham, de Moïse et de tous les rois et les prophètes. Je ne vois pas comment sortir de là.

On espère que les catholiques du diocèse ont été aussi éveillés à la doctrine de l’Eglise.

27 comments

  1. senex

    Pour « éveiller « vos garçons à la foi de nos « ainés » faites les circoncire ; ce qui les éveillera à l’islam pour le même prix.Pour vos filles,pour les initier aux beautés de l’Islam, faites-les exciser… Les juifs contemporains ou pas ont toujours refusé la Sainte Trinité, car ils refusent Celui qui est venu révéler ce mystère essentiel:Notre Seigneur Jésus-Christ qui devient hélas ! le « grand inconnu »…Parce Domine

  2. messager

    Je partage votre point de vue ,mais ,je suis d’accord cependant pour une initiation aux fêtes juives !
    Pourquoi ?parce que comme vous le dites à juste titre Abraham,Moise ,Jacob les prophètes font partie intégrante de notre enseignement ,il faut que nous sachions d’ou vient cette fameuse Racine !et des fêtes .
    je suis né de maman juive et j’ai choisi la religion de Jésus (qui je vous le rappelle était juif lol)
    Pour la seule raison que le Christ est vraiment le Messie annoncé !
    Je crois fermement en Celui qui est le chemin ,la vérité et la vie !
    Je suis donc de ce fait un frère juif converti !
    Et mes frères juifs qui n’ont pas passé ce cap sont aussi vos frères ainés comme notre Seigneur était et est notre frère
    St Paul quand il s’adresse aux juifs après sa conversion:

    Paul se présente avec Barnabé aux synagogues d’Asie Mineure, et la prédication de Paul s’adressant aux juifs qu’il appelle ses « frères » et aux « sympathisants » qu’il appelle les « craignant-Dieu »
    Bien fraternellement

    • Daniel

      Pas besoin de mêler cela à l’action diocésaine car déjà au collège laïque il y a « l’éducation religieuse » obligatoire (loi Debré) qui permet de savoir tout ce qui est nécessaire sur les fêtes juives et musulmanes.

      De plus, maintenant on ne parle plus d’ancien Testament mais de « premier testament » afin de ne pas choquer car « ancien » fait désuet, suranné, dépassé par rapport à « nouveau Testament ». Et ce vocabulaire initié pour l’enseignement laïque (historique, socio-économique et artistique) des religions commence à poindre son nez dans la catholangue …

    • Christiane Lapotre

      Jésus n’était pas juif, il est faux de dire cela. Jésus était
      surnommé : le Galiléen. Le mot juif est apparu au en Angleterre au XV ème siècle.
      Il est triste de voir que les prêtres catholiques sont davantage préoccupés par les religions juive et musulmane au lieu d’enseigner à nos enfants les préceptes de la religion catholique : le catéchisme, les sacrements, la vie de Notre Seigneur, celle de la V

      • Christiane Lapotre

        celle de la Vierge Marie, de Saint Joseph, des apôtres .
        Qu’ils se consacrent à l’enseignement de notre religion et, qu’ils oublient les autres.

  3. Pour étayer le commentaire judicieux de Riposte Catholique, j’invite chacun à voir les 3 vidéos du Père Guy Pagès sur les origines talmudiques de l’islam (soit une image de Jésus et de Marie dans le Coran qui sont déformées ET SURTOUT assez proches de ce qu’en disaient les juifs).

    La 2è vidéo des 3 concerne Marie et la 3ème concerne Notre Seigneur : lien ci-dessous.
    http://www.islam-et-verite.com/pages/pages-cachees/islam/le-coran/origine-talmudique-de-l-islam-3-jesus-et-issa.html

    Le terme frères aînés dans la Foi ne peut s’utiliser que pour des convertis au Christ vis à vis de Chrétiens + anciens.

  4. Le christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de la chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Eglise apostolique qui sera, tant que la terre existera l’unique véritable Eglise.

  5. Jean-François

    La formule de « frère ainé dans la foi » n’est pas non plus bien accueillie du côté des juifs car le frère aîné c’est Esaü et c’est Caïn. L’un perd son droit d’aînesse contre un plat de lentilles, l’autre voit son sacrifice refusé par Dieu et tue son frère par jalousie.
    Alors cela fait peut-être sens pour un chrétien mais c’est vraiment mal venu de la part d’un évêque qui veut faire avancer le dialogue interreligieux.
    Encore une fois, le manque de formation et de compétence d’une grande partie du clergé est vraiment consternant.

    • Tout à fait d’accord avec votre dernière phrase. Le clergé français et malheureusement une partie importante des évêques est ignorant des vérités de la Foi catholique, de l’histoire de l’Eglise et de la France, aussi bien que celle du monde. Il se laisse berner par nos médias et n’enseignent plus. Combien de prêtres font eux mêmes le catéchisme ?
      Combien lisent leur bréviaire ? Et combien lisent les Pères de l’Eglise ?
      J’ai eu la chance d’avoir reçu un enseignement dans mon enfance et d’avoir connu l’abbé Chanut qui, à Sceaux les Chartreux passait son mercredi dans sa petite église enseignant aux différents groupes d’âges !
      Quel abîme entre cet évêque inculte et ce prêtre qui vient de nous quitter !

    • gaudet

      Effectivement! le fait de rencontrer des juifs de manière assez conviviale , ne nous dispense pas d’éclairer les chrétiens, sur la nature fondamentale de religion talmudique.

      Le fait d’adopter une attitude de charité et de relative ouverture, ne doit pas nous empêcher et d’empêcher nos évêques, de faire oeuvre de pédagogie et d’enseignement sur le point de vue réel du talmud à l’égard de notre Seigneur et de la Vierge Marie. C’est ainsi que l’on découvrira que l’un est l’autre, sont présentés dans cet ouvrage , d’une manière particulièrement fausse et péjorative, ce qui en soit , instaure un véritable gouffre entre notre Sainte religion et le talmudisme.

      Remarquez le fait que j’ai volontairement employé le terme de « talmudisme »afin de marquer une différence fondamentale avec le judaïsme mosaïque des anciens temps, car ce dernier n’était pas anti chrétien!

      Il est faux et trompeur de réduire le judaisme moderne à la seule existence de la thora, en évacuant volontairement le texte talmudique, qui est le véritable document fondateur de la religion des juifs d’aujourd’hui. En somme les pratiquants actuels du talmudisme , ne peuvent en aucun cas être des « frères aînés dans la foi ».

      Encore une fois l’expression frères aines dans la foi, est un détournement dangereux et honteux , de la pastorale œcuménique de vatican 2

    • Daniel

      Très judicieux rappel de l’interprétation qu’il faut donner aux textes de l’ancien Testament qui donnent la clef de tout ce qui s’est passé avec le Christ.

      De plus, l’ancien Testament par la voix des prophètes appelait le peuple juif « peuple à la nuque raide » et lui promettait exactement ce qui lui est arrivé, les vrais juifs orthodoxes le savent, comme l’ont compris aussi les nombreux juifs qui se sont convertis au Christ depuis le moyen âge. Depuis les premiers chrétiens – qui étaient tous juifs – et en particulier Saint Paul, les frères ainés ne sont pas de meilleurs modèles que nos piètres pseudo-catholiques.
      Les frères aînés dans la foi de Moïse furent Athon et Zarathustra – monothéistes – et les Babylonniens avec le déluge et les Esséniens si on en croit les historiens des religions (et il y en a dans l’Eglise) donc ce furent nos pères dans la foi ou nos grands-pères …

  6. senex

    Il vaudrait mieux parler de Fêtes israelites,plutot que de fêtes juives Beaucoup de juifs ne sont pas de religion israelite,mais on peut être israelite sans être juif.

  7. soleily

    Non, « Il n’est pas possible d’accepter Jésus comme notre Seigneur, comme le Messie annoncé par les prophètes, si nous n’acceptons pas que le christianisme est (au moins) autant que l’actuel judaïsme talmudique héritier du judaïsme, d’Abraham, de Moïse et de tous les rois et les prophètes. Je ne vois pas comment sortir de là ».C’est bien en cela que les Juifs sont nos frères aînés. Les rejeter en tant que tels, c’est réagir par une sorte de jalousie, comme le frère « sage » du « fils prodigue »… Oui, nous avons la meilleure part (comme les benjamins de toutes les familles – lol) Mais ce n’est pas pour rien que Dieu a choisi un peuple spécifique pour « l’éduquer, le préparer à l’arrivée du Messie. Je crois que toute l’histoire de l’Ancien Testament est l’histoire d’un peuple qui, aidé par son Dieu aimant, est à la conquête de sa liberté ‘( sortie d’Egypte, bien sûr, mais aussi rapport à la LOI –quelle loi ? – conquête de son lieu de vie et apprentissage des modalités de gestion d’une communauté humaine – les prophètes, les juges puis les rois) Le Messie ne peut s’incarner qu’en cette Femme toute pure, qui porte en elle toutes les qualités acquises par ce peuple… (ce qui ne veut pas dire bien sûr, que tous les Juifs portaient toutes ces qualités, pas plus que nous, chrétiens, ne portons tous les qualités enseignées par le Christ). A partir de ce peuple, le christ est venu fonder un nouveau peuple, aux dimensions universelles et qui a pour finalité la quête, avec l’aide de l’Esprit Saint, et en prenant Jésus pour modèle, de fonder une civilisation de l’amour. Parmi les Juifs contemporains, certains reconnaissent Jésus comme Messie, porteur d’un message qui ouvre la liberté à une richesse beaucoup plus grande, qui est l’amour. Mais son Incarnation, à cette époque là, dans ce peuple là, nous avertit qu’il n’y a pas de véritable amour sans liberté. Alors considérons que « nos frères aînés » sont là pour nous rappeler cette vérité et nous montrer que ce n’est pas facile d’accéder à notre liberté : que cela demande un vrai travail intellectuel, que cela demande des rites… Alors se mettre à l’écoute bienveillante de leurs rites ne peut pas faire de mal…

    • gaudet

      Vous avez développé un discours doctrinal travaillé et en apparence assez convaincant , mais qui fait l’impasse sur le caractère réel et non illusoire du talmud !

      Malgré l’accumulation des élucubrations théologiques , il n’en demeure pas moins que c’est dans le texte du talmud, que le christ est traité d’imposteur , d’escroc et de faux magicien. Série de qualificatifs qui à l’heure actuelle justifie encore aux yeux de nos juifs , l’assassinat atroce de notre Seigneur . Par ailleurs d’est encore justement dans le talmud, que la très sainte vierge , se voit carrément traitée de prostituée, …….et vous continuez à considérer les juifs actuels talmudiques , comme nos « aînés dans la foi », non mais franchement , on croit littéralement rêver en vous lisant !

      Sachez que dans la période médiévale on ne compte plus le nombre de juifs qui furent condamner à mort , pour avoir accompli des profanations atroces contre la sainte eucharistie , au milieu même des églises chrétiennes, ……….. et malgré cela vous continuez à les considérer comme nos frères dans la foi ?

      Revenez donc à davantage de cohérence en matière de théologie catholique traditionnelle, cela vous fera du bien !

      • messager

        Je suis désolé de votre commentaire haineux qui n’est pas en concordance avec notre foi en jésus
        Connaissez vous le PARDON , la miséricorde Divine ?
        quand vous énumérez cette phrase ; je vous cite

        . et malgré cela vous continuez à les considérer comme nos frères dans la foi ?

        Revenez donc à davantage de cohérence en matière de théologie catholique traditionnelle, cela vous fera du bien !

        Vous n’êtes pas du tout dans ce que Christ nous demande
        Et pour la cohérence ,il y a beaucoup à redire de votre part !

  8. François Vauclin

    Je ne vois pas trop ce qui vous choque dans cette reconnaissance de nos « frères aînés » juifs.

    Je ne suis pas théologien mais je vais souvent acheter des ouvrages sur l’histoire de l’Eglise dans la grande librairie catholique de La Procure.
    On ne compte plus le nombre de prêtres d’évêques de théologiens d’historiens des religions qui reconnaissent que Jésus n’a jamais voulu changer de religion, qu’il a fréquenté la synagogue jusqu’a son dernier jour, et que les premières communautés chrétiennes de Jérusalem, dirigées par son frère Jacques, fréquentaient également la synagogue et célébraient le sabbat et la pâque juive.

    Ces mêmes historiens et théologiens indiquent que l’on ne trouve dans les paroles de Jésus rapportées dans les Évangiles pratiquement aucune indication permettant de justifier la plupart des dogmes de la foi « catholique » .
    C’est ainsi que Jésus n’a jamais dit qu’il était fils unique, que ses frères et sœurs ( cités quatre ou cinq fois dans le Nouveau Testament ) n’étaient pas ses frères et sœurs, que Joseph n’était pas son père, que sa mère était restée perpétuellement vierge avant pendant et après son accouchement, qu’il avait été conçu d’un esprit, lequel « procédait » de lui-même, que ses successeurs seraient infaillibles, que sa mère était immaculée, il n’a d’ailleurs jamais dit un mot sur le péché originel, etc.

    Bref, rien de choquant à cette reconnaissance de nos frères aînés.

    • Daniel

      Saint Jacques fréquentait les synagogues oui, et il fut mis à mort par ordre du grand-prêtre Anan et du Sanhédrin en 62.
      Le Christ prévient les apôtres qu’ils vont subir les violences des Synagogues et les Actes des apôtres relatent bien cela. Saint Paul a faillit être tué par lapidation car il était considéré comme un traître.
      etc … nos frères sont très sévères avec nous … et ne partagent absolument pas notre foi (nous méritons des coups de fouets comme St Paul et St Pierre en reçurent.

      D’autre part, une phrase telle que « les évangiles ne rapportent dans les dires de Jésus pratiquement aucun des dogmes catholiques (trinité, virginité de Marie, non paternité génétique de Joseph, fils unique de Marie, …) vient de trop de lectures de bouquins de pseudo-théologiens qui se dissimulent pour mieux dénigrer la catholicité et pas assez de lecture des Evangiles : un exemple : Le Christ confie Marie à Saint Jean sur la croix, l’aurait-il fait si Marie avait eu d’autres enfants dont des fils ??? Non bien entendu, cela eu été un déni gravissime à l’époque. Donc Jésus est bien le seul fils de Marie et les autres sont ses cousins, comme cela est convenu par la majorité des théologiens.

  9. rocheteau

    après une véritable initiation à la foi catholique, après un véritable enseignement dans les homélies du dimanche des articles du catéchisme de l’Eglise Catholique dont pour la plupart d’entre nous, nous sommes complètement ignorants, oui à une « initiation aux fêtes juives »….
    le dimanche, moins de social plus de spirituel !

  10. Dalebroux

    Les juifs sont forcément nos frères aînés dans la foi puisque le Christ était juif ! cela ne veut pas dire que nous sommes d’accord avec la vision actuelle des juifs ! mais , et cela est très important , ceci nous lie au peuple juif qui , comme le peuple chrétien est sujet aux persécutions musulmanes et ceci depuis que l’Islam existe ! Il n’y a pas d’origines talmudiques dans le coran mais la première femme du  » prophète  » était une juive si bien que , lorsqu’il était à cours d’idée , il en pêchait par-ci par-là dans les pratiques religieuses juives mais , il en faisait autant avec les pratiques chrétiennes ! N’oublions pas que l’union fait la force et , face à notre ennemi commun , les juifs et les chrétiens doivent être unis !

  11. Mario

    Le terme «frère ainé dans la foi » est un autre piège sémantique dans lequel sont tombé nos prêtres mal formés, sans prudence, d`une naïveté inouïe.

    Les juifs ont été fidèles au début mais sont devenus des rebelles hostiles a la loi divine – les prophètes les ont avertis en vain, ils se sont rebellés contre la parole du Christ. Depuis ce temps ils ont été les champions mondiaux de la lutte contre la foi catholique et chrétienne. Ils ont maintenant l`Occident sous leur joug indirect. Avec le multiculturalisme, leur propagande a l`immigration massive la discrimination positive, les lois antiracistes que ils ont fait voter, la propagande permanente grâce a leur incroyable puissance économique, médiatique et politique hors de toute proportion a leur nombre – ils sont en train de détruire l`occident ex-chrétien.

    Nos pauvres prélats endormis, naïfs, plus des idéologues que de véritables prince de l`Église n`ont pratiquement aucune influence.

    Continuer de croire ce que vos médias aux ordres des talmudistes vous racontent a chaque jour…. Après la déstabilisation de l`Irak, de la Tunisie, de l`Égypte, l`intervention directe en Libye voici le temps d« appliquer la prochaine volonté des juifs et d`Israël d`intervenir directement en Syrie comme le lobby juifs et les médias aux ordres le réclame depuis 2 ans. La machine d e propagande talmudique mondiale est en marche, leur journaux, leurs postes de télés, leur think tank et pseudo-spécialistes, leur ministres des affaires étrangères qui ne sont que des agents sionistes haut-placés comme Laurent Fabius – Bernard-Henry Lévy, leur marionnette américaine
    Barack Obama complètement encerclé de talmudistes a la maison blanche ou aux département d`État – il fera ce que lui dit de faire ses mentors talmudistes et Israël sinon….

    Même après le 11 sept 2001 et les informations sur le rôle des réseaux judéo-maçonniques dans ce crime odieux, la guerre en Irak, le fait que Israël et ses pantins occidentaux financent et donnent des armes aux islamistes en Syrie et en Libye et ca continue de plus belle – tandis que l`occidental moyen est dans sa bulle de la matrice talmudique de contrôle de la pensée par les pseudos médias qui sont devenus avec le temps des armes de propagandes digne de la Pravda mais en plus sophistiqué.

    Le sang des Goyims et leur argent est pour les élus alors il n`y a pas de problème moraux a les manipuler et les utiliser….

    • gaudet

      Mario@

      je vous félicite personnellement pour votre excellente synthèse doctrinale

      Oui! les juifs anciens furent les préparateurs de notre Sainte Eglise, et ceux qui continuèrent à être fidèles à la grâce, se convertirent à notre Seigneur . Mais cette vérité historique , ne s’applique absolument pas aux créateurs du judaïsme talmudique hérétique moderne, qui par leur incrédulité scandaleuse, continuent de se poser en contre église, dont l’expression la plus éloquente se situe, dans les injures ignobles contenues dans le maudit talmud, contre le Christ et la sainte Vierge !

  12. Maurice

    Des évêques qui inities aux fêtes juives ?
    Il y a bien des prêtres qui font des prières communes avec « nos frères musulmans » ! Prières imprimées sur du papier vert.
    Vatican II fait encore et toujours des ravages, mais ne doit-on pas avertir nos frères catholiques de cette perversion en leurs montrant les erreurs où cherche à nous emmène le clergé français ? (pas tout le clergé bien sûr)

  13. rocheteau

    oui merci M Gaudet : il ne faut pas tout mélanger , la Vérité est dans la simplicité, la pureté. revenons à l’essentiel, à la pure doctrine catholique, que votre oui soit oui, que votre non soit non, à trop intellectualiser on s’embrouille et on s’éloigne de Dieu. Bienheureux les cœurs purs ils verront Dieu.

  14. Didier

    En lisant certains commentaires sur cette dépêche, je suis un peu surpris et voudrais juste m’exprimer ici comme chrétien et séminariste.
    Sur l’utilisation de « frères aînés » ou de « Pères », Benoît XVI donnait son avis théologique dans son livre d’entretiens Lumière du monde. D’autres parmi vous insistent sur une question de foi : en rappelant qu’Abraham et les justes ont vu le jour du Seigneur, une lettre comme Porta fidei ou a dernière encyclique -que je n’ai pas encore pu lire- peuvent être utiles.
    En revanche, il est sans doute peu constructif de greffer des commentaires qui s’éloignent du sujet (violences, formation des prêtres…). S’il y a une souffrance, alors en parler à Jésus, à certains amis, avec discernement…permet de la vivre ou de la résoudre, selon le type de question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *