r

« Je pense aussi à notre vivre ensemble »

Download PDF

Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes, réagit à l’attentat du 7 janvier 2015 dans les locaux de la revue Charlie Hebdo à Paris :

« La barbarie à Charlie Hebdo me terrifie. Comment un tel assassinat est-il possible ? Pourquoi ? Ma pensée va aux familles si meurtries. Je pense aussi à notre vivre ensemble. Plus que jamais, protégeons notre fraternité. Sauvegardons notre liberté d’expression. Respectons nos différences dans le dialogue. Aucune croyance ne justifie la violence. Quelle que soit la religion, Dieu est un Dieu de paix. Quelle que soit la conviction de nos consciences, construisons ensemble notre fraternité, ce bien si précieux et si indispensable ! Notre commune humanité nous y oblige tous et chacun ! »

24 comments

  1. brandenburg

    Bavardage « correct »!Le Christ a dit: »croyez-vous que je sois venu pour apporter la paix mais la guerre ».Bien sur,cette phrase doit etre replacée dans tout le contexte des Evangiles mais elle est aussi prophétique!

  2. rocheteau

    je voudrais bien, Monseigneur, que le Dieu de l’Islam soit un dieu de paix…. aussi loin qu’on remonte dans l’histoire de l’islam, depuis Mahomet, on voit s’imposer par la force des armes les tenants de cette religion qui considère tous les non musulmans comme des sous-hommes qu’il faut éliminer… si seul un petit nombre prend aujourd’hui les armes, il ne faudrait pas oublier la réalité …. le monde est aujourd’hui comme toujours gouverné par des puissants, le pouvoir appartient à ceux qui ont pour eux la force des armes ou de l’argent…
    .. c’est toute la différence entre ces 12 malheureux apôtres du Christ qui ont changé le monde, sans autre moyen que leur propre faiblesse ! quelle audace, quelle dérision, quel pouvoir a eu sur les coeurs l’annonce de l’évangile !!!

  3. « Aucune croyance ne justifie la violence. » La présomption d’innocence et l’ignorance des mobiles des auteurs directs et indirects nous interdit d’affirmer que ces crimes avaient des motifs religieux.

    Personnellement, je suspends mon jugement.

  4. Nostradmus

    D’accord Monseigneur, aucune foi ne justifie la violence, même si la première des violences est celle des loges et de l’athéisme marxiste.
    La violence islamique que prône le saint coran n’est pas acceptable, jamais. Mais celle de la société française vis à vis de toute religion ne l’est pas d’avantage. Que fait donc le pouvoir socialiste athée et maçonnique face aux blasphème des femen et au pillage des églises, dans un but sacrilège et offensant ?

  5. Harvey

    Je n’irai pas manifester avec tous les moutons manipulés.
    Je condamne sans réserve l’usage de la force et déplore les morts, tous les morts, y compris les terroristes meurtriers. Je prie le Seigneur de les accueillir tous auprès de lui.
    Mais l’hypocrite récupération maçonnique emballée de républicanisme m’écœure. Il s’agit vraiment d’utiliser un épisode vraiment tragique pour essayer de redorer le blason d’un président et d’un gouvernement à bout de souffle.

  6. Shimon

    On ne protège pas la fraternité en se laissant battre par son frère.
    Et les frères qui me battent sont autant Charlie, la loge et l’athéisme socialiste que les musulmans suivant les préceptes violents du saint coran.

    Je prie pour le repos de l’âme des victimes du journal, des victimes de tous les attentats et je prie aussi pour le repos de l’âme de tous les bourreaux et de tous les fanatiques obtus.
    Que le Seigneur les accueille tous auprès de Lui.
    J’exprime ma sympathie aux familles des victimes et aux familles des bourreaux tués par la police. Perdre un enfant, même criminel, même toxicomane est toujours une des plus grandes douleurs que l’on puisse connaître.

    Pour autant je ne pourrais laisser croire que je soutienne un journal ordurier qui cultive non l’auto-dérision mais l’insulte face aux croyances profondes des autres quelles qu’elle soient.
    La pratique de la liberté exige toujours le respect de l’autre dans ce qu’il est, même si nous sommes persuadés au fond de nous qu’il est dans l’erreur. C’est peut-être ce qui manquait à ces dessinateurs, mais ce n’était certainement pas une raison pour les tuer.

  7. Yram

    Vivre ensemble… ? Comment peut-on vivre ensemble si certains continuent d’assassiner les autres au nom de dieu ?
    Du même Dieu croit-on ? Non il ne s’agit pas du même dieu. Celui des catholiques est un Dieu d’Amour, Lui il envoie son fils unique mourir pour sauver Ses créatures, Il n’envoie pas des esclaves tuer ceux qui aiment un autre dieu que le leur.
    Vivre ensemble… pour cela il ne suffit pas que de dialoguer à sens unique car on veut toujours que ce soient les catholiques qui comprennent les musulmans, jamais on ne voit le contraire. Ah si, on emmène parfois les collégiens visiter les mosquées et pourquoi pas le contraire, pourquoi pas des collégiens musulmans visitant nos cathédrales ?
    Ne pas avoir honte de défendre le Christ ou son représentant sur terre lorsque des soi-disant dessins humoristes scandalisent les fidèles. Il faut que nos évêques nous enseignent le VRAI DIEU et n’en ait pas honte.

  8. Sami

    N’oublions pas le courageux Discours de Benoît XVI à Ratisbonne.
    Et les excuses humiliantes qu’il a faites pour arrêter vague criminelle qui déjà montait.
    Et l’ingratitude désolante de l’ensemble de l’Eglise à l’égard de son Pasteur qui mettait en pratique avant de l’avoir rédigée son Encyclique sur  » L’amour dans la vérité « .

  9. melchior

    Mais que c’est nul comme réflexion !! Assez avec ces phrases de bobos ! Mais c’est quoi exactement le « vivre ensemble » ?
    Et cette espèce de « mixture « phraséologique, ce gloubiboulga verbal « protégeons notre fraternité. Sauvegardons notre liberté d’expression. Respectons nos différences dans le dialogue », et gnagnagna !!
    Parlons en de la liberté d’expression, p

  10. melchior

    Mais que c’est nul comme réflexion !! Marre de ce langage de guimauve des évêques !
    Assez avec ces phrases de bobos ! Mais c’est quoi exactement le « vivre ensemble » ?
    Et cette espèce de « mixture « phraséologique, ce gloubiboulga verbal « protégeons notre fraternité. Sauvegardons notre liberté d’expression. Respectons nos différences dans le dialogue », et gnagnagna !!
    Parlons en de la liberté d’expression, parce que ce n’est pas dans les outrances, les dessins ignobles et immondes de charlie hebdo qu’on peut la voir !
    Comme l’a si bien écrit Gabrielle Cluzel, « Non, je ne suis pas Charlie. » Et je ne crois pas qu’il faille se sentir obligé de répéter cette phrase toute faite comme une incantation pour avoir le droit d’exprimer sa compassion, de plaindre les victimes et les familles, de dire son inquiétude.
    Je ne suis pas Charlie parce que ce serait faire injure aux policiers qui sont morts, eux aussi. Ou alors, il faudrait dire également « je suis flic ». Je ne suis pas Charlie, parce que j’en ai toujours détesté le contenu, et que je n’envisage pas de le prendre aujourd’hui à mon compte. Pour être solidaire de leur calvaire, pour être indignée par ces sordides exécutions, la France entière n’est pas forcée de s’identifier à Charlie Hebdo.
    Je ne suis pas Charlie parce que ce n’est pas insulter la mémoire des morts de dire que la ligne du journal relève plus souvent de l’insulte que de l’humour… et que j’aime bien rire mais pas conspuer, choquer, ni humilier ».

    • Bravo Melchior pour votre commentaire auquel j’adhère totalement ! Ceux qui ne devaient pas être Charlie non plus ce sont les parents des enfants morts brûlés vifs en 82 dans les cars qui les emmenaient en colonie de vacances dans l’accident de Beaune, CH avait été jusqu’à caricaturer ce drame ! Des familles avaient perdu leurs enfants, rien n’arrêtait ce journal, mépris, indifférence à la souffrance des autres, eux faisaient tous les amalgames possible (tous les prêtres sont pédophiles) (les bouddhistes sont pédophiles) etc…. Paix à leur âme et prières et consolation pour leurs familles.

  11. Marguerite

    Non, quelle que soit la religion, Dieu n’est pas un dieu de paix !!! Allah n’est pas un dieu de paix, bien au contraire ! Lisez le Coran ! Il faut savoir aussi que, pour une petite minorité d’extrémistes passant à l’acte, tout le peuple musulman est forcé d’adhérer et combattra aussi car il y sera obligé ! De toutes façons, ce sont toujours des petites minorités d’extrémistes qui ont asservi et massacré des peuples entiers !!!
    Il y a du ménage à faire dans le clergé qui ne suit plus l’évangile !!!!

    • brandenburg

      Dans l’histoire de l’Islam,l’aile radicale a toujours existé et souvent triomphé:les ommeyades arabes qui commencent l’invasion de l’Espagne sont chassés par des berbères almohades plus radicaux qui seront chassés par des almoravides plus radicaux,etc.A l’heure actuelle,il est clair que c’est l’aile radicale qui l’emporte presque partout.Les seuls remparts?Les monarchies modérées au Maroc ou en Jordanie ou les régimes militaires comme depuis peu en Egypte et auparavant en Algérie où Bouteflika a été mis en place par l’armée après sa victoire -sanglante-sur le gia.Rien de nouveau sous le soleil,donc mais soyons vigilants!Hélas nos « élites » dorment du sommeil des laches et leur réveil arrivera sans doute trop tard,rendant l’apaisement nécessaire encore plus difficile!

  12. dominique.passon

    Monseigneur,

    Vous écrivez: « …Je pense aussi à notre vivre ensemble. Plus que jamais, protégeons notre fraternité. Sauvegardons notre liberté d’expression. Respectons nos différences dans le dialogue. Aucune croyance ne justifie la violence. Quelle que soit la religion, Dieu est un Dieu de paix…. »

    Il n’y a en fait aucune possibilité de vivre ensemble. Nous sommes agressés par l’Islam depuis 714. Nos rois et nos anciens papes et évêques étaient très avisés et ont tout fait pour repousser et éloigner ces envahisseurs. Leur Dieu n’est pas un Dieu de paix.

    Les responsables politiques et nos évêques actuels sont aveuglés par l’idéologie républicaine et maçonne et vivent dans le déni de la réalité.

    Les musulmans ne veulent pas vivre comme nous et nous ne voulons pas vivre avec eux, car ce serait la guerre sans fin.

    Il faut les repousser, comme cela a été fait à partir de 1830 pour en finir avec les razzias sans fin venant du Sud de la Méditerranée.

    Mais les républicains, par idéologie, ont ouvert sans frein les portes que nos rois avaient fermées. Nous avons affaire à une nouvelle occupation, beaucoup plus grave que l’occupation des allemands, car beaucoup plus nombreuse. Nous sommes à nouveau en guerre. Nous avons affaire à de nouveaux collabos. Il faudra repousser l’occupant et fusiller les collabos. C’est maintenant l’esprit de résistance qui doit nous habiter, comme naguère.

    Relisez Charles de Foucauld. Respectueusement.

  13. dominique

    je suis terrifiée d’entendre tous nos évêques prendre la défense de cette soit disant liberté d’expression, selective entre parenthèses, et qui consiste à insulter ce que nous avons de plus sacré et de plus cher au monde,Le Christ et La Très Sainte Vierge Marie.La violence est innacceptable, qu’elle soit physique ou mentale et les caricatures de Charlie hebdo sont d’une violence inouie.La liberté d’expression s’arrete où commence le respect de l’autre.
    .

  14. Pauvre pécheur que je suis

    Il y a beaucoup de vrai dans tout ce qui se dit mais la meilleure façon de porter notre croix, c’est d’agir comme le Christ et les apôtres en priant pour les uns et les autres.

    Unifions nos prières en implorant l’Esprit Saint de nous cheminer dans l’espoir et la confiance !

    La diversité culturelle est une Volonté de Dieu !

    • brandenburg

      Prière de ne pas confondre diversité culturelle-légitime et bonne-et la diversité intellectuelle:il n’y a qu’une vérité naturelle et surnaturelle et les différents cultures doivent chercher à la trouver sans se complaire dans leur diversité.Cette évidence est valable pour nous aussi:sachons distinguer les moyens-les cultures- et la fin,la Vérité!

  15. pédro

    Je ne sais pas quoi penser après un propos aussi banal que ce monseigneur a formulé. Ce crime aussi odieux qu’il f^t doit faire réfléchir ce monseigneur sur deux choses : les limites de la liberté d’expression et le fameux vivre ensemble qui est un concept multiculturaliste, dans le contexte de séparation religieuse dans ce pays.
    Je n’accepte pas que ce journal comme la grosse berta, harakiri à l’époque insultait, humiliait la Ste Vierge, la Trinité etc… Douze victimes ! Ce monseigneur pourrait méditer cette coincidence au regard de la Parole car si Dieu est miséricorde il est aussi le Père ! Ensuite le vivre ensemble est pour un concept dangereux qu’il faut absolument abandonné. Les élites ont abandonnés le peuple avec ce concept. De même les monseigneurs ont-ils abandonnés le peuple ? Cette idée de vivre ensemble suppose que les gens savent déjà vivre notre culture française. La France ne sera jamais une nation multiculturelle. Or on voit bien que bon nombre de familles issu de l’immigration rejette notre culture. C’est qu’elle recherche. On aura une libanisation de la France à terme et cela les élites surtout de gauche nous le vomissent tous les jours.
    Donc deux choses la liberté d’expression a des limites et le vivre ensemble ne remplacera pas l’assimilation. Les responsables sont les élites politiques, les parents issu de l’immigration, l’éducation nationale, les médias et peut-être l’église de France trop faible et trop effacée à mon avis dans le débat public.

  16. Je suis moinedethiberinne

    Oh que j’apprécie le commentaire de  » pauvre pécheur que je suis »
    Nous avons un atout majeur , on peut dire une « arme » très douce , c’est la Vierge Marie! prions là pour la conversion de la France, elle en a besoin, elle est dans la confusion totale ;Athée, franc mac, idéologue,
    Ce slogan Je suis Charlie est stupide et n’a aucun sens qu’un meli mélo distribué sur les réseaux sociaux comme pâture.
    Les gens ne savent pas vraiment ce qu’est Charlie Hebdo, ils ,n’ont que « la liberté d’expression à la bouche !
    Beaucoup sont incroyants , ignorants, athée, ou….paumés
    Remède;
    Tous les jours une dizaine de chapelet pour la France jusqu’au 15 Aout comme nous l’a proposé le cardinal Barbarin.

  17. Gilberte

    Sauvegardons notre liberté d’expression » mais il faudrait d’abord apprendre à l’école ce qu’est la liberté d’expression au lieu d’apprendre le gender; La délégation marocaine a présenté aujourd’hui les condoléances du Royaume du Maroc à l’Elysée mais n’a pas participé au défilé en raison de la présence de caractères blasphématoires du prophète dans le défilé; Se brouiller avec le Maroc une de nos sources de renseignements pour avoir ignorer le respect des croyances des autres!!; on ne convertit personnes par des moqueries du mépris, mais avec son intelligence

  18. hermeneias

    « pauvre pêcheur que je suis »

    c’est la volonté de Dieu dites-vous ? Ah bon ?
    Merci pour l’information …..

    Une « volonté » ou une permission ?

  19. Sami

    On gagne à relire le court message de Mgr d’Ornellas, certes il est lisse, mais il ne manque pas d’humour .
    Ainsi « la barbarie  » à  » Charlie Hebdo » condense la barbarie des assassins et celle des dessins.
    « La liberté d’expression » que Mgr d’Ornellas appelle à sauvegarder est en effet menacée et limitée, mais peut-être pas uniquement par le terrorisme islamiste. Elle est bien plus limitée et menacée par le terrorisme intellectuel qu’exerce la classe politico médiatique au pouvoir depuis trop longtemps.
    Enfin il est parfaitement vrai que  » aucune croyance ne justifie la violence ». Et cela l’Islam visé doit l’entendre car c’est d’une vérité criante, à faire crier les pierres.

  20. dominique.passon

    Tout imprégnés de franc-maçonnerie, nos évêques de France sont vraiment minables. Ils ne savent plus dire que Jésus-Christ est la voie, la vérité, la vie. Ils ne savent plus dire que l’Islam est une religion diabolique. Ils ne savent plus combattre les fausses religions. Ils sont déjà dans la dhimmitude. Il appartient aux catholiques de prendre leurs distances avec cet épiscopat apostat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *