cef4

La CEF écrit à Perepiscopus

Download PDF

Le Directeur de la Communication de la Conférence des Evêques de France, secrétaire général adjoint, m’écrit pour préciser que Madame Monique BaujardDirectrice du Service national Famille et Société de la Conférence des évêques de France, ne démissionne pas mais quittera ses fonctions comme prévu cet été à l’issue des deux mandats qu’elle aura effectué.

CQFD.

maximilienbernard@perepiscopus.org

15 comments

  1. Courivaud

    Montrez nous la lettre, « qu’on rigole un peu » !

    Décidément, à la CEF, organisme de « non-droit », « plus ça change, moins ça change » pour notre plus grand malheur à nous, catholiques, restés fidèles à l’enseignement infaillible de l’Eglise.

  2. moreau

    Mais non ce n’est pas pareil Allegrovivace , et c’est cela qui ruine un commentaire. C’eût été un acte de lucidité de renvoyer la dame. Ce n’est pas le cas. On continue comme avant avec le même esprit. C’est cela que les cathos n’arrivent pas à admettre car ils se trompent sur les personnes qui détiennent le pouvoir à la CEF.

  3. tonio

    La CEF aurait mieux fait de se taire : on eut pu croire à un geste de lucidité, à un acte viril de gouvernement, au soucis de nos pasteur de nous enseigner catholiquement.

    Et l’on constate qu’il n’en est rien, désespérément rien.
    Ce pays est foutu.
    Ces évêques sont foutus.
    Cette Eglise est foutue.

    • Courivaud

      On se contentera de dire que la « CEF, c’est foutu ». Car, tout de même, l’Eglise, les évêques, ce sont des réalités auxquelles le Saint-Esprit « s’intéresse », pas la « CEF ».
      La CEF…. comme le PSU il y a 40 ans, qu’est-ce que c’est ?

  4. rocheteau

    la CEF a bien besoin de disparaître et d’être remplacée par une vraie fraternité d’évêques parfaitement unis au Christ leur divin Maître et Seigneur, en opposition avec l’esprit du Monde, en opposition avec la politique mondialiste socialisante et pervertie par les courants d’idées modernistes et matérialistes, dont ils se doivent d’être indépendants….
    Messeigneurs, moins de compromission avec l’esprit du monde, plus de spirituel, plus d’esprit d’Evangile !

  5. Tonio

    « Cette Eglise » = l’Eglise qui est en France

    Quand à mon espérance, elle n’est plus qu’eschatologique. Car là où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie. Et en ce moment il n’y en a que trop.
    L’Eglise de France n’est pas l’Eglise de Dieu. Alors je ne serais pas si assuré qu’Il ne laisse pas tomber la première…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *