amelnona

« La foi est la seule chose que n’ont pas perdue les chrétiens d’Irak »

Download PDF

Alors que grâce à l’association Aide à l’Église en Détresse, plus de 120000 réfugiés irakiens ont pu être relogés malgré la pénurie, l’archevêque chaldéen de Mossoul, Monseigneur Amel Nona, a tenu à rappeler ce qui fait que malgré les désastres humains son peuple poursuit encore sa route : la foi chrétienne. Le prélat a dit que même si les fidèles irakiens « ont perdu foi en leur pays et en la société musulmane », « la seule chose qu’ils n’ont pas perdue, c’est la foi chrétienne », qu’il est impensable d’abandonner, « contrairement à ce qui se fait en Occident ». Il a rappelé que même dans la persécution et les catastrophes, les chrétiens irakiens « rendent grâce à Dieu », car la foi fait chez eux « partie de leur identité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *