cathédrale-mosquée

La gauche espagnole fait ses conférences de presse sur la propriété de l’Eglise

Download PDF

À Cordoue, dans le sud de l’Espagne, le parti politique dénommé « Gauche Unie » a pris l’initiative d’investir les jardins appartenant à la cathédrale du diocèse, pour faire des déclarations politiques. Et ce, sans l’autorisation du chapitre cathédral, pour la bonne raison que ce dernier n’a nullement été prévenu de l’intention des dirigeants de ce parti de gauche, qui avaient convoqué les médias comme dans n’importe quelle conférence de presse. L’abbé Joseph Jimenez, représentant du diocèse, a, dans un communiqué, fait part de la désolation des responsables ecclésiastiques devant le mépris des politiciens, qui ont ignoré les avertissements des services de sécurité, et utilisé « un lieu de cohabitation et de rencontre » pour créer une « provocation contre les habitants de Cordoue ». Ici comme ailleurs, la gauche se fait comme un devoir d’afficher son manque de respect pour le patrimoine chrétien. On verra peut-être la cause de cette offense dans le long conflit qui oppose l’évêché à la gauche, qui tient coûte que coûte à ce que les communautés musulmanes puissent reprendre possession de cet édifice qui fut une mosquée jusqu’à la Reconquista… oubliant au passage que les musulmans ont construit leur mosquée sur l’emplacement d’une église pré-existante.

1 comment

  1. Pingback: Kirche heute, 6.Dezember 2014 | Christliche Leidkultur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *