Barthélemy_d'_Eyck_001

La mairie d’Aix enlève un tableau d’une église

Download PDF

Le tableau d’un maître flamand, représentant l’Annonciation, a été pris de façon un peu cavalière par la mairie d’Aix en Provence il y a quelques mois. Ce Triptyque de l’Annonciation d’Aix est un retable peint daté des années 1443-1445 autrefois conservé dans la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence et aujourd’hui démembré en six panneaux dispersés entre trois musées et l’église du Saint-Esprit à Aix-en-Provence. Il est maintenant au musée du Vieil Aix (rue Gaston de Saporta).

Sans prévenir le curé ni les prêtres, la mairie a retiré le tableau de l’église pour le placer dans un musée ! C’est contraire à la loi de 1905 car c’est un tableau dans un lieu de culte dont l’Eglise catholique est affectataire. A moins d’avoir l’autorisation de l’évêque, ou au moins du curé, la mairie ne peut pas disposer ainsi des biens qui sont dans les églises. Il s’agit là d’une violation de la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Un chapelet sera organisé ce lundi 4 avril à 15h devant le presbytère (34, place des Martyrs de la Résistance) pour aller ensuite au musée du Vieil Aix prier le chapelet devant le tableau !

11 comments

  1. Anne-Marie

    Que la mairie rende ce tableau, ce Trésor Catholique …et que Monsieur le Curé donne à la place :
    … ces « magnifiques » meubles et ornements « art « modernes :
    …le monstre boursouflé et doré très flachi qui sert de « table » au milieu du choeur ! et ces abominables machins assortis pour poser le livre … et les accessoires, genre poufs, comme des culs obèses et dorés … pour poser son séan dessus !
    Ils font brûler les yeux des malheureux Catholiques et touristes, si méritants pour y venir prier, mais dans ce cas je vous recommande de fermer les yeux pour ne pas voir ces formes cauchemardesques qui vous empêchent de vous rapprocher du Bon Dieu, le pauvre. Ce serait une grande charité à leur rendre que se débarrasser de ces horreurs qui détonnent dans un lieu Saint.

    Quant aux pierres de cette magnifique Cathédrale Saint Sauveur elles ne cessent de pleurer depuis les misères et les désastres de Vat 2. Si elles pouvaient parler vous ne cesseriez pas de les entendre …

  2. Patrick Gourand

    Comme vous avez raison, Anne-Marie, dans le tableau que vous brossez de la désolation de nos églises !
    La dernière mode du moment : la mise en place d’autels cubique minuscules qui en dit long sur la théologie du St sacrifice de la messe qui est celle du clergé actuel! Que dire de ce que j’appelle la « religion des pots de fleurs » Des plantes vertes disposées sur la table même du sacrifice. La raison ? Démission de M. le curé, arrivée en force de laïcs ignorant tout de la liturgie et qui « décorent » les chapelles comme ils le font dans leur salon ! En matière d’horreur je vous signale un sommet du genre : la transformation du choeur de la cathédrale de Valence. Inspiration franc-maçonne à coup sûr. Que fait la commission des monuments historiques?

    • Marie-Christine

      La Cathédrale de Valence, je viens de voir çà sur internet … l’abomination de la désolation …. un vide sidéral … quant au parpin oublié et à la manivelle flotante … je pense qu’un psychiatre serait nécessaire pour nous préciser le cas mental des conciliaires depuis Vat 2.

      Avoir la foi c’est aimer le Christ, aimer le Bon Dieu crucifié et mort sur le bois de la Croix après de grandes souffrances et respecter les 2000 milles ans de la Sainte Eglise et tous ceux qui sont venus prier dans nos Cathédrales.
      Nos églises ont perdu leur âme et les gens ont fui.

      Où, dans ce lieu sacré, ces incultes ont-ils relégué le Tabernacle du Dieu vivant qui était au centre de son Eglise comme un coeur qui bat pour nous accueillir et où l’on venait prier et adorer ?

  3. Il faudrait vérifier, mais il me semble que cette action est illégale. Le mobilier affecté aux églises, aux synagogues et aux temples construits avant 1905 est affecté à ces édifices par la loi.

    Voir ce guide file:///Users/denis/Downloads/3Ab%20guide%20destin%C3%A9%20aux%20maires%20et%20aux%20affetataires%20pour%20les%20%C3%A9difices%20cultuels.pdf

    Voir l’article 5 de la loi du 2 janvier 1907.

    Il est bien certain que l’État a volé en 1905 les meubles et immeubles des Églises. Mais il a prévu l’affectation des meubles au culte par la loi de 1907.

    L’action de la municipalité me semble donc illégale.

  4. Françoise

    C’est du vol pur et simple, plainte doit être déposée contre le maire. il doit rendre le tableau qui doit retourner à sa place dans l’église dont il a été retiré sans autorisation!!!!!

  5. NLC

    Pour réagir aux propos de Françoise, et de Denis Merlin, la question préalable à se poser est de savoir si la municipalité a demandé et obtenu l’accord de l’affectataire. Car dans ce cas, la responsabilité incombe au clergé…

    • On peut lire dans la dépêche : « Sans prévenir le curé ni les prêtres, « . Donc si ce que nous dit la dépêche est vrai, les autorités (maçonnes) de la municipalités d’Aix-en-Provence ont violé la loi en n’avertissant même pas le clergé (ne parlons pas d’autorisation…)

  6. Patricia

    Espérons que les Aixois et et les gens de la région réagiront et feront tout pour récupérer ce tableau magnifique qui n’a sa place que dans ce lieu saint, leur Cathédrale Saint Sauveur.

    Que s’est il donc passé pour que la Mairie ait ôsé le décrocher ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *