39 comments

  1. Papilou de Normandie

    Et Mgr Planet!!! A Carcassonne et Narbonne?? Toujours planqué (n’a jamais rien fait ni participé…manif pour tous etc….)…toujours aux abonnés absents? …à moins que la canicule dans l’Aude ne l’empêche de parler!!

  2. paul manoukian

    pa pa pa…quelle esprit de manqué de solidarite et manqué de charite sous le pretexte de n’avoir pas ete invite.
    So what! dissent les anglais.
    Au moins cette exercise aura le don d’avoir pu nous montrer les bonnes grains de ceux qui sont pourris dans l’ame.

  3. Marguerite

    Ce n’est pas parce qu’un diocèse a émis l’idée de sonner les cloches aujourd’hui pour les Chrétiens d’Orient que tous les diocèses doivent en faire actant ! Ce n’est qu’une sonnerie de cloches ! sans aucune implication de quiconque. Mg Housset en fait sans nul doute davantage avec des célébrations spécifiques. C’est comme la sonnerie de ces mēmes cloches pour les victimes de Charly Hebdo qui se fichaient pas mal de l’Eglise et de ses cloches ! C’est pour se donner bonne conscience mais il n’y a dans cette initiative aucun engagement en faveur de nos frères persécutés … C’est un pansement sur une jambe de bois !!!!
    Sainte Vierge, protégez-nous et ayez pitié de nos frères orientaux.

  4. Théofrède

    il est dommage qu’un évêque ne sache pas qu’il est le patron diocèse et attende des ordres de sa conférence épiscopale pour faire sonner des cloches; lui demande-t-il la permission d’aller faire pipi ?

  5. MEYER

    Ici on n’aime pas les symboles !
    Une prière, quoiqu’on en dise, ne vaut pas une aumône.
    « Votre action ne doit donc pas n’être que symbolique, il nous faut du concret, alors des sous siouplé ! »

  6. angel

    ne pas recevoir d’invitation ?
    mais on croit rêver en lisant cela :
    n’est -il pas le garant de son diocèse ,ne peux t-il prendre de décision tout seul ???
    Je ne le félicite pas tout monseigneur qu’il est !!

  7. Cassianus

    Voilà une lettre bien tournée. On ne peut pas en vouloir à Mgr Housset d’avoir des doutes sur la validité de cette dynamique de solidarité. Le diocèse de Marseille ne va pas s’y joindre, semble-t-il. N’est-ce pas une assez bonne raison pour penser que l’initiative pourrait avoir quelque chose de contraire à l’esprit de la CEF ?

  8. Barbara

    Ah oui …et prendre l’initiative de les faire sonner sans avoir reçu d’invitation, c’est trop difficile ! c’est à vous dégouter d’être catholique ! Jésus lui non plus n’aurait pas pris l’initiative hein ? bande de lâches !

  9. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    «Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
    et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. »
    En ce jour de Fête de l’Assomption de la Vierge Marie, la Mère de Notre Seigneur JESUS-CHRIST, comment ne pas jubiler de Joie devant un tel prodige ?
    Oui mes amis dansons de Joie, car sans Elle, nous serions encore à nous vautrer dans notre péché.
    N’oublions quand même pas que, dans Sa Bonté et Sa Miséricorde, le Père de la Création, a envoyé l’ESPRIT-SAINT, pour féconder, dans le sein de la Vierge Marie, Notre Seigneur JESUS-CHRSIT !
    Vous connaissez un miracle plus grand ? Moi pas, mis à part La RESURRECTION de Notre Seigneur JESUS-CHRIST, mais qui ne fut qu’une conséquence du ‘Fiat’ de Notre Dame.
    Prions mes amis, pour que tous ceux qui se disent ‘chrétien’, mais qui refusent d’honorer Notre Mère du Ciel. Et même, plus fort, qui vont jusqu’à la combattre avec une virulence sans pareil.
    Réfléchissons un peu, notre monde ne serait plus, car il aurait sombré dans les abîmes du péché.
    Ces détracteurs refusent Ses interventions, du type : Pontmain, Lourdes ou Fatima. Alors que la Parole de DIEU nous dit clairement que c’est Elle qui foulera, sous ses pieds, le père du mensonge : Satan !
    Son message est pourtant des plus clairs et des plus simples : CONVERTISSEZ-VOUS !
    « Mais priez mes enfants, mon Fils se laisse toucher, DIEU vous exaucera en peu de temps.»
    La Vierge n’a jamais rien demandé pour elle-même, ou qu’on lui fasse un culte. Elle a toujours renvoyé à Notre Seigneur JESUS-CHRIST. « Faîtes tout ce qu’Il (Notre Seigneur JESUS-CHRIST) vous dira. »
    Elle n’a jamais voulu s’égaler à DIEU, elle savait bien qu’elle n’était qu’une simple créature, choisie de DIEU, certes, mais simple créature, du Tout-Puissant. N’a-t-elle pas dit : « Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre Parole ! » Et nous connaissons la suite.
    Oui regardons comme une grâce suprême la venue de Notre Seigneur JESUS-CHRIST dans le sein de la Vierge Marie ! Maintenant, en ces temps qui sont les derniers, nous attendons Son retour glorieux. Alléluia ! Il est Vivant !
    Que le Père, le Fils et l’ESPRIT-SAINT vous garde, tous, dans la Paix et la Joie !
    Merci !
    JFL
    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, JESUS-CHRIST, Notre Seigneur et Maître. Celui-là même qui fût enfanté dans le sein de la Vierge Marie. Vous pouvez, ici, nous relater les merveilles, que l’ESPRIT-SAINT a faites, dans votre vie personnelle. Vous serez ainsi des missionnaires. Il vous suffit de cliquer sur le lien :
    http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com
    La neuvaine, pour demander à DIEU, la guérison de Vincent LAMBERT est maintenant terminée. Remercions DIEU pour toutes les merveilles qui vont maintenant, immanquablement se produire.
    http://i.hozana.org/1MDvxyg prière pour Vincent LAMBERT

  10. frannot

    … si on sait tout, sa réponse est lamentable!
    Il n’est pas assez grand, en tant qu’évêque, pour prendre de lui-même, une TELLE responsabilité?

  11. montecristo

    Incroyable !
    Si j’avais la possibilité de sonner des cloches je peux vous affirmer que je n’aurais pas besoin de la permission de la Conférence des Evêques de France pour le faire !
    Ainsi apprend on que certains diocèses seraient dignes de faire sonner les cloches et d’autres pas !

  12. C.B.

    Non seulement on n’appelle pas à sonner les cloches, mais en plus on conseille de financer « l’œuvre d’orient » (exclusivement); c’est le pompon! (cf. http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/tribune/leglise-de-france-soutient-elle-les-chretiens-dorient ); l’aide à l’église en détresse (AED) aurait pu (dû) être mentionnée; on aurait aussi pu préciser que les dons à l’œuvre d’orient peuvent être « fléchés » pour une utilisation en faveur d’une communauté particulière).
    Les « préoccupations de premier plan » qui se traduisent seulement par des expositions et conférences, c’est bien, mais pas très « vendeur » auprès des masses.
    Or l’opération « christian bells » en dépit de toutes ses imperfections a remué beaucoup de monde, et atteint les médias (même BFM radio ce matin a mentionné la sonnerie spécifique des cloches ce 15 août à midi).

  13. Buffalo

    Retournons la question: cet évêque a-t-il reçu des consignes de laCEF pour prendre toute ces initiatives en faveur des chrétiens d’Orient? L’évêque de la Rochelle attend-il le feu vert de la CEF pour se lever le matin? Les conférences des évêques sont devenues un alibi pour surtout ne rien faire dans les diocèses. D’un point de vue canonique, ces conférences sont simplement un instrument de coordination pastorale entre évêques. Les évêques de France en ont fait une sorte d’assemblée derrière laquelle ils se réfugient pour cacher leur inertie et à qui ils ont délégué leur cerveau et aussi ce qui pend habituellement entre les jambes des vrais hommes.

  14. michel

    Il ne veut probablement pas déplaire aux adeptes de la secte à momo,.Le courage est une denrée bien rare chez certains hommes d’Eglise.Ler jour ou ils auront compris que cette croyance et fausse religion n’a rien a voir avec le judaisme et le christianisme,alors cela fera avancer les mentalités !!

  15. Nostradamus

    « ne pas avoir reçu d’invitation de la conférence des évêques de France »
    C’est tout ce que vous avez trouvé?
    Quelle piètre excuse à la tiédeur, à la dhimmitude et au politiquement correct.

  16. John-Paul

    Et pourquoi la CEF est-elle aussi timorée et n’appelle-t-elle pas à sonner les cloches en signe de solidarité avec les chrétiens d’orient?

  17. marmagne Catherine

    c’est quand même dommage que chacun ne voit que midi à sa porte et ne denfzende que ses « propres » initiatives! il en aurait couté quoi à ce diosaise d’unir le son de ses cloches aux autres?
    quand on veut se distinguer on peut toujours essayer mais c’est pas toujours en bien !

  18. ROMANOS

    « Je confirme qu’il n’y aura pas dans notre diocèse d’appel à faire sonner les cloches le 15 août en signe de solidarité avec les chrétiens d’Orient.
    Mgr Housset précise ne pas avoir reçu d’invitation de la Conférence des évêques de France à se joindre à cette dynamique de solidarité » ajoute le « Responsable communication » de « l’Église catholique en Charente Maritime ».

    Ce communiqué, très significatif d’un état d’esprit assez généralement partagé au sein du clergé et de l’épiscopat catholique-romain appelle plusieurs réflexions.

    1) – Que le souci de nos frères chrétiens souffrant persécution et martyre en Orient ne soit pas la préoccupation majeure du clergé latin en France jusqu’à aujourd’hui, cela on le suspectait depuis longtemps.
    Toutefois, qu’un évêché ose l’avouer publiquement par une prise de position assumée (bien que cherchant malgré tout à en relativiser les effets par des contorsions sémantiques) est révélateur ! (cf. l’analyse remarquable du Père Édouard-Marie Le Gallez, diffusée tout récemment par « Riposte Catholique »).

    2) – Plus affligeant encore, la réaction de l’évêque de La Rochelle est symptomatique d’un degré rare d’exemple de déresponsabilisation du clergé catholique-romain contemporain, enclin à se défausser sur les groupes anonymes de « conférences épiscopales », simples agrégats de services communs aux diocèses (mais sans responsabilités canoniques), nouveautés inouïes dans l’histoire bimillénaire de l’Église universelle, et dont les présidents ne sont que les chefs de services délégués par leurs pairs.
    Ne serait-on pas ici en présence d’un dévoiement caractérisé de la « conciliarité » et de la « synodalité », propre à l’Église Orthodoxe, avec leur introduction au sein de l’Église de Rome à la suite du dernier concile du Vatican ?

  19. yra

    Ah, bravo : « la manière efficace pour aider les chrétiens d’Orient est de faire un don… » !

    Que voulait dire ce geste symbolique de faire sonner les cloches ?
    C’est simplement faire connaître à nos frères d’Orient la compassion de leurs frères chrétiens, leur dire que l’on pense à eux en ce jour de l’Assomption, que nous prions pour eux notre Maman Céleste, ce n’est pas plus que cela malheureusement, juste un geste de compassion en somme !
    En plus les cloches qui sonnent éloignent le diable (puisqu’elle ont été baptisées et bénites, je sais que cela va en faire sourire certains), notre pays a bien besoin que l’on éloigne le diable de nos paroisses et nos villages.
    Est-ce une attitude chrétienne de refuser ce geste parce que la CEF n’aurait pas donné un avis favorable ?
    La CEF n’est pas là pour donner des directives, chaque évêque est LE MAITRE DE SON DIOCESE et tout chrétien peut poser un acte charitable pour le bien de ses frères.
    Cela rappelle les visites des « vierges pèlerines ». On a laissé la Sainte Vierge à la porte de certaines églises parce que cette action venait d’un particulier.
    Jésus n’a pas demandé au Sanhedrin de son époque le droit de guérir les malades de l’âme et du corps que l’on sache ! C’est vrai que la CEF n’a pris le pouvoir qu’après Vatican II et un pouvoir vraiment dictatorial qu’elle ne craint pas d’exercer contre le droit des laïcs voulant la Messe de toujours.
    Enfin on ne comprend pas pourquoi tous les évêchés n’ont pas répondu à cette initiative ? Dommage de casser l’unité ainsi.

  20. pascal

    fallait s’y attendre , c’est ce meme évêque qui m’avait fait dire cette réponse : Les autres évêques ne m’en ont pas parlé donc je ne vais pas le faire , auquel j’avais répondu si une personne se noie et que vous êtes avec d’autres sur la rive , que vous le voyez se noyer mais que les autres ne vous disent rien alors vous ne faites rien et le laisser se noyer ?
    Je ne peux pas imaginer qu’un évêque se comporte de cette façon alors qu’il voit tous ses pairs un à un appeler à sonner les cloches , ce ne peut être un simple caprice de gamin , est il seulement timoré ? ou est ce plus profond ? il n’est pas le seul à avoir eu une réponse aussi peu engageante , l’évêque du Havre lui après avoir refusé nous af finalement pondu un communiqué dans lequel il nous parlait du racisme , de l’islamophobe et de l’homophobie … Mais qui sont ces gens ai je envie de demander , qui sont -ils pour s’autoriser à déroger à leur mission ultime , guider ET protéger les fidèles …

  21. Pio

    Sonner les clôches c’est bien mais demander clairement aux dirigeants politiques français ainsi qu’à leurs alliés d’arrêter de destabiliser les pays d’Orient et d’Afrique pour leurs interêts serait plus digne du service de la vérité qui devrait être celui de l’Eglise. La France comme beaucoup d’autre est directement responsable du sort de ces chrétiens dans la mésure ou elle a des liens « privilégiés » avec des pays comme l’Arabie Saoudite et le Quatar qui financent des groupes terroristes, encore que pèse sur cette même France des graves présomptions de connexions avec les groupes terroristes et chaque personnes dans ces pays doit savoir qu’il vit du sang des populations d’Orient et d’Afrique. C’est vrai qu’il est plus confortable pour des prélats dont on se demande s’ils savent même encore ce qu’ils sont, d’organiser ce genre de cinéma que de dire haut et fort d’arrêter les politiques prédatrices et le mensonge internationale. Comme je l’ai déjà dit au Cardinal Ricard sur Twetter lors de ses « grandes tounées en Orient » : C’est de la pure hypocrisie !!!

  22. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »

    Nous lisons dans le :

    CHAPITRE XIII

    Que le fidèle doit désirer de tout cœur de s’unir à JESUS-CHRIST dans la communion

    VOIX DU DISCIPLE

    Qui me donnera, Seigneur, de te trouver seul, et de t’ouvrir tout mon cœur, et de jouir de toi comme mon âme le désir ; de sorte que je ne sois plus pour personne un objet de mépris, et qu’étranger à toute créature, tu me parles seul, et moi à toi, comme un ami parle à son ami, et s’assied avec lui à la même table ?
    Ce que je demande, ce que je désire, c’est d’être uni entier à toi, que mon cœur se détache de toutes les choses créées, et que par la sainte Communion et la fréquente célébration des divins mystères j’apprenne à goûter les choses du ciel et de l’éternité.
    Ah ! Seigneur mon DIEU, quand, m’oubliant tout à fait moi-même, serai-je parfaitement uni à toi et absorbé en toi ?
    Que je sois en toi, et toi en moi, et que cette union soit inaltérable.

    Tu es vraiment mon bien-aimé, choisi entre mille, en qui mon âme se complaît et veut demeurer à jamais.
    Tu es le Roi pacifique ; en toi est la paix souveraine et le vrai repos ; hors de toi, il n’y a que labeur, douleur, misère infinie.
    Tu es vraiment un DIEU caché ; tu t’éloignes des impies, mais « tu aimes à converser avec les humbles et les simples »
    « Oh ! Que ta tendresse est touchante, Seigneur, toi qui, pour montrer à tes enfants tout ton amour, daigne les rassasier d’un pain délicieux qui descend du ciel ! »
    Certes, nul autre peuple, « quelque grand qu’il soit, n’a des dieux qui s’approchent de lui » comme toi, ô! Mon DIEU, tu te rends présent à tes fidèles, te donnant toi-même à eux chaque jour pour être leur nourriture, et pour qu’ils jouissent de toi, afin de les consoler et d’élever leur cœur vers le ciel.

    Quel est le peuple, en effet, comparable au peuple chrétien ? Quelle est, sous le ciel, la créature aussi chérie que l’âme fervente en qui DIEU daigne entrer pour la nourrir de sa chair glorieuse ?
    Ô faveur ineffable ! Ô condescendance merveilleuse ! Ô amour infini, qui n’a été montré qu’à l’homme !
    Mais que rendrais-je au Seigneur pour cette grâce, pour cette immense charité ?
    Je ne puis rien offrir à mon DIEU qui lui soit plus agréable que de lui donner mon cœur sans réserve, et de m’unir intimement à lui.
    Alors mes entrailles tressailliront de joie, lorsque mon âme sera parfaitement unie à DIEU !
    Alors il me dira : – Si tu veux être avec moi, je veux être avec toi.
    Et je lui répondrai : – Daigne demeurer avec moi, Seigneur ; je désire ardemment être avec toi. Tout mon désir est que mon cœur te soit uni.

    Tout est dit !

    Si vous désirez lire : L’IMITATION DE JESUS-CHRIST – LE RESSUSCITE, je vous l’offre ; il vous suffit de m’envoyer votre Nom et votre adresse et je vous l’enverrai gratuitement. Sachant que la Parole de DIEU nous dit: « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. »

    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  23. Rosme

    Oui, je comprends. Toutes les excuses sont bonnes, même les meilleures, pour ne pas soutenir les Chrétiens d’Orient.
    Monseigneur l’Evêque a des but plus nobles et plus élevés que de faire sonner des cloches.

  24. C’est dans la division que le mal progresse. Il est très dommageable de constater que des diocèses de France n’ont pas jugé utile de se joindre par le son des cloches à cette grande communion de pensée et de prière en soutient à nos frères et soeurs persécutés de part le monde. Quel est le calcul de ces évêques?

  25. Maurice

    Et faire sonner les cloches en plus de l’exposition aurait fait un doublon qui n’aurait pas été compris ?
    Tous les prétextes sont bons pour ne rien faire, la remarque de ce Mgr fait un peu faux-derche !

  26. Eric

    Quelle belle solidarité! Cet évêque serait-il sourd ou nous prend-il pour des idiots avec une telle langue de bois ?
    N’a t-il pas considéré ces 66 diocèses qui se sont spontanément associés à l’initiative de quelques uns ? a t-il besoin d’un ordre de la CEF pour bouger ? A t-il perdu tout élan, toute spontanéité pour entrer dans le moule navrant des prélats français ?
    Je suis peut-être trop sévère et je m’en excuse auprès de lui, mais le communiqué est écrit dans un style désolant qui désole.
    Le Christ en se faisant homme a pris le risque de l’humanité, pris le risque de la souffrance, pris le risque de se couvrir de nos fautes et pris le risque de mourir. Il n’appréciait pas les « tièdes »… mais nous sommes loin de Lui ressembler quoiqu’Il est venu pour que » nous ayons par grâce ce qu’Il a par nature » (Maxime le Confesseur).

  27. ROMANOS

    19 août 2015 et toujours pas de réaction de la part du Modérateur de ce site !
    Que se passe-t-il ?
    Serait-il souffrant ?
    Peut-il nous rassurer ?
    Doit-on envisager une chaîne de prières pour son prompt rétablissement ?
    Cordialement et merci de nous dire … .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *