I_Lbw

Le 106e évêque depuis Saint-Vosy

Download PDF

Aujourd’hui dimanche à la cathédrale du Puy-en-Velay, le père Luc Crepy est ordonné évêque du diocèse. Il a déclaré à L’Eveil :

« Etre évêque, bien sûr, ça s’inscrit dans la continuité de la vie d’un prêtre, mais ce sont aussi des responsabilités nouvelles et une place particulière dans la vie de l’église. Personnellement, intérieurement, dans la foi, pour un chrétien, c’est aussi un appel de Dieu. C’est encore une certaine joie, avec beaucoup de marques d’affection et d’amitié de la part de personnes, amis, anciens paroissiens, qui viennent de toute la France, mais aussi de Rome et du Canada. La seule difficulté, ce sera d’avoir un peu de temps pour chacun ».

Evêque d’une cité mariale comme Le Puy-en-Velay, qui souhaite accueillir le pape François, est-ce que c’est comme être évêque d’un diocèse qu’on pourrait qualifier de « traditionnel »?

« C’est vrai que c’est un diocèse qui a une originalité forte. C’est un des plus vieux sanctuaires mariaux d’Europe. Je vais être le 106e évêque depuis Saint-Vosy en 374. Par rapport à des diocèses beaucoup plus récents, nous avons ici le poids – positif – d’une histoire profonde avec, notamment, les pèlerinages ou l’association des pénitents qui est la plus vieille du diocèse. Il y a à la fois un poids spirituel, culturel et historique qui fait du Puy et plus globalement du diocèse quelque chose de particulier ».

Quels sont les grands enjeux pour le diocèse ?

« Je l’annoncerai lors de mon ordination, mais je vais renouveler les gens qui étaient en responsabilité du temps de Mgr Brincard. Je veux prendre un an pour découvrir. J’ai bien quelques idées dans ma tête, mais il faut que je les vérifie, il faut que je regarde. L’une de mes priorités sera, dans les trois prochains mois, de rencontrer tous les prêtres du diocèse. Il y en a 150, dont 90 en activité. Je pense, non pas que ce soit une vision cléricale des choses, que les prêtres sont les premiers collaborateurs de l’évêque. Les laïques sont aussi de grands collaborateurs de l’évêque, mais je pense qu’il y a un lien particulier entre l’évêque et ses prêtres. Donc je préfère prendre le temps de faire des rencontres inter-personnelles, pour ensuite réfléchir et voir les priorités ».

Avez-vous un message à adresser aux habitants de la Haute-Loire ?

« J’aurais beaucoup de choses à leur dire… Pour faire court, l’église catholique est à leur service. Si je viens comme évêque, ma perspective et ma responsabilité sont de faire en sorte que les catholiques soient des hommes et des femmes qui, au nom de l’évangile, se mettent au service des autres et en particulier de ceux qui sont en difficulté. Je suis d’ailleurs toujours surpris de voir combien de chrétiens, l’air de rien, discrètement mais surement, travaillent dans des associations caritatives, notamment au Puy. Je souhaite que les catholiques soient vraiment des hommes et des femmes de dialogue et d’ouverture, au service de, et participent pleinement à ce qui peut donner plus de vie et de beauté à ce qu’il se passe en Haute-Loire ».

3 comments

  1. Cassianus

    « Je souhaite que les catholiques soient vraiment des hommes et des femmes de dialogue et d’ouverture, au service de, et participent pleinement à ce qui peut donner plus de vie et de beauté à ce qu’il se passe en Haute-Loire » – Ce charabia passe-partout nous rassure en tout cas sur le tempérament de Mgr Crepy : il n’est pas homme à se laisser emporter par une fougue imprudente.

  2. karr

    J’ignore qui est ce nouvel évêque,il semble lié à l’archevêque de Clermont-Ferrand ce qui n’est pas bon signe,attendons de voir en priant l’Esprit-Saint,un autre eudiste ,Mgr Dubosc, semble plus mahométan que les mahométans et le bilan de son passage à Evry est plus que décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *