Le cardinal Barbarin chez les Roms

Download PDF

Le cardinal archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, est allé visiter une cinquantaine de Roms expulsés la veille de leur campement et réfugiés dans une salle paroissiale du 7e arrondissement de Lyon. Distribuant en ce Vendredi Saint des oeufs de Pâques, gâteaux et images pieuses aux enfants roms, le cardinal a déclaré :

« Je n’ai pas de leçon à donner au gouvernement, il est responsable et sait qu’il est devant une grande difficulté ».

Il a regretté l’immobilisme des instances européennes sur la question de la minorité rom.

5 comments

  1. IP

    Opération « lèche-bottes » vis-à-vis du pape François ? Pourquoi faire une distribution de friandises vendredi saint : il pouvait aussi bien attendre aujourd’hui samedi saint, non ? Si ces roms ne sont pas musulmans (ils ne le sont pas tous !), ils ont dû être plutôt choqués par ces friandises un tel jour.
    Et où est le désintéressement de la vraie charité, là-dedans, alors son geste est médiatisé ?
    Il ferait mieux de s’occuper des catholiques de son diocèse qui sont dans le besoin (mais bien sûr, ça n’aurait aucune valeur médiatique…)

  2. Laurent

    Le Vendredi-Siant, est-il bien le jour des réjouissances avec distribution des œufs de Pâques, gâteaux et autres ?
    On s’étonne ensuite que les fidèles ne comprennent plus rien à rien et finissent par tout simplement quitter l’Église voire perdre leur foi !

  3. YVES

    Bonjour,
    Je pense que le cardinal Barbarin n’avait pas forcément le choix du jour.
    Et de toutes façons, je suis certain que ces Roms,question nourriture, et conditions de vie font Vendredi-Saint plusieurs fois par an. .Alors ne jugez pas si vous ne voulez pas être jugés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *