1029563_3_d20b_plus-de-900-cables-diplomatiques-montrent_d08d5bf7e34dd3bc01eb3d3aa01c0cb8

Le cardinal Barbarin et les OGM

Download PDF

Pour certains les OGM ne posent pas de problème, pour d’autres, c’est diabolique… Le cardinal Barbarin est plus mesuré :

« La Bible nous dit de cultiver les fruits de la terre et de transmettre cette même terre cultivée, et améliorée. Mais nous l’avons dégradée, et en la dégradant, nous avons spolié les générations futures ». « Lorsqu’on crée la nectarine en croisant deux fruits, c’est bien. Lorsqu’on créé le mulet en croisant un cheval et un âne,pas de problème ». « Si on me prouve que c’est néfaste pour la santé, si ça dénature les plantes, la nature et que cela abîme l’homme, alors je prends immédiatement position contre ».

En fait, plus que les OGM, ce qui inquiète l’archevêque de Lyon, ce sont « les OHGM » : les organismes humains génétiquement modifiés.

« On s’inquiète, peut-être non sans raison des travaux opérés sur des végétaux, et on ne s’inquiète pas des modifications sur le génome humain. En médecine on peut tout faire sans que cela n’ait l’air d’inquiéter grand monde. Il faudrait pourtant prendre un peu de recul devant ces travaux qui sont problématiques et devraient susciter un peu plus de réflexion ».

7 comments

  1. Jeanjean

    Est-ce à un cardinal de s’occuper des OGM ? En revanche, ce serait bien si lui et ses confrères évêques prenaient la parole à chaque profanation d’église ou de cimetière.pour condamner les actes odieux, et leurs l’antichristianisme qui les inspire.

  2. Enfin ! Oui les OGM sont dangereux car ils ne permettent plus la « reproduction » naturelle des plantes. Les plantes, les animaux cela passe, mais l’homme ! Ce n’est pas pour rien que l’Eglise, dans son éthique morale refuse la procréation qui ne relève pas de l’union naturelle d’un homme et d’une femme. Respectons la nature et surtout les créatures qui peuplent la terre en particulier l’homme, créé à l’image de Dieu lui-même.

  3. « On s’inquiète, peut-être non sans raison des travaux opérés sur des végétaux, et on ne s’inquiète pas des modifications sur le génome humain. En médecine on peut tout faire sans que cela n’ait l’air d’inquiéter grand monde. Il faudrait pourtant prendre un peu de recul devant ces travaux qui sont problématiques et devraient susciter un peu plus de réflexion ».

    Tout une constatation et la réalité dépasse la fiction…

    Réveillons-nous et prions l’Esprit Saint + + +

  4. Alex

    Il n’a jamais le temps de réfléchir mr Barbarin?

    Sur l’exemple de la PMA, notre pays et semblables sommes comme les nazis:
    sur un embryon « viable » sélectionné , les surplus d’autres embryons (5 en moyenne) fécondés pour la manipulation sont systématiquement éliminés, jetés vivants à la poubelle puis meurent dans l’indifférence nazie générale.

    1 minute de réflexion mr Barbarin !
    Reste action et réaction ! Ca ne vous chatouille pas la conscience ?
    Personnellement, j’en ai assez de signer des pétitions, faudrait être plus réaliste et concret.

    • Laurence

      Bbruno, ce n’est pas adorer la déesse terre que s’inquiéter de certaines manipulations dangereuses que l’homme fait subir à la création. Ce n’est pas parce que certaines questions écologiques sont manipulées ou récupérées idéologiquement qu’un catholique est dispensé de se préoccuper du respect de la création. Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain.

  5. chui Zemmour

    mais détruire la nature par les OGM, c’est vouloir devenir Dieu pourquoi, tout simplement pour le profit et la principale firme qui commercialise des ogm est Monsanto, qui traine derrière elle des milliers et des milliers de morts, les dirigeants de cette firme devraient être trainés devant le tribunal de La Haye pour crimes contre l’humanité. Car il ne faut pas oublier qu’ogm et expérimentation sur l’humain est du même tonneau: devenir Dieu et maître du monde le tout poussé par un certain Lucifer et sa cohorte de démons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *