BXVI 3

Le Concile n’a rien produit de nouveau

Download PDF

Grâce à Jean Madiran, qui en parlait récemment dans Présent, mon attention est attirée sur un passage de l’homélie de Benoît XVI pour l’ouverture de l’année de la foi, le 11 octobre dernier:

Le Concile n’a rien produit de nouveau en matière de foi et n’a pas voulu en ôter ce qui est antique. Il s’est plutôt préoccupé de faire en sorte que la même foi continue à être vécue dans l’aujourd’hui, continue à être une foi vivante dans un monde en mutation.

Cela n’a l’air de rien, mais, si l’on se souvient des débats des dernières décennies, ce n’est pas du tout négligeable!

6 comments

  1. Virginie Delcourt

    Ce n’est pas négligeable, en effet, mais est-ce bien le concile Vatican II? Ca ressemble surtout à un exercice d’équilibrisme pour tordre le concile dans tous les sens otut en faisant croire qu’on se contente de l’interpréter. Je préfère la clarté et appeler un chat un chat.

  2. Jean Ferrand

    Je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec Benoît XVI. Le concile Vatican II, dans Lumen gentium, a nettement affirmé la sacramentalité de l’ordination épiscopale. Ce qui est nouveau en matière dogmatique.

    Evidemment le concile n’a rien ajouté à la révélation qui est close à la mort du dernier apôtre.

    Mais c’est la cas de tous les conciles sans exception. C’est une évidence.

  3. LEFOL

    Vatican II n’a rien changé ?

    Vatican II – Paul VI – « Gaudium et spes »- n°22 §5 [ en parlant de l’offre de salut ] : « Et cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ , mais bien pour tous les Hommes de bonne volonté , dans le coeur desquels , invisiblement , agit la grâce .En effet , puisque le Christ est mort pour tous , et que la vocation dernière de l’Homme est réellement unique , à savoir divine , nous devons tenir que l’Esprit saint offre à tous , d’une façon que Dieu connait , la possibilité d’être associés au mystère pascal. »

    – Noter que , jusqu’à Vatican II , les théologiens catholiques disaient  » Mortuus est Christus pro omnibus ad sufficientiam non quantum ad efficientiam » , formule dont on retranche « ad sufficientiam non quantum ad efficientiam » , pour ne retenir que « Mortuus est Christus pro omnibus ».
    – Noter aussi que , dans la 2nde épître de Pierre où il est question de la vocation à devenir « participants de la nature divine »( 2P 1,3-4) , les promesses ont été données à ceux qui ont la foi (2P 1,1) et non pas à « l’Homme ». L’argumentation qui aboutit à la possibilité finale est un paralogisme auréolé de mystère.

    A CONTRARIO :
    D’après le Nouveau Testament , il est impératif pour les vivants de croire que Jésus de Nazareth est le Fils de Dieu : Jean 3,18 « Qui ne croit pas est déjà jugé , parcequ’il n’a pas cru au Nom du Fils unique de Dieu. » Jean 3,36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas la vie , mais la colère de Dieu demeure sur lui . » Jean 8,24 « Si vous ne croyez pas que Je Suis , vous mourrez dans vos péchés. »

    – S.Jean , S.Pierre et S.Paul ont blâmé les incrédules : 1Jn 2,23 « Quiconque nie le Fils n’a pas le Père non plus ; qui confesse le Fils a aussi le Père.
    1 Jean 5,12 « Qui a le Fils a la vie ; qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. » 1P 2,7-8 « A vous donc l’honneur , les croyants ; mais pour les incrédules , la pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue pierre d’angle , une pierre où l’on achoppe , un roc où l’on bute .Ils achoppent , parcequ’ils refusent de croire à la Parole ; et c’est à quoi d’ailleurs ils étaient destinés. » 2 Co 4,4 « Si notre évangile demeure voilé , c’est pour ceux qui périssent qu’il est voilé , pour les incrédules , dont le dieu de ce monde a aveuglé l’entendement , afin qu’ils ne voient pas resplendir l’Evangile de la gloire du Christ , qui est l’image de Dieu. »

    D’après les catéchismes :
    Catéchisme 1998 art.161 : Croire en Jésus-Christ et en celui qui l’a envoyé pour notre salut est nécessaire pour obtenir ce salut…personne ne se trouve justifié sans la foi et personne , à moins qu’il n’ait persévéré jusqu’à la fin , n’obtiendra la vie éternelle. Catéchisme 1998 art.1257 (…) : Le baptême est nécessaire au salut pour ceux auxquels l’Evangile a été annoncé et qui ont eu la possibilité de demander ce sacrement … Ces 2 articles sont « orthodoxes ». Catéchisme de la Somme théologique de S.Thomas d’Aquin (1919). « Bref » du Pape Benoit XV au cher fils Thomas Pègues , de l’ordre des prêcheurs : « Cher fils , salut et bénédiction apostolique. Les éloges , d’éclat exceptionnel , que le siège apostolique a faits de Thomas d’Aquin ne permettent plus à aucun Catholique de douter que ce docteur n’ait été , dans ce but , suscité par Dieu , afin que l’Eglise ait un Maître de la doctrine qu’elle suivrait par excellence en tout temps… » (…) 26. » Est-ce que tous les Hommes sont tenus de recevoir le baptême ? Oui , tous les Hommes sont tenus , de la façon la plus absolue , à recevoir le baptême ; de telle sorte que , quand il s’agit des adultes , si , pouvant le recevoir , on ne le reçoit pas en effet , il est impossible d’être sauvé. Et cela , parceque c’est par le baptême que nous sommes incorporés à Jésus-Christ. Or, depuis le péché d’Adam , nul parmi les Hommes ne peut être sauvé que s’il est incorporé à Jésus-Christ. Le baptême est appelé « sacrement des morts », ne supposant pas déjà la grâce dans l’âme , mais ayant pour effet de l’apporter à ceux qui ne l’ont pas encore. » – Noter que , dans la phrase de Paul VI , la grâce est supposée « invisiblement » agissante dans le coeur des Hommes de bonne volonté , indépendamment de la foi.
    ==============================================
    Catéchisme 1998 art.841 Le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les Musulmans, qui professent la foi d’Abraham , adorent avec nous le Dieu unique , miséricordieux, juge des hommes au dernier jour. (Cf.Vatican II , Paul VI , « Lumen Gentium » 2.16 et « Nostra Aetate » préambule 3)

    A CONTRARIO : Catéchisme 1998 art.1257 (…) Le baptême est nécessaire au salut pour ceux auxquels l’Evangile a été annoncé et qui ont eu la possibilité de demander ce sacrement … Jean 3,36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui. 1 Corinthiens 1,18 La parole de la croix est folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est Puissance de Dieu. Jacques 2,19 Tu crois qu’il n’y a qu’un seul Dieu ? Tu fais bien . Les démons aussi le croient , et ils tremblent !

  4. LEFOL

    Catéchisme 1998 – Un exemple de double langage :
    161 Croire en Jésus-Christ et en celui qui l’a envoyé pour notre salut est nécessaire pour obtenir ce salut…personne ne se trouve justifié sans la foi et personne , à moins qu’il n’ait persévéré jusqu’à la fin , n’obtiendra la vie éternelle.
    Par contre :
    2569 C’est d’abord à partir des réalités de la création que se vit la prière (…) cette qualité de prière est vécue par une multitude de Justes dans toutes les religions.

    Confirmation de l’esprit de Vatican II : Le baiser au Coran et la « repentance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *